Actualités :: Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, si on a soif, c’est (...)

La période de chaleur s’accompagne d’une consommation en eau assez importante. Si pour certains, l’on devrait s’en tenir à la quantité d’eau à boire par jour pour éviter une surconsommation, pour d’autres, l’on devrait constamment s’hydrater sans attendre que le besoin en eau se fasse sentir. Qu’en est-il exactement ? Dr Ousmane Ouédraogo, nutritionniste au Secrétariat technique chargé de la multi-sectorialité pour la nutrition (ST-Nut), nous a brièvement situés sur le sujet, au cours d’une rencontre avec les journalistes.

« En général, il est recommandé de boire 1,5 l d’eau par jour. Mais si l’on doit analyser les choses en fonction de chaque individu, prenant en compte, le poids, la taille, l’âge et le niveau d’activité physique, et on suit la formule pour faire les calculs en la matière, il y a des gens qui doivent boire 2 voire 3 l d’eau par jour. Donc, si quelqu’un mène une activité physique très importante et veut boire de l’eau en se référant au chiffre qui est recommandé, c’est-à-dire, 1,5 l, il risque de se faire du mal.

Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’en principe, si on a soif, c’est que l’organisme a besoin d’eau. La surconsommation intervient lorsqu’on boit plus d’eau qu’on en a réellement besoin. Et cela peut effectivement entraîner l’hypotension. De plus, ce qu’il faut préciser, c’est qu’en période de chaleur, on perd beaucoup d’eau à travers la sudation. Du coup, la consommation en eau doit légèrement augmenter.

Il faut aussi souligner que chez les personnes âgées, le système qui signale à l’organisme qu’il doit boire ne fonctionne pas normalement. L’idée ici c’est qu’elles voudront écouter leur organisme pour se rendre compte qu’elles doivent boire, alors que l’organisme ne sera plus prompt à envoyer le signal comme avant. C’est pourquoi, il arrive que ces personnes-là fassent une déshydratation sans même le savoir. Ce qu’il faut faire, c’est avoir de l’eau à coté et se rappeler constamment qu’il faut en boire, sans nécessairement attendre d’avoir soif. »

Propos recueillis par Erwan Compaoré
Lefaso.net

Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été (...)
Burkina : La Commission nationale des droits humains (...)
Burkina Faso : Une association dénonce l’iniquité dans le (...)
Burkina/ Tabaski 2024 : Les Burkinabè invités à cultiver (...)
Burkina/Aïd el-Kébir 2024 : Le président du Faso souhaite (...)
Tabaski à Gaoua : La sauvegarde de la nation et le (...)
Rwanda : A Ouagadougou, l’Ambassade et la communauté du (...)
Open de Sekone : « J’étais la seule à moins de 67 kg, donc (...)
Fondation Edmond-Tapsoba : Une conférence de presse et (...)
Burkina Faso : Un Américain accusé de viol sur deux (...)
Rumeurs sur la disparition de Kassoum Coulibaly : « Le (...)
BEPC 2024 au Nayala : Un taux de succès de 37,88% (...)
Diocèses de Nouna et de Dédougou : Quatre nouveaux (...)
Burkina/CEP 2024 dans la Boucle du Mouhoun : Taux de (...)
Burkina/ Promotion de la paix : Le Conseil national du (...)
Enseignement supérieur : Neuf universités du Burkina (...)
Tabaski 2024 : Le message du Mouvement Africa (...)
Toécé (Centre-Sud) : Une journée des communautés pour (...)
Toma : L’Association des femmes pour le développement du (...)
Université Aube nouvelle : 40 étudiants formés en gestion (...)
Bobo-Dioulasso : Des journalises à l’école des principes (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36939



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés