Actualités :: Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir ?

La dysphonie, altération temporaire ou chronique de la voix, peut résulter de divers facteurs tels qu’un simple rhume, des problèmes psychologiques ou l’usage de substances nocives pour les cordes vocales, entraînant des formes aiguës ou chroniques de cette affection.

La dysphonie se manifeste par des altérations du timbre, de la puissance et de la hauteur de la voix, allant de la voix enrouée à l’aphonie. Les personnes dysphoniques peuvent ressentir une gêne dans la communication, des douleurs dans la gorge, des difficultés à avaler et des problèmes respiratoires.

Maintenir la santé vocale nécessite une attention particulière. L’hydratation des cordes vocales par une consommation adéquate d’eau est essentielle. Il est primordial d’éviter le malmenage vocal, résultant d’une utilisation excessive de la voix. Il est aussi conseillé de limiter les cris, susceptibles de provoquer des lésions aux cordes vocales. Un contrôle de l’alimentation, incluant l’évitement des glaces, des fritures et la réduction de l’utilisation d’encens, s’avère également crucial. Les consultations médicales sont recommandées en cas de régurgitations fréquentes ou de reflux gastro-œsophagiens.

La collaboration avec un oto-rhino-laryngologiste permet d’observer directement les cordes vocales, tandis que les gastro-entérologues peuvent contribuer à explorer les causes des aigreurs digestives liées à la dysphonie. La récupération vocale implique souvent des séances de rééducation orthophonique, favorisant la cicatrisation et le rétablissement d’habitudes vocales saines.

Surveiller activement sa voix, s’adapter aux situations et éviter de forcer sont des pratiques cruciales, particulièrement en cas de récurrence du problème. Des complications plus sévères, comme des tumeurs ou des cancers, peuvent nécessiter l’ablation des cordes vocales, conduisant parfois à l’utilisation complexe de la voix œsophagienne.

Bien que souvent sous-estimée, la dysphonie mérite une attention particulière. La prévention, associée à une prise en charge médicale tôt, offre des perspectives favorables pour la santé vocale.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net
Source : Dr Benoît Kpatsa
Source de la photo : Calyp.fr

Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)
Burkina/Logements sociaux : La SONATUR lance la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Résistance aux antimicrobiens dans la chaîne alimentaire (...)
Sortir du régime militaire, gagner la Paix et engager la (...)
Ouagadougou / Vente de fourrage : Une activité qui « (...)
Burkina/ENAM : Bientôt six modules de formation dans le (...)
Conférence de zone locale Ouest 2024 : Les « Jaycees » (...)
Unité de recherche clinique de Nanoro : Un centre de (...)
Dédougou : Une conférence de presse de soutien à la (...)
Burkina/Aide humanitaire : La ville de Gayéri à nouveau (...)
Conseil constitutionnel : Trois nouveaux membres prêtent (...)
Burkina Faso : L’Association Burkinabè pour le bien-être (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36414



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés