Actualités :: Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme le jubilé d’argent de (...)

Du 12 au 14 avril 2024, OCADES Caritas Burkina à Dédougou (Organisation catholique pour le développement et la solidarité) a célébré sa 25e année d’existence. Plusieurs activités commémoratives ont marqué ce jubilé d’argent qui s’est refermé sur les notes d’une messe d’action de grâce tenue à la Paroisse cathédrale Sainte-Anne de Dédougou le 14 avril.

OCADES Caritas Burkina à Dédougou a un quart de siècle de vie dévouée au développement humain, comme le proclame le thème sur lequel s’est déroulée la célébration de son jubilé d’argent : « OCADES Caritas Burkina, 25 ans au service du développement humain intégral, rendons grâce à Dieu ». C’est un parcours réalisé entre 1998 et 2023. Correspondant à un « âge de maturité » auquel l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité est parvenue, la trajectoire déjà accomplie a été magnifiée à Dédougou à travers une série d’activités dont une eucharistie jubilaire à la cathédrale Sainte-Anne, dans la matinée du 14 avril 2024.

Chants et danse se sont invités à la messe

L’évêque diocésain de Dédougou, Monseigneur Prosper Bonaventure Ky, officiant la messe d’action de grâce commémorative des 9 125 jours de l’OCADES Caritas Burkina à Dédougou, a révélé que l’organisation n’est pas une ONG. Elle est plutôt, selon lui, un instrument pastoral de l’église dont les actions contribuent à purifier et à élever la moralité des communautés en suscitant en leur sein la solidarité, l’unité et le désir de construction d’un monde meilleur dans la vérité et la justice.

Abbé André Toé, Secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES Caritas Burkina à Dédougou

A en croire l’évêque, l’OCADES a su bien accomplir sa mission de « lever les paralysés et de relever ceux qui sont tombés » au point de faire dire au Secrétaire exécutif diocésain (SED) de l’OCADES Caritas Burkina à Dédougou, l’Abbé André Toé, que la quasi-totalité des populations démunies, sans aucune distinction, du diocèse ont été touchées par les actions de développement et d’assistance humanitaire conduites par l’organisation catholique. « Nous sommes à plus de 33 milliards de FCFA investis depuis 1998 à 2023 pour accompagner les communautés », a-t-il confié.

Le SED a expliqué que les domaines d’intervention ont concerné les secteurs sociaux à savoir l’éducation, la santé et l’eau par la réalisation d’infrastructures et leur équipement, des dotations en cantine, l’appui aux structures sanitaires ainsi que des sensibilisations sur des questions d’hygiène et des maladies contagieuses. Il a ajouté que les actions de développement menées par l’OCADES, durant son quart de siècle de vie, se sont étendues également à l’accroissement de la productivité agricole, à la sauvegarde environnementale à travers notamment la protection des berges du fleuve Mouhoun et la promotion des activités génératrices de revenus (AGR) au profit des femmes et des jeunes.

Abbé André Toé, Secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES Caritas Burkina à Dédougou

… de la dignité aux démunis

Ces activités ont été réalisées malgré des difficultés, a avoué l’Abbé Toé. Au nombre desquelles contraintes, la rareté des moyens conjuguée à l’accroissement du nombre des personnes déplacées limite les possibilités de l’OCADES de toucher l’ensemble des personnes nécessiteuses. « Après un âge de jeunesse accomplie, c’est l’occasion à jamais de traduire une des vocations de l’OCADES ; l’auto prise en charge. Après 25 ans, nous devons mobiliser par nous-mêmes les ressources pour nos activités », a-t-il présenté comme un défi qui s’impose à la future marche de l’organisation.

Les deux parrains (de la gauche à la droite), Eloi Dama et Marcel Tianhoun.

Les parrains du jubilé des 25 ans, Eloi Dama et Marcel Tianhoun, ont indiqué que l’OCADES Caritas Burkina à Dédougou a toujours œuvré au quotidien à assouplir les souffrances de nombreuses personnes. « Notre organisation se tient toujours auprès des populations surtout les plus démunies pour leur donner de la dignité. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yacouba SAMA
Lefaso.net

Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)
Filière anacarde : Le projet USDA Food for Progress West (...)
Lycée Marien N’Gouabi : 132 élèves primés pour leurs (...)
Burkina Faso : La CASCA-BF fait des propositions pour (...)
Burkina : La tuberculose demeure un problème de santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés