Actualités :: Rapport Etat, secteur privé et société civile : Définir les missions (...)

Le Projet de renforcement de l’interface Etat-secteur privé-société civile (PARECAP) a tenu avec ses différents acteurs, une rencontre de partage sur les missions de l’interface, le 27 décembre 2007, à Ouagadougou.

"La problématique de l’interface et la contribution des acteurs non étatiques à son émergence : quel apport des consultants et bureaux d’études". C’est sous ce thème que le Projet de renforcement de l’interface Etat-secteur privé-société civile (PARECAP) a tenu une rencontre de partage avec ses acteurs le 27 décembre 2007 à Ouagadougou. Cette rencontre visait à partager les missions de l’interface avec les différents bureaux d’étude et consultants indépendants. Elle a été une opportunité d’échanges sur le concept et les mécanismes de sa mise en œuvre. L’interface est selon le dictionnaire Hachette, un dispositif matériel et logiciel grâce auquel s’effectuent les échanges d’informations entre deux systèmes.

La vulgarisation du concept et des missions de l’interface permettra d’atteindre les résultats visés par l’atelier. Entre autres, une meilleure compréhension du concept par les bureaux d’étude et consultants indépendants de la ville de Ouagadougou. Une contribution des participants à l’atelier à la réflexion sur les missions d’interface au travers des débats. Et la connaissance par les participants du programme de renforcement 2008 et leurs dispositions à développer des modules et cours divers en direction des organisations de la société civile et du secteur privé.

Le docteur Basga Emile Dialla, directeur exécutif du CAPES et parrain de la cérémonie d’ouverture, a exhorté les participants à travailler ensemble pour un meilleur développement du Burkina Faso.
"Votre quote-part dans ce corps de métiers en construction dans le développement et la mise en œuvre des thématiques sur le concept d’interface, sera une catalyse pour une vulgarisation et une diffusion à une très grande échelle du concept et des missions d’interface par les différents acteurs et la prise de conscience de la nécessité de travailler ensemble dans la construction d’une nation riche de ses compétences et de ses ressources humaines", a dit M. Diallo.

Le succès de cet atelier partage confirmera le PARECAP sur la mission qu’il s’est assignée : "contribuer à améliorer sensiblement les rapports entre les acteurs publics, privés et la société civile pour la promotion d’un développement harmonieux dans une synergie d’action".

Jonathan YAMEOGO
(Stagiaire)

Sidwaya

Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)
Burkina/ Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Vers (...)
Burkina / Éducation inclusive : Des élèves aveugles et (...)
Irrigation au Sahel : Le comité technique régional en (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés