Actualités :: Education des filles : Des pédagogies novatrices pour plus de femmes (...)
Alice Tiendrébéogo, présidente du FAWE-Burkina

Le Forum for African Women Educationalists (FAWE) a organisé, le mardi 24 juillet 2007 à Ouagadougou, une formation des enseignants des lycées et collèges en pédagogie sensible au genre.

La représentativité des filles dans les disciplines scientifiques aussi bien au secondaire qu’au supérieur demeure faible au Burkina Faso.

« Les méthodes pédagogiques non appropriées et les attitudes et pratiques des enseignants sont des facteurs avérés qui contribuent à la faible performance des filles », a déclaré la présidente de FAWE Burkina, Mme Alice Tiendrebéogo. Des études ont également démontré que les matériels didactiques sont dénués de toute sensibilité de genre et présentent les filles et les femmes dans leurs rôles traditionnels d’épouse, de mère...

Pour pallier cette insuffisance, FAWE a mis sur pied, des projets et programmes visant la dissémination et l’intégration des meilleures pratiques dans les systèmes éducatifs. L’atelier du 24 juillet 2007 à Ouagadougou entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités en sciences, mathématiques et technologie (SMT).

Il a pour but d’améliorer la technique pédagogique des enseignants dans les salles de classe pour qu’elle soit plus sensible au genre, afin d’améliorer la performance des filles. Une quarantaine de professeurs des matières scientifiques des lycées mixtes de Gounghin, Nelson-Mandela et Adja Koutouga-Diallo ont appris à élaborer des fiches de préparation d’une leçon de SMT sensible au genre. Ces fiches seront présentées sous forme de cours aux élèves. Pour le conseiller technique du ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, son département suivra de près l’application de ces nouvelles méthodes et apportera des critiques s’il le faut.

En plus de la formation pédagogique des enseignants, il est prévu au programme une visite dans la partie botanique du parc Bangr-weogo, une causerie-débats avec le centre d’information et d’orientation scolaire et des travaux pratiques en fabrication du savon artisanal. Le Forum for African Women Educationalists ou Forum des éducatrices africaines (FAWE) est une organisation créée en 1992, qui regroupe les femmes ministres de l’Education nationale, des femmes recteurs d’université et celles qui occupent des postes de décideurs en Afrique. Le siège de FAWE est à Naïrobi au Kenya. Il est représenté dans 32 pays africains au Sud du Sahara.

L’antenne du Burkina Faso est présidée par Mme Alice Tiendrebéogo, ancien ministre de l’Education de base. Le but principal de FAWE est d’aider les Etats membres dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’amélioration des stratégies capables d’accroître la participation des filles et des femmes à l’éducation et à progresser vers l’éducation pour tous.

Assétou BADOH

Sidwaya

Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)
Filière anacarde : Le projet USDA Food for Progress West (...)
Lycée Marien N’Gouabi : 132 élèves primés pour leurs (...)
Burkina Faso : La CASCA-BF fait des propositions pour (...)
Burkina : La tuberculose demeure un problème de santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés