Actualités :: Accident du 15 novembre 2008 sur la RN1 : Des membres du gouvernement (…)

Près d’une semaine après la collision entre deux véhicules qui a occasionné la mort de 66 personnes et une trentaine de blessés le 15 novembre sur la RN1 à quelques kilomètres de Boromo, trois ministres du gouvernement étaient le vendredi 21 novembre dernier au chevet des blessés admis au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso où deux victimes ont succombé à leurs blessures.

Outre le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément P. Sawadogo, qui avait fait le déplacement sur les lieux du drame, la délégation gouvernementale était composée de la ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Pascaline Tamini et son homologue de la Promotion des droits humains, Salamata Sawadogo. Il s’est agi pour eux, « après avoir paré au plus pressé aux premières heures du drame », de s’enquérir de l’état des blessés évacués à Bobo-Dioulasso, Boromo, Koudougou et Ouagadougou. Après un bref aparté avec le Dr Alexis Rouamba, l’intérimaire de la directrice générale du Centre hospitalier universitaire Souro-Sanou (CHUSS), les ministres sont allés apporter les encouragements et les souhaits de prompt rétablissement aux malades.

Selon le Dr Alexis Rouamba, 25 blessés ont été admis au CHU Souro-Sanou et deux d’entre eux n’ont pas survécu. Du reste, les autres malades sont dans un état stable au point que certains ont demandé à quitter l’hôpital pour poursuivre les soins ailleurs, a expliqué M. Rouamba. Dans la salle de réanimation des urgences, les membres du gouvernement ont réconforté une dizaine de malades hospitalisés suite à des brûlures, des fractures de membres et de côtes. Quelques-uns étaient toujours dans le coma. Les spécialistes ont noté néanmoins une évolution positive à part quelques cas qui nécessitent des examens complémentaires et qui seront orientés vers le Centre hospitalier Yalgado-Ouédraogo, mieux équipé. Par exemple, une fillette de 10 ans, légèrement brûlée et qui a perdu son père dans l’accident a pu échanger quelques mots avec la délégation.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément P. Sawadogo s’est par la suite adressé, au nom de ses collègues et au nom du gouvernement, aux accompagnements des blessés. « Vous étiez tous surpris lorsqu’on vous a annoncé le drame. Vous avez enduré des souffrances. Sachez que le gouvernement vous soutient et vous accompagne dans ces épreuves », leur a assuré le ministre en langue nationale mooré.

La ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Pascaline Tamini, a promis de soutenir moralement, matériellement et financièrement les blessés jusqu’à ce qu’ils recouvrent la santé. Ainsi, a-t-elle annoncé, entre autres mesures, la prise en charge complète par les services étatiques des soins médicaux afin de soulager les familles.

Mahamadi TIEGNA (camerlingue78@yahoo.fr)

Sidwaya

Burkina/Justice : Le parquet a requis 24 mois (…)
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés