Actualités :: Commémoration de la journée mondiale des sols ; l’expérience de ARFA mis à (...)

L’Association pour la recherche et la formation en agro écologie (ARFA) a célébré en différé le jeudi 25 janvier 2024 à l’université de Fada N’Gourma, la journée mondiale des sols sous le thème : « Le sol et l’eau, source de vie ».

Créée en 1995, l’association œuvre à la promotion de l’agro-écologie qui est une approche intégratrice de pensée et d’actions pour une gestion durable des ressources naturelles, notamment sol, eau et végétation.
Au regard de l’accentuation de la dégradation du sol chaque jour, l’ONG ARFA a fait de sa lutte un credo.

L’assistance

Modèle dans la gestion durable des sols dans la région de l’Est, c’est fort de son expérience et dans la dynamique de formation, d’information et de sensibilisation pour la prise en compte des enjeux de gestion durable des sols et de la nature, qu’ARFA entreprend d’organiser, à l’occasion de la journée mondiale des sols, pour l’année 2023, une journée porte ouverte sur son expérience en matière de gestion et de récupération des terres.

Séance de démonstration d’une technique de récupération des sols

L’objectif est d’informer les populations sur les techniques de récupération des sols et de susciter une prise de conscience des participants sur la nécessiter de protéger les sols. Il s’agissait également d’offrir notamment aux étudiants une occasion de découvrir des pratiques développées par ARFA en matière de gestion durables des terres et plus largement ses actions dans la promotion de l’agroécologie.

Pour le secrétaire général de la région, Siaka Ouattara, représentant le gouverneur, on estime à environ 11% des terres qui sont dégradées. L’activité agropastorale occupe une place importante à l’Est. « Cette journée organisée est à saluer, parce qu’elle rapproche les acteurs ». Il invite chaque participant à apporter sa touche pour la restauration des sols dégradés.

Le secrétaire général de la région de l’Est, Siaka Ouattara, représentant le gouverneur, patron de la cérémonie

A en croire le parrain, représenté par Aimé Parfait Thiombiano, ARFA a compris l’importance des sols en fondant son intervention sur la démarche agro écologique qui met l’accent sur la protection et la préservation des sols.

« Gérer durablement les sols, c’est préserver la vie sur terre »

Pour le Pr David Toguyeni, président de l’université de Fada, la tenue dans l’enceinte de l’université témoigne d’une fructueuse collaboration avec ARFA. « C’est un partenaire qui a permis à nos étudiants de renforcer leurs capacités avec l’appui des professionnels de ARFA à travers des stages ». Il souhaite un renforcement de la collaboration au bénéfice des apprenants sous la forme de convention et de programme de formation profitable pour l’ensemble des deux parties.

Pr David Yemboini Kader Toguyeni, président de l’université de Fada

Selon Mathieu Sawadogo, président du conseil d’administration de l’ONG ARFA, au-delà des statistiques qui dépeignent la situation alarmante en matière de dégradation des sols, la préservation de la qualité des sols et des eaux doit être l’affaire de tous. « Nous avons ressuscité des sols qui étaient morts et qui sont redevenus des sols productifs. La question de la dégradation des deux ressources, nous l’avons perçue tôt et avons intégré cela dans nos actions en basant sur comment gérer la fertilité des sols, comment assurer la présence de l’arbre au sein de l’exploitation agricole, comment rendre profitable l’eau qui tombe du ciel aux productions ». Et d’ajouter que des pratiques et techniques développées ont permis d’aider les populations à avoir des terres beaucoup plus fertiles.

Mathieu Sawadogo, président du conseil d’administration de l’ONG ARFA

A cette journée commémorative, les participants ont eu droit à une visite guidée de l’exposition des œuvres d’ARFA et une conférence publique sur le thème : « Pratiques agro écologiques et préservation, gestion de la fertilité des terres agricoles ».
En rappel, la journée mondiale des sols se tient le 5 décembre de chaque année.

G. Aboubacar
Tenkodogo
Lefaso.net

Burkina / Santé communautaire : La stratégie nationale (...)
Burkina : « Il serait bon que tous ceux qui sont (...)
Koudougou / Conduite de taxi-moto : Plusieurs jeunes en (...)
Burkina/ Gestion des risques agricoles : L’AP/SFD-BF (...)
Ouagadougou : La Coordination Nationale de Lutte contre (...)
Burkina : Le syndicat des inspecteurs de l’enseignement (...)
Burkina : Le tableau de bord du commerce et des marchés (...)
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier (...)
Burkina : 1 295 structures éducatives ont rouvert à la (...)
Ouagadougou : Poko libérée d’une grosse tumeur du nez (...)
Burkina : Les limites d’âge pour l’admission à la retraite (...)
Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36435



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés