Actualités :: Indice harmonisé des prix à la consommation : Les prix ont augmenté de (...)

L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a rendu public l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de janvier 2024 au Burkina. Que retenir de l’évolution des prix ?

Au Burkina Faso, l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de janvier 2024, produit par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD), est de 126,1, ce qui traduit une hausse de 1,3% par rapport à décembre 2023. Une hausse qui, si on la répercute sur un an, cumule à 4,3%. En janvier 2023, l’IHPC affichait respectivement une baisse de 1,8% en variation mensuelle et une hausse de 8,2% en glissement annuel.

La hausse du niveau général des prix en janvier 2024 est la résultante de l’augmentation des prix dans la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ». Selon l’IHPC, la fonction « produits alimentaires et boissons non alcoolisées », a enregistré une baisse en raison de la « diminution des prix des légumes, des pains, des viandes de mouton et de chèvre, des poissons, ainsi que d’autres produits séchés ou fumés et des autres matières grasses ».

Cependant, l’INSD note que cette baisse a été atténuée par la hausse des prix des céréales non transformées, des farines, des tubercules, du plantain et du sucre. Sur la même période (janvier 2024), la fonction « boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants » connaît une baisse principalement attribuable à la chute des prix du tabac local à chiquer et de la noix de cola.

Selon toujours l’INSD, le prix dans le renchérissement des produits de la fonction « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » est induit par la montée vertigineuse des prix du bois de chauffe d’arbre de brousse et du charbon de bois dans la région de l’Est. Quant à la fonction « Restaurants et hôtels », elle connaît une hausse des prix due à l’augmentation des prix du poulet braisé consommé dans les maquis et celui du porc au four. Qu’en est-il des autres fonctions de consommation ?

A ce niveau, l’INSD renseigne qu’elles sont restées pratiquement stables dans l’évolution de leurs prix. En janvier 2024, la hausse du niveau général des prix à la consommation est principalement due aux produits liés à l’énergie. Cette augmentation des prix concerne également les produits autres que les produits frais et l’énergie. Cependant, les produits frais enregistrent une baisse de leurs prix par rapport au mois précédent. Quant à l’origine des produits, la hausse du niveau général des prix à la consommation est principalement due à l’augmentation des prix des produits locaux.

Au niveau du secteur de production, à l’exception du secteur tertiaire où les prix sont restés stables, les secteurs primaire et secondaire enregistrent une hausse de leurs prix. En ce qui concerne la durabilité des produits, seuls les prix des produits non durables ont contribué à la hausse du niveau général des prix à la consommation. L’indicateur de convergence de l’UEMOA (moyenne des indices des 12 derniers mois comparée à celle des 12 derniers mois précédents) a connu une baisse. Il s’est établi à 0,47% alors qu’il était de 0,74% le mois précédent. En janvier 2023, cet indicateur était de 14,12%.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Source : INSD

Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)
Burkina/Logements sociaux : La SONATUR lance la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Résistance aux antimicrobiens dans la chaîne alimentaire (...)
Sortir du régime militaire, gagner la Paix et engager la (...)
Ouagadougou / Vente de fourrage : Une activité qui « (...)
Burkina/ENAM : Bientôt six modules de formation dans le (...)
Conférence de zone locale Ouest 2024 : Les « Jaycees » (...)
Unité de recherche clinique de Nanoro : Un centre de (...)
Dédougou : Une conférence de presse de soutien à la (...)
Burkina/Aide humanitaire : La ville de Gayéri à nouveau (...)
Conseil constitutionnel : Trois nouveaux membres prêtent (...)
Burkina Faso : L’Association Burkinabè pour le bien-être (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36414



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés