Actualités :: Affrontements entre commerçants et policiers à Sankar Yaaré : Des blessés et (...)

Suite à une opération de saisie de matériel de commerçants « anarchiquement installés » dans le marché de Sankar Yaaré (secteur n°12 de Ouagadougou), la tension est montée entre ceux-ci et les policiers municipaux. Dans la foulée, il y a eu des blessés de part et d’autre ainsi que des dégâts matériels.

« Les affrontements de ce matin n’ont pas de lien avec les manifestations contre la vie chère auxquelles on assiste ces derniers temps », a tenu à rectifier d’entrée de jeu, Binta Sawadogo, régisseur du marché de Sankar Yaaré. Le marché a connu une atmosphère assez surchauffée dans la matinée du mardi 18 mars 2008. Même si l’on n’a pas enregistré de blessés graves, des dégâts matériels sont à déplorer. En effet, le poste de police au sein du marché a été saccagé. Les vitres ont été brisées suite aux jets de pierres des manifestants.

Tout serait parti, selon Mlle Sawadogo, du souci de sécuriser le marché en dégageant les installations anarchiques. Ainsi, les agents de la brigade de la police municipale ont procédé à des saisies de matériels dont l’installation était hors normes. « Les propriétaires des objets saisis se sont donc révoltés contre les policiers et cela a dégénéré », a expliqué la régisseur du marché.

Selon elle, la tension est montée parce qu’un des jeunes commerçants dans l’affrontement avec les forces de sécurité s’est blessé. « Il a fait semblant d’être évanoui et les autres ont voulu le venger », a-t-elle ajouté.

La police du marché a donc fait appel à des collègues pour du renfort. C’était donc une course-poursuite, une sorte de débandade dans les alentours du marché au moment où notre équipe de reportage arrivait sur les lieux aux environs de 10h 15mn. Les blessés sont aussi bien du rang des commerçants que des policiers, nous a-t-on dit.

Le directeur de la Régie autonome de gestion de l’équipement des marchés (RAGEM) de la commune de Ouagadougou, Omar Yangao est l’une des victimes. Il est d’ailleurs le seul blessé, sur les lieux, avec qui nous avons échangé. M. Yangao a reçu une pierre au front au cours de la manifestation. Dans l’échange que nous avons eu avec lui, Omar Yangao a déploré le comportement des manifestants. Pour lui, le rôle de la structure qu’il dirige est de maintenir les bonnes normes dans les marchés. « Toute chose qui permet d’éviter des cas similaires du marché central de Ouagadougou (Rood Woko) qui est parti en fumée, il y a quelques années », a-t-il laissé entendre.

Pour accomplir sa mission, la RAGEM travaille en collaboration avec la police municipale.
Avant que nous ne quittions le marché, le premier responsable de la commune de Ouagadougou, le maire Simon Compaoré est venu constater lui-même les faits.

Il a été précédé quelques minutes plus tôt de son premier adjoint, M. Jean Christophe Ilboudo. M. Ilboudo est le président du comité de gestion de la Régie autonome de gestion des équipements marchands. Le maire Simon Compaoré et son adjoint tout en cordonnant la manifestation, se sont réjouis du fait que la majorité, des commerçants du marché de Sankar Yaaré, ne cautionnent pas le comportement de leurs collègues. « La preuve est que certains commerçants ont protégé les policiers contre les affres des manifestants », a souligné M. Ilboudo.
Avant de quitter le marché, Simon Compaoré a prodigué des conseils aux commerçants. Il a surtout insisté sur la nécessité de préserver les marchés des dangers potentiels. Le marché de Sankar Yaaré a été fermé temporairement en attendant que la tension baisse.

Alban KINI

Sidwaya

Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier a Yagma : Des habitants (...)
Burkina/région de l’Est : La 6e Légion de Gendarmerie (...)
Ouagadougou : Un individu aux arrêts après le meurtre (...)
Entrepreneuriat : La télévision BF1 lance la 5e édition (...)
Burkina : "Opposants, syndicalistes, hommes de médias et (...)
Burkina : Le Japon célèbre le 64è anniversaire de Sa (...)
Burkina Elevage : Le Projet de résilience et de la (...)
Âge moyen dans le monde : La population du Niger se (...)
Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : (...)
Burkina : La Police nationale rassure qu’il n’ y a pas eu (...)
Centre-est : L’OCADES Caritas présente la phase II du (...)
Orange Burkina Faso : Une « Journée du consommateur » (...)
Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés