Actualités :: Ramadan 2024 : Les fidèles musulmans de Bobo-Dioulasso renouvellent leurs (...)

À Bobo-Dioulasso, les fidèles musulmans ont, une fois de plus, prié pour la paix et la sécurité au Burkina Faso. C’était à l’occasion de la grande prière marquant la fin du jeûne musulman, qui a eu lieu dans la matinée du mercredi 10 avril 2024. Cette prière a été dirigée par l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou. Invocations, prêches et bénédictions ont été les temps forts qui ont marqué cette grande prière matinale de la célébration du Ramadan.

La communauté musulmane du Burkina Faso a célébré, ce mercredi 10 avril 2024, la fête de l’Aïd-el-fitr ou la fête de Ramadan. Cette fête a été marquée par la grande prière matinale qui a réuni tous les fidèles. À cet effet, les places publiques qui servent de lieux de grands rassemblements pour la prière ont connu leur ambiance coutumière. Nattes et tapis de prière en main, les fidèles ont rallié la Place Wara-Wara de la ville de Sya. Cette grande prière a été dirigée par l’imam Siaka Sanou de la grande mosquée de Dioulassoba.

Les musulmans ont prié pour la paix et la cohésion sociale à Bobo-Dioulasso.

Ainsi, après un mois d’efforts, de dévotion, d’abstinence et d’intenses prières, les fidèles musulmans « récoltent les fruits de leur labeur ». Au cours de la prière, les fidèles n’ont pas manqué de remercier Dieu de leur avoir permis de terminer ce jeûne en bonne santé. Une occasion aussi pour demander à Dieu d’exaucer leurs prières.
Après avoir effectué les deux rakats de la prière, l’imam Siaka Sanou a procédé à la lecture de son sermon en arabe.

L’imam Siaka Sanou a salué la solidarité de la communauté catholique

Au regard de la situation nationale du pays, le contenu de son message était beaucoup axé sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Burkina Faso, et surtout sur le renforcement de la foi musulmane.
L’imam Siaka Sanou a rappelé la nécessité pour tout un chacun de promouvoir la culture de la paix, le pardon et la cohésion sociale au Burkina Faso. À la fin de son sermon, il a prié pour le pays, pour les autorités de la Transition, les soldats au front, pour toutes les autres confessions religieuses. Il a prié surtout pour que la paix règne au Burkina Faso.

Les fidèles musulmans ont rendu grâce à Dieu pour ses bienfaits durant ce mois.

Des autorités présentes

Les autorités de la région ont encore sacrifié à la tradition cette année. En effet, il est de coutume pour les autorités locales ainsi que pour la communauté catholique d’accompagner les musulmans dans les moments de fête. Parmi les personnalités, il y avait le gouverneur de la région, Mariama Konaté/Gnanou ; le premier vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins ; le troisième vice-président de l’Assemblée législative de Transition ; le haut-commissaire de la province du Houet ; etc. Madame le gouverneur a saisi cette occasion pour traduire sa reconnaissance à la communauté musulmane pour ses bénédictions à l’endroit du Burkina Faso.

Le gouverneur des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/Gnanou, traduisant sa reconnaissance à la communauté musulmane.

« Ce jour est le couronnement de 30 jours de jeûne, de pénitence et d’actes d’adoration adressés à Dieu. Nous sommes venus accompagner la communauté musulmane à prier pour la paix et la sécurité pour le pays. Nous avons prié aussi pour le repos des âmes des victimes du terrorisme ainsi que pour la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Nous saluons également l’engagement des leaders religieux de toutes les confessions religieuses pour la cohésion, le dialogue inter-religieux et le vivre-ensemble dans la région des Hauts-Bassins », a-t-elle laissé entendre, avant de souhaiter une heureuse fête de Ramadan à tous les fidèles musulmans.

Aux côtés du gouverneur, il y avait le troisième vice-président de l’Assemblée législative de Transition, Ousmane Diallo. Il dit être venu au nom de son président pour prier avec les frères et sœurs musulmans de Bobo-Dioulasso pour le retour de la paix et de la sécurité. « Notre vœu aujourd’hui est le retour de la paix au Burkina et la prospérité pour chaque Burkinabè », a-t-il dit.

Le Burkina, un exemple de cohabitation harmonieuse entre les communautés religieuses

L’Église catholique était représentée à cette prière par une délégation conduite par l’abbé Bakary Jean-Prosper Sanou, responsable chargé du dialogue islamo-chrétien dans l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso. Cette délégation était porteuse d’un message de l’archevêque Paul Ouédraogo à l’endroit des musulmans. « Ce message est un message de paix, de fraternité, d’amitié et de collaboration à l’endroit de nos frères et amis musulmans à l’occasion de cette fête », a transmis le chef de la délégation.

L’abbé Bakary Jean-Prospère Sanou de la communauté catholique.

L’abbé Bakary Jean-Prospère Sanou se réjouit ainsi des bonnes relations de cohabitation qui existent entre les différentes communautés religieuses au Burkina Faso. C’est pourquoi il a lancé un appel, afin que les liens d’amitié et de fraternité qui unissent tous les fils du pays, particulièrement les musulmans et les chrétiens, grandissent et connaissent des lendemains meilleurs. Il a par ailleurs saisi l’occasion pour remercier les fidèles musulmans qui avaient soutenu le projet de rénovation de la cathédrale, qui est devenu une réalité aujourd’hui. « C’est un beau témoignage de fraternité et de solidarité », a-t-il témoigné. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Burkina/Finances : Le Réseau des caisses populaires (...)
Burkina : La Jeune chambre internationale Ouaga Étoile (...)
Gaoua : Le gouvernement burkinabè et ses partenaires (...)
Burkina/Recherche scientifique : Maud Saint Larry Maïga (...)
Burkina : Un individu tentant de s’en prendre à une (...)
Burkina/Eau et assainissement : Démarrage officiel de (...)
Burkina/Enseignement supérieur : L’université Aube (...)
Plan d’action pour la stabilisation et le développement (...)
Université Joseph Ki-Zerbo : L’autonomisation des (...)
An 34 de l’assassinat de Dabo Boukary : L’UGEB annonce (...)
Affaire Lionel Kaboui : Le délibéré de l’audience de ce 16 (...)
Santé mentale : « Lorsqu’une personne développe une (...)
Région des Hauts-Bassins : Un directeur d’école relevé de (...)
Burkina Faso : Hermann Coulibaly/Gnoumou s’engage pour (...)
24e Journée nationale de lutte contre la pratique de (...)
Le Directeur général des douanes dans la région douanière (...)
Campagne cotonnière 2024-2025 : Une subvention de 10 (...)
Elaboration du rapport diagnostic de la sécurité (...)
Sahel : Lancement officiel du projet "YES-ENJEU" pour (...)
Burkina/Agriculture : Renforcement des capacités d’une (...)
Burkina/Loi sur la promotion immobilière : La Commission (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36708


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés