Actualités :: Burkina/ENAM : Bientôt six modules de formation dans le programme

Le comité pédagogique de l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) tient sa session d’homologation de modules de formation des acteurs de la décentralisation et d’accréditation des formateurs du 15 au 20 avril 2024 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture est intervenue ce lundi 15 avril 2024.

Il s’agit de six modules de formation développés par le consortium GAC dans le cadre de la mise en œuvre du programme DEPAC (Décentralisation et participation citoyenne).

Les moules sont : l’approche de la Maîtrise d’ouvrage public local total (MOPLT), la démarche d’Assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO), la gestion financière et la reddition des comptes, la gestion-entretien-maintenance du patrimoine bâti des CT (GEM), la Maîtrise d’œuvre sociale (MOS), et la mesure des performances des collectivités territoriales par l’auto-évaluation.

La directrice de la formation des personnels des collectivités territoriales à l’ENAM, Patricia Bambara

Patricia Bambara, directrice de la formation des personnels des collectivités territoriales à l’ENAM, a insisté sur l’importance. « Un module ne peut être dispensé que s’il a une certaine valeur aux yeux de la communauté des formateurs. C’est à peu près la même chose qu’au niveau de l’enseignement général où les modules doivent avoir une certaine crédibilité avant d’être dispensé au niveau des apprenants », a-t-elle justifié.

Et d’ajouter la plus-value de ces modules : « Déjà, ça va agrandir ou augmenter le nombre de module que l’ENAM pourra véhiculer auprès des apprenants au niveau des collectivités territoriales et cela permettra aussi de former de plus en plus de personnes surtout les agents des collectivités territoriales qui contribuent, un tant soit peu au développement local ».

La responsable du domaine Gouvernance et démocratie au Bureau de la coopération suisse et agence consulaire au Burkina Faso, Selina Bezzola

Un passage à l’échelle

Présente à la cérémonie d’ouverture, la responsable du domaine Gouvernance et démocratie au Bureau de la coopération suisse et agence consulaire au Burkina Faso, Selina Bezzola, a indiqué que le souhait de la coopération suisse est de faire en sorte que ce processus d’homologation des modules permette de renforcer et compléter durablement l’offre de formation et de ressources existantes au profit des acteurs de la décentralisation et ce, en conformité avec les référentiels nationaux en la matière. « L’appropriation des modules par l’ENAM et un grand nombre d’acteurs en vue du passage à l’échelle est un changement attendu », a-t-elle précisé.

Durant six jours, ce sont 47 participants dont 40 membres du COPED et 7 consultants qui prennent part à cette session, a notifié Salfo Ouédraogo, le secrétaire général de l’ENAM, représentant son directeur général à cette cérémonie.

Le secrétaire général de l’ENAM, Salfo Ouédraogo

Par ailleurs, il a rappelé que c’est l’ENAM qui est « le chef de fil des écoles et centres de formations professionnelles de la stratégie nationale de renforcement des capacités des acteurs de la décentralisation ». Et c’est le Comité pédagogique (COPED) qui est chargé d’exécuter les attributions dudit comité.
Durant les six jours, les participants (formateurs) seront accrédités selon les critères d’accréditation des formateurs dans le domaine de la décentralisation.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina : Le film « Augure » pour lancer le festival (...)
Exposition aux pesticides : « Certains se permettent de (...)
Sachets biodégradables et recyclage de déchets plastiques (...)
Burkina/Santé : Le long combat des malades du lupus qui (...)
Burkina Faso : De fortes pluies attendues en (...)
Dédougou : Un régisseur de morgue condamné à 12 mois de (...)
Arrondissement N° 7 de Ouagadougou : L’expropriation d’un (...)
Aéroport de Donsin : Les infrastructures sous maîtrise (...)
Coopérative militaire et paramilitaire d’épargne et de (...)
Burkina/Réponse humanitaire : Le SPONG et ses (...)
Burkina : Le ministère en charge des transports ouvre un (...)
Ministère de l’Agriculture : Deux projets visant (...)
Dédougou : La stigmatisation, une autre cause du (...)
Ouagadougou : Braquage d’un véhicule de transport de (...)
Crise alimentaire dans la Tapoa : Des personnes (...)
Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé (...)
Ouagadougou : Deux présumés arnaqueurs via WhatsApp dans (...)
Burkina Faso : La crèche maternelle bilingue Notre-Dame (...)
Burkina/“Prix de la Lutte anti-corruption” : La date (...)
Burkina/Recherche scientifique : Maud Saint Larry Maïga (...)
Jubilé d’albâtre des Frères des écoles chrétiennes : Une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36729


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés