Actualités :: Lutte contre la toxicomanie : Plus de 12 tonnes de drogue et de produits (...)

Dans le cadre de la campagne « Non à la drogue », le Comité national de lutte contre la drogue (CNLD), a procédé le vendredi 21 novembre 2008 dans la banlieue Sud de Bobo-Dioulasso, à l’incinération de divers produits dont la drogue saisie. Ces produits sont issus des opérations menées par les services de répression que sont la douane, la gendarmerie et la police nationale.

Tous les membres du Comité étaient présents à cette séance d’incinération de la drogue, devenue malheureusement un fléau dans notre pays.

C’est le préfet du département de Bobo-Dioulasso, Issouf Ouédraogo, représentant le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, le commandant de la 2e région militaire de Bobo-Dioulasso, le colonel Alain Bonkian et la présidente du Conseil régional de l’ordre des pharmaciens du Burkina, Dr Solange Guiguemdé qui ont mis le feu aux produits prohibés saisis.

Ces produits d’une quantité de 12,5 tonnes sont constitués de différents types de drogues, des boîtes de tomates périmées et des médicaments de la rue. Le commissaire Christophe Emmanuel Compaoré, secrétaire permanent du CNLD, a invité les responsables de structures oeuvrant dans la lutte contre la drogue, à une petite séance de sensibilisation sur les différents types de drogues saisies au Burkina et leurs effets destructeurs sur les individus, avant la mise à feu des produits. Mahamadi Sawadogo de la division des mœurs et des stupéfiants a dressé une typologie des drogues les plus consommées dans notre pays.

On y retient les psychotropes, les médicaments à usage détourné, le cannabis consommé par les jeunes et les prostituées, l’héroïne et la cocaïne qui sont des drogues « de luxe », qui transitent par le Burkina.
A cela, il faut ajouter les solvants et les substances naturelles utilisées notamment dans la préparation du dolo (bière de mil).

La présentation des outils de détection des produits illicites par les services spécialisés dans la répression, a quelque peu rassuré ceux qui avaient eu l’impression après l’exposé, que la toxicomanie avait atteint des proportions inégalables dans la région. Le secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la drogue a insisté sur les effets des drogues dans le corps humain. Selon lui, certains perturbent le Système nerveux central (SNC), tandis que d’autres accélèrent l’activité du SNC ou le dépriment.

Il en résulte donc des conséquences immédiates ou à long terme, telle la folie, le crime, l’insécurité, la déchéance physique ou intellectuelle et même la mort du sujet. Une situation alarmante qui a abouti à la création du Comité national de lutte contre la drogue (CNLD).

Cette structure a en charge la coordination des activités des différents acteurs de lutte contre le trafic et la consommation de la drogue afin de réduire le phénomène. De l’avis du SP/CNLD, les incinérations des drogues saisies visent non seulement à dissuader les trafiquants, mais aussi à sensibiliser les populations sur les effets néfastes de la drogue.
S’agissant de cette présente séance d’incinération, ce sont les produits issus de l’opération coup de poing du 13 novembre dernier et les quantités de drogue saisies par la police, la douane et la gendarmerie qui ont été passés par les flammes. Les responsables du CNLD ont entrepris des démarches pour récupérer les quantités détenues par les greffes des tribunaux afin de les brûler également.

Mahamadi TIEGNA (camerlingue78@yahoo.fr)

Sidwaya

Soutien aux personnes vulnérables : Le Fonds catholique (...)
Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Burkina/Santé : Le Grand Ouest a désormais son Imagerie (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Le métier d’ingénieur en developpement rural avec Arsène (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés