Actualités :: Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou pour faciliter le (...)

Les musulmans de Dédougou ont, à l’image de ceux des autres localités du Burkina Faso, célébré la fête de l’Aïd-el-Fitr, ce mercredi 10 avril 2024. Sur l’aire de la grande mosquée de la ville, c’est le grand imam de la cité du Bankuy, El Hadj Famata Almamy Traoré, qui a officié la prière solennelle au cours de laquelle un appel a été lancé aux fidèles croyants de « redoubler de prières » pour le retour intégral des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine respectives.

Comme partout ailleurs au Burkina Faso, le mois de Ramadan 2024 a connu son apothéose à Dédougou, le mercredi 10 avril, à travers la prière solennelle marquant la fin de trois décades de privations et de pénitences pour les fidèles musulmans. Tôt dans la matinée, ils ont convergé vers plusieurs points de la ville pour refermer les portes de 30 jours de jeûne qu’ils avaient ouvertes depuis le 11 mars 2024.

El Hadj Famata Almamy Traoré, grand imam de Dédougou.

Sur la place de la grande mosquée de la ville, El Hadj Famata Almamy Traoré a été le principal officier de la célébration. « Cette année, Dieu va nous aider dans beaucoup de choses », a prédit le grand imam de Dédougou, avant d’expliquer : « Nous avons terminé le carême [jeûne : ndlr] à 30 jours. C’est rare qu’on gagne 30 jours. Si Dieu nous a donné ça cette année, c’est une chance et un signe pour montrer que nous allons avoir la paix ». Le guide religieux s’est réjouit du fait que le mois de Ramadan se soit bien déroulé dans l’ensemble. Il dit par ailleurs constater que cette célébration se déroule dans un contexte de retour progressif des déplacés de la ville dans leurs localités d’origine, chose, ajoute-t-il, qui n’était pas le cas l’année dernière.

Babo Pierre Bassinga, gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, accompagné de ses proches collaborateurs, des autorités coutumières et des représentants des autres confessions religieuses, est venu se joindre à la communauté musulmane dans sa réjouissance. « Nous sommes venus communier, nous réjouir avec eux (les musulmans : ndlr) », a déclaré Babo Pierre Bassinga. Pour lui, les prières ont déjà produit un effet remarquable sur le terrain de la reconquête des pans du territoire national occupés par des bandes armées terroristes. « À côté du travail des plus hautes autorités et celui des forces combattantes engagées sur le théâtre des opérations pour la reconquête du territoire, il y a le travail des confessions religieuses qui prient sans cesse. Et les prières produisent leur effet. Des populations sont en train de repartir dans leurs hameaux de culture. Des localités sont reconquises. C’est l’effet de la prière aussi », a-t-il commenté. D’où son appel insistant à l’endroit des différentes communautés confessionnelles de la région à redoubler d’ardeur dans les prières pour la pacification de la situation. À chaque ressortissant de la Boucle du Mouhoun, le gouverneur l’invite à être « un Volontaire pour la défense de la patrie de la prière, un artisan de la paix et un architecte de la cohésion sociale ».

Monseigneur Prosper Bonaventure Ki, évêque de Dédougou.

Au nom des autres confessions religieuses et notabilités coutumières, l’évêque de Dédougou a adressé ses félicitations à l’ensemble des musulmans. Monseigneur Prosper Bonaventure Ki a souhaité que les fidèles musulmans approfondissent la parole de Dieu qu’ils trouvent dans le Coran pour développer une approche de Dieu et du semblable, afin que vive la solidarité au sein des communautés.

Les fidèles ont prié pour la pacification de la situation au Burkina Faso.

Yacouba SAMA
Lefaso.net

Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)
Filière anacarde : Le projet USDA Food for Progress West (...)
Lycée Marien N’Gouabi : 132 élèves primés pour leurs (...)
Burkina Faso : La CASCA-BF fait des propositions pour (...)
Burkina : La tuberculose demeure un problème de santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés