Actualités :: Nuit de l’excellence de la SOFITEX : La première édition salue le mérite de 72 (...)

La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a organisé, le jeudi 29 février 2024, à Bobo-Dioulasso, sa première « Nuit de l’excellence ». Cette nuit était dédiée aux agents du dispositif d’appui-conseil dans l’accompagnement des producteurs de coton au cours de la campagne 2023-2024. Ce sont au total 72 acteurs, issus des différentes régions cotonnières de la SOFITEX, qui ont été récompensés. Une manière pour le premier responsable de la société de leur témoigner sa reconnaissance.

En organisant cette première édition de la « Nuit de l’excellence », la SOFITEX entend magnifier ces agents d’appui-conseil pour la qualité de leur travail et les exhorter encore à plus d’abnégation au travail. Elle donne également l’occasion de communier, de renforcer la cohésion sociale et surtout de raffermir les liens de fraternité et de collaboration entre les travailleurs de la société. Au cours de la cérémonie, ce sont les meilleurs agents d’appui-conseil qui se sont distingués au cours de la campagne agricole 2023/2024 par leur travail qui ont été honorés.

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté, remettant le prix d’un lauréat

Les 72 lauréats de cette première édition viennent des différentes régions cotonnières de la SOFITEX, à savoir Banfora, Bobo-Dioulasso, Dédougou, Diébougou, Koudougou, Houndé, Solenzo et N’Dorola. Ces derniers se sont donc illustrés de façon exemplaire dans l’exécution de leurs tâches quotidiennes, dans la diligence du traitement des données, à travers les bons résultats obtenus dans la réalisation des objectifs et surtout pour leur résilience dans un contexte souvent hostile. Selon le président du comité d’organisation de cette nuit, ils étaient au total 175 agents techniques à être évalués pour cette édition, dans les trois catégories que compose ce corps de métier.

Le directeur général de la SOFITEX, Boubacar Seye, exprimant sa satisfaction pour l’organisation de cette nuit

A l’en croire, la sélection a porté sur une vingtaine de critères parmi lesquels, l’existence d’un plan d’action et son niveau d’exécution au niveau des agents d’appui-conseil, la réalisation d’informations et de sensibilisations des producteurs sur des thématiques définies, la transmission des rapports d’activités à temps, le suivi et l’accompagnement des producteurs, la justesse de l’évaluation de la production cotonnière et les prises d’initiatives personnelles, etc. Au terme des évaluations, les trois premiers de chaque catégorie d’agents par région cotonnière, soit neuf lauréats par région, ont été retenus. Les troisièmes ont reçu des attestations et des enveloppes financières de 100 000 FCFA chacun ; les deuxièmes, des attestions et des enveloppes financières de 150 000 FCFA chacun ; les premiers, quant à eux, ont reçu chacun une attestation et une enveloppe financière de 250 000 FCFA. En dehors de ces prix, il y a eu également des prix spéciaux destinés à d’autres acteurs.

Le porte-parole des récipiendaires, Jérôme Dabiré, a salué l’initiative de cette nuit à sa juste valeur

Le porte-parole des récipiendaires, Jérôme Dabiré, a salué l’initiative de cette nuit à sa juste valeur. « Cette nuit a su magnifier l’excellence, les efforts des agents, en ce temps d’insécurité. Ce prix est une invite à mieux faire, à surtout persévérer dans le travail pour le développement harmonieux de la culture du coton », s’est-il réjoui. Tout en invitant ses collaborateurs que sont les producteurs à travailler avec abnégation et à écouter les conseils des agents de terrain pour une meilleure production du coton. Il a pris l’engagement au nom des récipiendaires à travailler à porter la production nationale à un million de tonne de coton graine à l’horizon 2028 si les conditions pluviométriques le permettent.

Présent à cette soirée, le directeur général de la SOFITEX, Boubacar Seye, a exprimé sa satisfaction pour l’organisation de cette nuit. Pour lui, cette nuit reste une occasion pour la SOFITEX de saluer le mérite de ces hommes et femmes qui, malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontés en cette période d’insécurité, se battent afin d’apporter aux producteurs de coton, les conseils d’usage dans le suivi des itinéraires techniques. « Nous avons tenu à saluer leur mérite et leur dire que sur eux repose le programme de relance de la production cotonnière de la SOFITEX », a-t-il expliqué. Il a par ailleurs salué tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de cette nuit de l’excellence, notamment tous les partenaires de la SOFITEX.

Pour le gouverneur de la région des Hauts-Bassins cette nuit demeure un bel exemple de promotion et d’encouragement de l’excellence

La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/ Gnanou. Elle reste convaincue que l’organisation de cette nuit demeure un bel exemple de promotion et d’encouragement de l’excellence. « L’initiative de cette nuit de l’excellence est d’autant plus salutaire qu’elle constitue à mon sens, une manière d’interpeller les plus hautes autorités du pays à considérer avec toute l’attention requise la filière coton, cette filière qui malgré les difficultés actuelles brille encore par son apport combien important à l’économie de notre pays », a-t-elle indiqué.

La soirée a été ponctuée par des allocutions, des prestations d’artistes ainsi que la remise des prix aux lauréats de cette première édition de la nuit de l’excellence.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)
Burkina/Logements sociaux : La SONATUR lance la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Résistance aux antimicrobiens dans la chaîne alimentaire (...)
Sortir du régime militaire, gagner la Paix et engager la (...)
Ouagadougou / Vente de fourrage : Une activité qui « (...)
Burkina/ENAM : Bientôt six modules de formation dans le (...)
Conférence de zone locale Ouest 2024 : Les « Jaycees » (...)
Unité de recherche clinique de Nanoro : Un centre de (...)
Dédougou : Une conférence de presse de soutien à la (...)
Burkina/Aide humanitaire : La ville de Gayéri à nouveau (...)
Conseil constitutionnel : Trois nouveaux membres prêtent (...)
Burkina Faso : L’Association Burkinabè pour le bien-être (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36414



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés