Actualités :: Lutte contre la cybercriminalité : Trois présumés cyber escrocs mis aux arrêts (...)

La Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) a mis un terme aux activités de trois présumés cyber escrocs dont l’âge est compris entre 22 et 32 ans, tous de nationalité étrangère et résidant à Ouagadougou. C’est à travers des faux profils Facebook tels que "Philipe Lambert" et "Marc Muray", que ces cyber escrocs envoyaient des invitations à de nombreuses personnes, principalement des femmes. "Dès lors que l’invitation est acceptée, des échanges sont engagés par tout canal de communication", a signifié la BCLCC.

Le mode opératoire du groupe consistait à promettre une aide financière variant entre 300 et 1 000 euros, prétendument destinée à aider la victime à développer ses activités. Ils informaient la victime qu’un responsable d’une société de téléphonie mobile la contacterait pour fournir les instructions une fois le montant de l’aide envoyé. Un des membres du groupe se faisait passer pour un responsable de la société de téléphonie mobile et invitait la victime à effectuer un dépôt d’argent dans une boutique de transfert avec un code d’activation afin d’élargir la capacité du compte mobile money à recevoir les fonds à elle destinés. "Ce code, tel que "0715##4923", était en réalité un numéro de téléphone. Une fois le dépôt effectué, le contact est rompu", informe la BCLCC.

Dans un autre scénario, poursuit la même source, ces cyber-délinquants contactaient les victimes en se faisant passer pour des agents d’une société de téléphonie mobile, affirmant qu’elles étaient les heureuses gagnantes d’un jeu de fidélité. La victime était alors invitée à effectuer un dépôt avec un code d’activation similaire.

Interpellés puis auditionnés, les présumés auteurs ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Entre autres objets saisis, l’on retrouve dix-sept (17) téléphones portables dont neuf (09) petits téléphones et huit (08) smartphones ; 39 cartes SIM dont 25 SIM Orange, 09 SIM Moov, 02 SIM Mtn, 01 SIM Telecel, 01 SIM Togocel, 01 SIM inconnue ; deux (02) Cartes d’identité Burkinabè ; une (01) clé USB ; une (01) carte consulaire burkinabè appartenant à de tierces personnes ; une tablette de jeu ; un play station et la somme de 116.000 francs CFA. Le préjudice financier est estimé à plus de seize (16) millions de francs CFA.

À la fin de l’enquête, ils ont été déférés devant le Procureur du Faso près le tribunal de grande instance Ouaga I pour répondre des faits d’usurpation d’identité numérique et d’escroquerie au moyen des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) portés contre eux.

Lefaso.net
Source : Page Facebook de la BCLCC

Burkina/Recherche scientifique : « On travaille sur le (...)
Burkina/Insecurité : Après le ravitaillement de Djibo, un (...)
Burkina/Justice : 36 mois de prison dont 18 ferme pour (...)
Burkina : Les avocats persistent pour la libération de (...)
Burkina/Justice : Le Mouvement SENS ravi de l’avis du (...)
Salubrité au quartier Silmiyiri de Ouagadougou : Les (...)
Burkina / Insécurité : La commune de Kantchari a été (...)
Koudougou : Le ministère des Infrastructures outille les (...)
Fête du Ramadan 2024 : Des prières recommandées à Dédougou (...)
Burkina : Vaccination de routine contre quatorze (...)
Burkina/Politique nationale de développement : Les (...)
Bobo-Dioulasso : Lancement des activités additionnelles (...)
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de (...)
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36393



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés