Actualités :: Burkina Faso : L’Association Burkinabè pour le bien-être familial tient sa 31e (...)

L’Association Burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) a organisé sa 31e assemblée générale. C’était le vendredi 12 avril 2024, à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur de la région du Centre, Abdoulaye Bassinga, représentant le ministre en charge de la santé.

La tenue des assemblées générales, selon le président national de l’ABBEF, répond aux dispositions des textes qui organisent leur structure et permet d’évaluer la marche de leur association à travers les actions du bureau national. Par ailleurs, elle permet de formuler des recommandations et résolutions en vue du renforcement continu de sa performance aux plans de la gouvernance, des programmes et de la gestion.

« Le but de l’assemblée générale est de se projeter mais aussi de faire une halte et voir ce qui a bien marché ou pas. L’objectif de cette journée est de faire le point sur les trois années de notre mandat, c’est-à-dire faire la situation de nos réalisations et ensuite nous projeter. Nous allons aussi marquer le virage par une nouvelle manière de faire, une nouvelle manière de gouverner à travers le conseil d’administration qui sera mis en place », a expliqué le président national de l’ABBEF, Saibou Kaboré.

Cette 31e assemblée générale nationale se distingue par l’inclusion à son ordre du jour de la création d’un nouveau conseil d’administration ainsi que de deux comités permanents à savoir le comité des finances, de l’audit et des risques et le comité des politiques, stratégies et investissements.

Pour le président national, le passage d’un bureau national élu en assemblée générale à un conseil d’administration et de comités permanents recrutés et nommés en assemblée générale par les délégués, visent à impulser une nouvelle dynamique dans la gouvernance de l’association avec l’apport d’experts externes en vue de lui conférer plus d’idées nouvelles et d’en faire une association résolument moderne, en phase avec le contexte national et international.

A entendre le ministre en charge de la santé, représenté par le gouverneur de la région du Centre, la tenue de cette assemblée générale nationale est une parfaite illustration de la volonté des membres de l’ABBEF, de se conformer au respect de la loi portant liberté d’association au Burkina Faso.

« Le ministère de la Santé s’est doté d’un plan national de la planification familiale 2021-2025 qui vise un objectif de 43 % de prévalence contraceptive d’ici à fin 2025. Pour l’atteinte de cet objectif, le gouvernement compte sur la contribution de l’ensemble des parties prenantes, dont les acteurs de la société civile que vous êtes », a indiqué le représentant du ministre en charge de la santé, Abdoulaye Bassinga.

En rappel, L’Association Burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) est une association nationale à but non lucratif, bénévole et apolitique. Elle est pionnière de la planification familiale au Burkina Faso.

Elle a une expérience de plus de quarante-quatre (44) ans dans la mise en œuvre des projets et de promotion des droits en matière de santé sexuelle et de genre.
L’ABBEF a pour mission d’assurer le leadership en matière de SDSR (Santé et droits sexuels et reproductifs), au sein de la société civile au Burkina Faso, par l’offre de services de qualité basés sur des choix éclairés au profit de la population en général et des groupes vulnérables en particulier.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net


1. M. KABORE Saïbou : Président du Conseil d’Administration

2. M. TAO Oumar Secrétaire Général du Conseil d’Administration
3. Mme KOSSOUHO/ TARNAGDA G.G. Clémentine : Trésorière Générale du CA
4. M. KINDO Dary Isaac Membre Jeune.
5. M. TAPSOBA Donatien Chargé de Partenariat et de Mobilisation des ressources
6. Mme. ZONON Afoussétou : Chargée de Management et de la qualité
7. Mme. NANA Marguérite Marie Simone : Chargée des Droits Humains, de la lutte contre les VBG et égalité des sexes.

Burkina : Le film « Augure » pour lancer le festival (...)
Exposition aux pesticides : « Certains se permettent de (...)
Sachets biodégradables et recyclage de déchets plastiques (...)
Burkina/Santé : Le long combat des malades du lupus qui (...)
Burkina Faso : De fortes pluies attendues en (...)
Dédougou : Un régisseur de morgue condamné à 12 mois de (...)
Arrondissement N° 7 de Ouagadougou : L’expropriation d’un (...)
Aéroport de Donsin : Les infrastructures sous maîtrise (...)
Coopérative militaire et paramilitaire d’épargne et de (...)
Burkina/Réponse humanitaire : Le SPONG et ses (...)
Burkina : Le ministère en charge des transports ouvre un (...)
Ministère de l’Agriculture : Deux projets visant (...)
Dédougou : La stigmatisation, une autre cause du (...)
Ouagadougou : Braquage d’un véhicule de transport de (...)
Crise alimentaire dans la Tapoa : Des personnes (...)
Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé (...)
Ouagadougou : Deux présumés arnaqueurs via WhatsApp dans (...)
Burkina Faso : La crèche maternelle bilingue Notre-Dame (...)
Burkina/“Prix de la Lutte anti-corruption” : La date (...)
Burkina/Recherche scientifique : Maud Saint Larry Maïga (...)
Jubilé d’albâtre des Frères des écoles chrétiennes : Une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36729


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés