Actualités :: Diébougou : La commune n’autorise pas la marche-meeting pour la libération de (...)

Dans ce communiqué, la Synergie citoyenne, organisation qui appelait à une marche-meeting à Diébougou pour la libération de Me Guy Hervé Kam ce samedi 17 février 2024, annonce qu’elle n’a pas reçu l’autorisation de la Délégation spéciale de la commune. Par conséquent, elle a décidé de surseoir à la marche-meeting en attendant de réintroduire une nouvelle demande.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué.

Lefaso.net

Communiqué de presse

Chers Compatriotes burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur,
Nous sommes engagés pour demander la libération de tous citoyens enlevés.
Dans le cadre de cette initiative, à travers une conférence de presse tenue à l’ASUDEC de Diébougou le 14 février 2024, nous annocions une marche-meeting pour le samedi 17 février 2024 toujours à Diébougou. A l’occasion, nous invitions tous les Burkinabè à se joindre à nous pour cette grande marche pour la justice et particulièrement pour Me Guy Hervé KAM et de tous les Citoyens enlevés.

Nous remercions sincèrement toute la presse locale, régionale et nationale pour avoir relayé notre invitation aux Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur.
Malheureusement, le comité d’organisation a reçu une notification de non autorisation de la Délégation Spéciale de la commune de Diebougou pour la marche-meeting projetée pour ce 17 février pour des raisons administratives.

En conséquence, nous avons décidé avec la compréhension des Citoyens engagés pour la cause de surseoir à la manifestation pour la libération de Me Guy Hervé KAM et de tous les autres Citoyens enlevés, par respect pour l’autorité.
Nous allons réintroduire une nouvelle demande de manifestation publique auprès de la Délégation Spéciale en espérant que la suite sera favorable car nous sommes déterminés pour la libération de Me Guy Hervé KAM et des autres Citoyens enlevés.

Chers Compatriotes Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur,
Nous vous invitons à rester davantage mobilisés et encore plus déterminés pour la libération de Me Guy Hervé KAM et de tous les Citoyens enlevés au Burkina Faso.

Paix et Sécurité au Burkina Faso

Dieu bénisse le Burkina Faso

Pour les jeunes de la Synergie Citoyenne,

Soungalo Sami SOU

Le Président

Burkina/Recherche scientifique : « On travaille sur le (...)
Burkina/Insecurité : Après le ravitaillement de Djibo, un (...)
Burkina/Justice : 36 mois de prison dont 18 ferme pour (...)
Burkina : Les avocats persistent pour la libération de (...)
Burkina/Justice : Le Mouvement SENS ravi de l’avis du (...)
Salubrité au quartier Silmiyiri de Ouagadougou : Les (...)
Burkina / Insécurité : La commune de Kantchari a été (...)
Koudougou : Le ministère des Infrastructures outille les (...)
Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou (...)
Burkina : Vaccination de routine contre quatorze (...)
Burkina/Politique nationale de développement : Les (...)
Bobo-Dioulasso : Lancement des activités additionnelles (...)
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de (...)
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36393



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés