Actualités :: Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre d’État, en charge de la (...)

Le débat public national de ce week-end (24-25 février 2024) au Burkina est bien teinté des attentes du revirement du salaire du mois de février 2024. Et sur le sujet, les motifs vont bon train et côtoient des publications qui tournent en dérision sur la toile et dans les groupes WhatsApps : « Mieux vaut être assis au guichet automatique en pensant à Dieu que d’être assis à l’église en pensant au virement » ou « Svp faites très attention aux fonctionnaires, actuellement ils sont très nerveux ».

Dans une publication sur sa page Facebook personnelle dans la soirée de ce dimanche, le ministre d’État, ministre en charge de Fonction publique, Bassolma Bazié, a réagi à la situation.

« Bonjour et mes sincères respects à tous et toutes ! Je reçois beaucoup de messages et d’appels (même à l’instant) dont la quintessence est celle contenue dans celui-ci :

" Bonjour Mr le ministre. Mes respects à vous et mes hommages à la famille.
Il se murmure que ce mois-ci il n’y aura pas de virement salarial de la solde !".

Il est donc un devoir pour moi de rassurer ces contacts que le virement des salaires se fait en principe, le 25, jour ouvré, de chaque mois !

Mais si dans une période donnée, il y a un évènement précis d’envergure nationale ( le 24 ou le 25), il se peut que le salaire soit viré même le 23 du mois, jour ouvré, afin de permettre aux travailleurs (euses) de jouir de leur dû !
Qu’ils soient donc rassurés que l’information qu’ils détiennent leur indiquant à savoir " il n’y aura pas de virement de salaires à la fin de ce mois" n’est pas fondée !

Les contraintes attendant le salaire pour être vidées sont certes énormes et pressantes au niveau de chaque travailleur, d’où la légitimité des interrogations à mon endroit et sur ce contact !
Mes respects et encouragements à tous et toutes !

Bassolma BAZIE
bassolma@yahoo.fr », peut-on y lire.

Lefaso.net

Salubrité au quartier Silmiyiri de Ouagadougou : Les (...)
Burkina / Insécurité : La commune de Kantchari a été (...)
Burkina/Recherche scientifique : « On travaille sur le (...)
Burkina/Insecurité : Après le ravitaillement de Djibo, un (...)
Koudougou : Le ministère des Infrastructures outille les (...)
Burkina/Justice : 36 mois de prison dont 18 ferme pour (...)
Burkina : Les avocats persistent pour la libération de (...)
Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou (...)
Burkina : Vaccination de routine contre quatorze (...)
Burkina/Politique nationale de développement : Les (...)
Bobo-Dioulasso : Lancement des activités additionnelles (...)
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de (...)
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)
Ouagadougou : Le mouvement SENS annule son sit-in après (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36393



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés