Actualités :: Bobo-Dioulasso : Le marché de volaille de Diarradougou bénéficie d’une aire (...)

Le consortium HELVETAS Burkina Faso/SNV a procédé ce jeudi 25 janvier 2024 à la remise officielle des clés de l’aire d’abattage de volaille de Diarradougou, au secteur n°2 de Bobo-Dioulasso.

La réalisation de cette aire d’abattage de volaille de Diarradougou a pour objectif d’accroître les revenus des producteurs et des abatteurs de volaille et de créer des emplois au profit des jeunes. Elle s’inscrit dans le cadre Projet/Programme PAPEA (Programme d’appui à la promotion de l’entrepreneuriat agricole).

Vue interne de l’aire d’abattage de volaille de Diarradougou

Elle vise par ailleurs à offrir un cadre agréable, hygiénique et sanitaire pour assurer de la volaille de qualité aux populations de la ville de Bobo-Dioulasso.
Le projet a été réalisé en deux mois, de mai à juillet 2023. L’aire d’abattage s’étend sur une superficie de 250m2 avec une capacité d’abattage de 800 têtes de volailles par jour.

Vue des participants

Les ouvrages sont composés d’un forage muni d’un système solaire et d’un château d’eau de 10 000 L, deux hangars, deux fosses septiques, quatre latrines, une électrification solaire, 8 foyers plus 12 bouteilles de gaz et 8 brouettes.
Pour El Hadj Seydou Traoré, premier vice-président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso, ce sont des sentiments de satisfaction qui l’animent dans la mesure où la population est sortie nombreuse en plus des acteurs. « Aujourd’hui est un jour nouveau pour eux parce qu’ils vont pouvoir travailler dans de très bonnes conditions. C’est le lieu aussi pour nous de remercier les acteurs qui nous ont accompagnés pour pouvoir réaliser ces infrastructures », dit-il. Il a invité les bénéficiaires à entretenir l’ouvrage et à en faire un bon usage : « C’est très important pour nous permettre aussi de continuer parce que c’est un projet qui a été renouvelé sur 4 ans et nous pouvons négocier d’autres investissements au profit de ces populations ».

El Hadj Seydou Traoré, premier vice-président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso

Aussi, il a émis le vœu que la commune puisse réaliser ces infrastructures sur d’autres sites pour améliorer l’économie des différents acteurs de la volaille.
Selon Adam Diouf, directrice pays de HELVETAS Burkina Faso, plusieurs raisons les ont motivés à aider ces acteurs ; notamment construire un cadre hygiénique, sanitaire et pouvoir livrer au marché de la volaille de qualité, accompagner les acteurs dans la croissance de leurs revenus et aussi accompagner la commune.

Adam Diouf, directrice pays de HELVETAS Burkina Faso

Elle a invité les acteurs à bien prendre soin de ce joyau parce que c’est un moyen d’accroître leurs revenus, de faciliter le travail de tous les jours et à travers cela, d’autres filières peuvent naître. « Aujourd’hui, on abat mais demain on pourra transformer par exemple. Pour les autres acteurs qui sont des consommateurs, ça rassure que l’hygiène est toujours là pour que les gens puissent avoir de la volaille de qualité et c’est aussi le bien-être et la santé. Pour la commune, c’est aussi un stimulant car s’il y a plus de revenus, la commune aura des recettes fiscales plus élevées pour investir davantage dans la commune avec des infrastructures d’assainissement, l’éducation, l’entrepreneuriat… On les remercie et on compte sur eux pour favoriser tous les avantages qui peuvent en découler », a-t-elle conclu.

Coupure du ruban

Comme l’indique Pierre Kistler, chef suppléant du Bureau de la coopération suisse au Burkina Faso, ce qui les a motivés à cofinancer ce projet, c’est que tout ce qui est développement économique local constitue un axe qui mérite d’être soutenu. Car, dit-il, c’est par là que le développement peut avoir lieu au niveau régional, toucher toutes les couches de la population et toucher toutes les filières agricoles.

Pierre Kistler, chef suppléant du Bureau de la coopération suisse au Burkina Faso

Boukary Ilboudo, représentant des bénéficiaires a exprimé toute sa satisfaction et remercié les donateurs. « Ces ouvrages vont nous permettre d’améliorer notre travail, nous donner beaucoup de tonus et satisfaire les clients. Avant, le travail était très pénible avec le manque d’eau et un manque d’hygiène. Mais cela n’est dorénavant qu’un mauvais souvenir », avance-t-il.

Boukary Ilboudo, représentant des bénéficiaires

Le coût du projet est de 75 108 385 FCFA avec une contribution de la DDC à hauteur de 61 046 560 FCFA, des acteurs bénéficiaires dont les acteurs directs de la filière volaille à hauteur de 8 millions et la commune de Bobo-Dioulasso à hauteur de 5 918 325 FCFA.

Haoua Touré
Lefaso.net

Burkina : « Il serait bon que tous ceux qui sont (...)
Koudougou / Conduite de taxi-moto : Plusieurs jeunes en (...)
Burkina/ Gestion des risques agricoles : L’AP/SFD-BF (...)
Ouagadougou : La Coordination Nationale de Lutte contre (...)
Burkina : Le syndicat des inspecteurs de l’enseignement (...)
Burkina : Le tableau de bord du commerce et des marchés (...)
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier (...)
Burkina : 1 295 structures éducatives ont rouvert à la (...)
Ouagadougou : Poko libérée d’une grosse tumeur du nez (...)
Burkina : Les limites d’âge pour l’admission à la retraite (...)
Burkina : Quatre personnes arrivent décédées en moyenne (...)
Ministère de la justice : Justice moderne et mécanismes (...)
Burkina : Une cour habitée par des déplacés internes (...)
Burkina/Maladie sexuellement transmissible : Les jeunes (...)
Diocèse de Dédougou : Une messe d’action de grâce referme (...)
TECNO dévoile la série Camon 30 qui change la donne : (...)
Burkina/Mise en place d’un système alimentaire durable à (...)
Burkina : Le président de la délégation spéciale de la (...)
Burkina : Un projet de construction d’une centrale (...)
Burkina : Trois membres du Conseil constitutionnel en (...)
Burkina/Logements sociaux : La SONATUR lance la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36435



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés