Actualités :: Opération de soutien à la paix : Le Burkina Faso forme un troisième (...)

Le troisième bataillon burkinabè de soutien à la paix est en formation du 17 mars au 9 mai 2008. La cérémonie de lancement de cette opération s’est tenue au camp Guillaume-Ouédraogo de Ouagadougou.

« Déoural », ainsi a été baptisé le troisième bataillon burkinabè de soutien à la paix, fort de 800 personnes dont la formation a débuté le 17 mars 2008 et se poursuivra jusqu’au 9 mai prochain. La formation du bataillon « Déoural » vient à point nommé car elle permettra au ministère de la Défense de disposer déjà en réserve de deux bataillons formés et entraînés pour assurer la relève dans de meilleures conditions », a indiqué le chef d’état-major général des Armées, le général Ali Traoré.

Selon lui, cette session de formation ACOTA sera assurée par une équipe d’instructeurs burkinabè formés lors des deux sessions précédentes avec l’assistance d’experts américains. Elle comprendra la formation de 15 formateurs, de l’état-major du bataillon en gestion, planification ainsi qu’aux techniques de commandement opérationnelles en opérations de soutien à la paix, la formation du bataillon « Déoural » et enfin un exercice de synthèse à l’école nationale des sous-officiers d’active de Kamboinsé. Le chef d’état-major général des Armées a témoigné sa profonde gratitude au gouvernement des États-Unis d’Amérique car après leur soutien à travers le programme ACOTA pour la formation des trois bataillons « Laafi » « Benkaadi » et « Déoural », ils sont encore au cœur de l’équipement du bataillon « Laafi », par la fourniture d’une partie importante de son équipement majeur.

La représentante de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Joann Lockard a salué le renforcement de la coopération militaire entre son pays et le Burkina Faso. « Le Burkina Faso en entreprenant la formation du troisième bataillon par ses propres mayens, affiche une fois de plus sa volonté d’être un acteur incontournable de la paix, de la démocratie et du développement durable », a souligné Joann Lockard. Elle a rassuré que son pays sera toujours disposé à accompagner le Burkina Faso dans la recherche et le renforcement des objectifs de maintien de la paix. Joann Lockard a réaffirmée que l’engagement pris par son gouvernement de doter le bataillon « Laafi » en matériel et en équipement en vue de son déploiement prochain sur le théâtre des opérations du Darfour, au Soudan est en cours d’exécution et le matériel sera disponible très bientôt.

Ali TRAORE
traore_ali2005@yahoo.fr

Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier a Yagma : Des habitants (...)
Burkina/région de l’Est : La 6e Légion de Gendarmerie (...)
Ouagadougou : Un individu aux arrêts après le meurtre (...)
Entrepreneuriat : La télévision BF1 lance la 5e édition (...)
Burkina : "Opposants, syndicalistes, hommes de médias et (...)
Burkina : Le Japon célèbre le 64è anniversaire de Sa (...)
Burkina Elevage : Le Projet de résilience et de la (...)
Âge moyen dans le monde : La population du Niger se (...)
Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : (...)
Burkina : La Police nationale rassure qu’il n’ y a pas eu (...)
Centre-est : L’OCADES Caritas présente la phase II du (...)
Orange Burkina Faso : Une « Journée du consommateur » (...)
Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés