Actualités :: Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en fin de mandat (...)

Après neuf années passées à servir le Conseil constitutionnel, Bouraima Cissé, Haridiata Dakouré/Séré et Victor Kafando sont en fin de mandat. L’institution a organisé l’après-midi du 15 avril 2024, une cérémonie d’hommage. Celle-ci a été un temps fort pour magnifier les efforts et sacrifices consentis par les anciens membres pour l’édification d’un Etat de droit. Ils ont reçu de la part de leurs collègues, des présents. La cérémonie a connu la participation de plusieurs autorités tel le président de l’Assemblée législative de transition et le ministre de la justice.

Installés le 13 avril 2015 après leur prestation de serment, les trois désormais ex-membres du Conseil constitutionnel, ont œuvré durant leur mandat, à la promotion de l’Etat de droit et à la démocratie. Bouraima Cissé, Haridiata Dakouré/Séré et Victor Kafando, respectivement commissaire de police à la retraite, magistrat et magistrat de grade exceptionnel, disent quitter l’institution avec le sentiment du devoir accompli. Bouraima Cissé, leur porte-parole, a laissé entendre, qu’avec ses collègues, ils ont toujours rendu les décisions, en ayant à l’esprit l’intérêt supérieur de la nation et pas autre chose. Le concernant, il dit avoir toujours eu la conscience en paix et le sentiment d’avoir fait ce qu’il fallait, après chaque décision. C’est donc l’esprit tranquille, qu’il dit avoir cédé sa place aux nouveaux membres installés.

Bouraima Cissé recevant un présent de la part de ses désormais ex-collègues du conseil constitutionnel

Dans des capsules vidéo diffusées au cours de la cérémonie, les élus du jour ont partagé leurs expériences vécues au Conseil constitutionnel. Haridiata Dakouré/Séré, y a affirmé, avoir pris plaisir à servir son pays, malgré les difficultés rencontrées. Elle cite en exemple, les rumeurs colportées sur les membres du Conseil constitutionnel et qui voulaient faire croire qu’ils avaient été soudoyés pour rendre certaines décisions. Souvent confrontés à l’incompréhension de certaines décisions, même au sein de leurs familles, les membres du Conseil constitutionnel rendent toujours leurs décisions en primant l’intérêt de la nation, a-t-elle souligné.

Haridiata Dakouré Séré (à droite), dit avoir pris plaisir à servir le pays malgré les difficultés

Victor Kafando a quant à lui, salué la collaboration fructueuse avec les autres membres, qui a permis plus d’une fois, d’aboutir au consensus dans la prise des décisions sans avoir à passer par le vote. Il dit avoir été particulièrement marqué durant son mandat, par deux évènements. Le premier étant l’attaque le 2 mars 2018, de l’état-major général des armées, situé côté est de l’institution et le deuxième le coup d’Etat manqué de septembre 2015. Dans la vidéo, il a tenu a adressé une prière, pour le retour de la paix au Burkina Faso.

Bouraima Cissé a, au nom des trois anciens membres, remercié le président du Conseil constitutionnel, Barthélémy Kéré, qui a eu l’idée d’organiser cette cérémonie à leur endroit. Il explique que d’habitude, les anciens membres s’en allaient à la fin de leur mandat, en toute discrétion. "Nous partons le cœur réjoui, avec la conviction que vous portez tous sur nous, une grande estime et beaucoup de considération. Nous ne pouvons oublier cela, parce qu’en retour, nous nourrissons les mêmes égards à votre endroit", a-t-il dit à l’endroit du président du conseil.

Victor Kafando, a salué la collaboration fructueuse qui a permis d’aboutir des décisions consensuelles

Au nom des autres sages, Larba Yarga a relevé la contribution de Bouraima Cissé, Haridiata Dakouré et Victor Kafando, à la mise en place des institutions de la transition et à l’organisation des élections présidentielle et législative après les évènements des 30 et 31 octobre 2014. "Nous garderons à jamais, les moments que nous avons passés ensemble, dans la fédération de nos énergies pour assumer les nobles et délicates missions de gardiens de la constitution que nous ont confiées les autorités. Nous essayerons de nous inspirer de vous pour la poursuite de notre mission", a-t-il déclaré à leur endroit.

Le président de l’ALT, Ousmane Bougma, a salué l’organisation de la cérémonie qui a permis de magnifier le travail effectué par les trois membres en fin de mandat

Présent à la cérémonie d’hommage, le président de l’Assemblée législative de transition, Ousmane Bougma, a laissé entendre que celle-ci constituait une occasion pour traduire aux trois membres en fin de mandat, la reconnaissance de la nation, "eux qui ont su à des moments critiques de la vie de notre pays, prendre des décisions sages qui ont concouru à maintenir la paix sociale et nos institutions". "En rendant hommage aux anciens membres du Conseil constitutionnel, il s’agit de marquer un temps d’arrêt pour saluer le travail qui a été fait, le reconnaître et leur témoigner qu’ils comptent toujours pour la nation et que le conseil constitutionnel va continuer sa construction d’une nation burkinabè de droit, à partir de l’œuvre que ses devanciers ont pu accomplir", a-t-il ajouté.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)
Filière anacarde : Le projet USDA Food for Progress West (...)
Lycée Marien N’Gouabi : 132 élèves primés pour leurs (...)
Burkina Faso : La CASCA-BF fait des propositions pour (...)
Burkina : La tuberculose demeure un problème de santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés