Actualités :: Ouagadougou : Deux présumés arnaqueurs via WhatsApp dans les mailles de la (...)

La cellule économique et financière de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie à Ouagadougou a animé un point de presse, ce lundi 20 mai 2024, pour présenter deux présumés cyber-délinquants.

Après plusieurs plaintes reçues par cette cellule, une enquête a été ouverte. Un groupe d’individus est impliqué dans des cas d’escroquerie, de faux et usage de faux en écriture de banque et d’usurpation d’identité via les technologies de l’information et de la communication.

Selon la méthode expliquée aux journalistes, ce réseau contacte ses victimes, des commerçants qui font de la publicité de leurs articles par le canal des réseaux sociaux, avec des numéros de cartes SIM acquises à l’aide de cartes nationales d’identité ramassées. « Les commandes des marchandises issues de ces échanges sont destinées selon eux à des hôtels, des cliniques », a confié l’adjudant-chef Nestor Bado, l’adjoint au chef de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie.
L’interpellation de ces deux présumés cyber-délinquants du groupe s’est effectuée les 13 et 15 mai 2024. Les enquêteurs ont récupéré trois postes téléviseurs et deux climatiseurs.

A l’étape actuelle de l’enquête, le préjudice financier résultant de cette activité délictuelle est estimé à plus de dix millions de francs CFA.
Au cours de leur interpellation, les deux présumés auteurs ont avoué d’autres faits délictuels. « Interrogés, les présumés cyber-escrocs reconnaissent les faits et révèlent d’autres victimes. Ils nous conduiront ensuite dans une cour où sont entreposées quatre motocyclettes de marque Yamaha Scooter MOI 125 qui sont d’autres butins », a détaillé l’adjudant-chef Nestor Bado.

Au Burkina Faso, ces cas de délits sont légion. « Il convient de préciser que ces délinquants développent chaque fois de l’ingéniosité en changeant permanemment de procédé lorsqu’ils sont attrapés », ont indiqué les responsables de la cellule économique et financière de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie.
Ainsi, ils invitent toute personne à faire des déclarations en cas de perte et de vol des documents et de divers biens matériaux devant les services compétents.

Les deux présumés cyber-délinquants vont être présentés au procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouaga 1 pour répondre de leurs actes, précisent les enquêteurs.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)
Lutte contre la torture et autres peines : Le Burkina (...)
Utilisation de la peinture au plomb : « Environ 9 (...)
Rasmata Konfo : Vaincre le handicap pour se rendre (...)
BEPC/Résultats du 1er tour : 94 admis sur 351 candidats (...)
Fête de l’Aid-el-kebir 2024 : La journée du lundi 17 juin (...)
Burkina : Démantèlement d’un réseau illégal de production, (...)
Première édition des concours inter-communes et (...)
Burkina/ Santé : Un projet pour la préparation, la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36897


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés