Actualités :: Police de proximité : Les « municipaux » en formation

Les 26 et 27 juillet et du 30 juillet au 2 août 2007 se tiennent à Ouagadougou des sessions de formation en police de proximité à l’intention du personnel de la police municipale.

« A quand la mise en œuvre d’une police de proximité à Ouagadougou ? », telle est l’inquiétude des habitants de la ville. Inquiétude qui vient en partie d’être levée, le jeudi 26 juillet 2007, à la mairie de Ouagadougou. En effet, les 26 et 27 juillet et du 30 juillet au 2 août 2007, la commune de Ouagadougou, et la direction de la police municipale ont organisé une session de formation du personnel de la police municipale en police de proximité.

De l’avis de M. Dramane Compaoré, deuxième adjoint au maire, les villes connaissent une urbanisation rapide et incontrôlée qui engendre l’inégalité, l’exclusion, la marginalisation. Et pour remédier à tous ces phénomènes qui troublent l’ordre public, menacent la sécurité des personnes et des biens, l’adjoint au maire trouve qu’il est bien indiqué d’inventer une nouvelle stratégie de gestion de la sécurité des populations.

Selon lui, « la police de proximité est un partenariat personnel de sécurité-populations pour une meilleure offre de sécurité ». Ainsi, pour la quiétude des Ouagalais, cette police de proximité va sillonner les différents quartiers et être à l’écoute des doléances des citoyens. Toujours selon M. Dramane Compaoré, l’expérience a montré que la présence de cette police dans les localités apaisait les populations. Et pour conclure, il a affirmé l’engagement de la ville de Ouagadougou à jouer sa partition dans la lutte contre l’insécurité.

Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le secrétaire général du ministère de la Sécurité Antoine Poda a précisé que la présente session de formation s’inscrit dans la logique du plan d’action de mise en œuvre adopté par le gouvernement en 2005. Cette session de sensibilisation a lieu au profit d’autres acteurs de mise en place des comités locaux de sécurité dans la région du Centre, a-t-il ajouté.

Durant deux jours, les participants vont apprendre les règles de comportement, de savoir-être, les contenus des approches d’animation des comités locaux de sécurité et d’identification des problèmes générateurs de l’insécurité, ainsi que la maîtrise des causes et stratégies appropriées de résolutions.

Pendant cette session de formation, les formateurs ainsi que les participants auront, de l’avis du secrétaire général, à discuter entre autres sur les moyens de développer la communication interne et externe pour informer, rassurer, et organiser des équipes de prévention de l’insécurité et maîtriser les zones géographiques à risques élevés d’insécurité et d’insalubrité.

Il a invité, par ailleurs les animateurs, à s’outiller suffisamment afin de partager et les informations et l’expérience avec les agents en formation. Le représentant du ministre a conclu en encourageant les futurs agents de la paix à enrayer tout ce qui conduit inéluctablement à la délinquance, à la criminalité d’une manière générale à l’insécurité dans la ville de Ouagadougou.

Yolande GOUNABOU
(Stagaire)

Sidwaya

Lutte contre l’extrémisme violent : Les professionnels (...)
Commune de Boussouma (Centre-nord) : La délégation (...)
Bobo-Dioulasso : La Caisse populaire de Colsama se dote (...)
Burkina/Littérature : « L’Alchimiste » de Paulo Coelho sur (...)
Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés