Actualités :: Ouagadougou/ Absence d’enfants dans les couples : Un sujet sensible, (...)

La présentation des résultats de l’étude socio-anthropologique sur l’absence d’enfants auprès des hommes et des femmes dans la ville de Ouagadougou a eu lieu ce mercredi 7 février 2024 à Ouagadougou. Cette présentation a été suivie de celle menée sur le célibat tardif des femmes. Ces deux études ont été menées dans le cadre du projet marges intitulé : « Des marges aux normes : regards croisés sur les transformations des liens familiaux en Afrique ». C’est un projet mené dans le cadre de la collaboration entre l’Institut des sciences des sociétés (INSS), et l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP).

Cette étude socio-anthropologique sur l’absence d’enfants auprès des hommes et des femmes dans la ville de Ouagadougou a été menée sur une période de quatre mois (mai-août 2023) et auprès de douze couples. En effet, pour l’étude, il était prévu au départ 43 couples, mais finalement ce sont douze couples qui étaient disponibles, a souligné l’assistante de recherche de l’INSS, Dorcas Zonou, dans sa présentation.
Ainsi, les résultats auxquels les chercheurs sont parvenus montrent que sur les douze couples en situation d’absence d’enfants enquêtés, les problèmes varient d’un couple à l’autre. « C’est-à-dire qu’il y a des couples ou le problème vient de la femme et d’autres où c’est le contraire. Mais pour la plupart du temps, ce sont les femmes qui ont le problème et elles souffrent de fibromes et surtout de dystrophie ovarienne qui est répétée pour la majeure partie. Dans d’autres cas, ce sont les deux partenaires qui souffrent et qui essaient de se soigner », a expliqué l’assistante de recherche.

Mais ce qu’il faut retenir selon elle, c’est que l’absence d’enfants dans un couple est condamnée par la société. C’est un sujet sensible, culturellement inapproprié, qui touche à l’existence de l’humanité et qui implique plusieurs acteurs et personnes.
Cette absence d’enfants peut être par ailleurs sujette à des marginalisations qui se traduisent par des expressions dévalorisantes et humiliantes, a-t-elle indiqué.

Le Pr Ludovic O. Kibora, chercheur à l’INSS

L’ancien directeur de l’INSS, le Pr Ludovic O. Kibora, a rappelé que si le célibat tardif des femmes arrive à influencer les normes, l’absence d’enfants dans les couples reste une pesanteur sociale et n’arrive toujours pas à s’imposer comme une norme. Et c’est maintenant au niveau des politiques publiques qu’il faut travailler, en sensibilisant les populations comme ce qui se fait dans les autres situations, a-t-il conseillé.
En rappel, l’absence d’enfants dans les couples comme le célibat tardif des femmes font partie de ce projet collaboratif mené au niveau de Madagascar, du Togo, de la France et du Burkina.

YZ
Lefaso.net

Burkina / Santé communautaire : La stratégie nationale (...)
Burkina : « Il serait bon que tous ceux qui sont (...)
Koudougou / Conduite de taxi-moto : Plusieurs jeunes en (...)
Burkina/ Gestion des risques agricoles : L’AP/SFD-BF (...)
Ouagadougou : La Coordination Nationale de Lutte contre (...)
Burkina : Le syndicat des inspecteurs de l’enseignement (...)
Burkina : Le tableau de bord du commerce et des marchés (...)
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier (...)
Burkina : 1 295 structures éducatives ont rouvert à la (...)
Ouagadougou : Poko libérée d’une grosse tumeur du nez (...)
Burkina : Les limites d’âge pour l’admission à la retraite (...)
Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36435



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés