Actualités :: Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un taux de réalisation de (...)

Face à la dégradation de la route Sakoinsé-Koudougou constatée quelques temps après la réception de l’infrastructure routière, l’autorité avait enjoint l’entreprise SOROUBAT de reprendre les travaux pour mettre à la disposition des usagers, une route de qualité. Les travaux de rénovation débutés en juin 2023, devaient concerner 42 km. Le 20 février 2024, le ministre des infrastructures, Luc Adama Sorgho a effectué une visite terrain, pour constater l’état d’avancement des travaux.

Parti de Sakoinsé en compagnie du gouverneur de la région du Centre-ouest et du directeur général de SOROUBAT, Luc Adama Sorgho a, à travers deux escales, pu s’imprégner du niveau des travaux. A Ralo, le ministre des infrastructures a été témoin de la pose du béton bitumineux. Au cours de la deuxième halte marquée à Ramongo, il a pu constater le recyclage de la voie en cours.

Jean Marie Toé, directeur de la mission de contrôle ACIT

« Il s’agit de recycler la couche de base avec un revêtement mélangé avec 1,5% de ciment et de terminer ensuite avec le revêtement du bitume. Durant les travaux, on a dû reprendre certaines sections où la couche de fondation n’a pas été bien faite lors des travaux précédents. Sur l’itinéraire de 23 km que l’on vient de faire, il y a environ 15% de fondation qui ont été repris », explique Jean Marie Toé, directeur de la mission de contrôle ACIT. Il rassure que dans l’ensemble, les travaux sont faits conformément aux normes et respectent les exigences prescrites.

Le ministre des infrastructures Luc Adama Sorgho se dit satisfait de l’évolution des travaux

A ce jour, ce sont un peu plus de 23 km qui ont été refaits sur les 42 à refaire. Ce qui donne un taux d’avancement de 45,83% pour un délai consommé de 65,80%. Les travaux ont connu une suspension d’environ trois mois due à plusieurs difficultés, notamment la formulation de l’enrobé qui a été faite au Togo et qu’il a fallu ajuster, les difficultés d’approvisionnement en eau, etc. Et pour rattraper le retard, l’entreprise s’est dotée de matériel pour faire avancer le recyclage et pour pouvoir réaliser chaque jour 600 m de route au lieu de 300 m au départ.

Le directeur général de SOROUBAT soutient que tous les moyens ont été mis en œuvre pour honorer l’engagement de l’entreprise à rendre l’ouvrage avant la saison pluvieuse. En engageant ces différents frais pour refaire une route de qualité, SOROUBAT veut non seulement redorer son blason mais aussi faciliter la mobilité des populations à travers cet ouvrage.

Moez Bardi, directeur général de SOROUBAT

A l’issue de la visite du chantier et des échanges avec l’agence de contrôle et l’entreprise SOROUBAT, le ministre Luc Adama Sorgho dit être satisfait de l’avancée des travaux et convaincu que l’ouvrage pourra être livré à bonne date, avec une qualité irréprochable. Il dit avoir constaté que l’entreprise a mis les moyens nécessaires pour faire un travail de qualité. Il a invité toutes les entreprises chargées de réaliser des ouvrages publics, à s’appliquer, au risque de se voir obligées de reprendre les travaux, à leurs propres frais, si les infrastructures livrées ne sont pas de qualité. Le cas de SOROUBAT devrait selon lui, servir d’exemple.

La mission de contrôle expliquant l’état d’avancement des travaux au ministre des infrastructures

Le tronçon Sakoinsé-Koudougou devrait être rouvert à la circulation au plus tard le 18 mai 2024. Le ministre a invité l’entreprise à tout mettre en œuvre pour que les travaux puissent s’achever avant le début de la saison pluvieuse.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Salubrité au quartier Silmiyiri de Ouagadougou : Les (...)
Burkina / Insécurité : La commune de Kantchari a été (...)
Burkina/Recherche scientifique : « On travaille sur le (...)
Burkina/Insecurité : Après le ravitaillement de Djibo, un (...)
Koudougou : Le ministère des Infrastructures outille les (...)
Burkina/Justice : 36 mois de prison dont 18 ferme pour (...)
Burkina : Les avocats persistent pour la libération de (...)
Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou (...)
Burkina : Vaccination de routine contre quatorze (...)
Burkina/Politique nationale de développement : Les (...)
Bobo-Dioulasso : Lancement des activités additionnelles (...)
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de (...)
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)
Ouagadougou : Le mouvement SENS annule son sit-in après (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36393



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés