ActualitésDOSSIERS :: Boucle du Mouhoun : De la craie à la kalach, Georges Drabo a vécu et est mort (...)

Dans la soirée du lundi 18 décembre 2023, une colonne de terroristes, perfidement habillés de tenues militaires burkinabè, à bord d’un cargo, a pris d’assaut un camp de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) dans la province du Sourou. Sous l’effet de la surprise, les VDP, qui les avaient pris dans un premier temps pour des forces amies, vont payer un lourd tribut : une vingtaine d’entre eux vont tomber, les armes à la main. Parmi eux, Georges Drabo. Un combattant exceptionnel de par son parcours.

Georges était originaire de Kassan, le village situé à un jet de pierre de Tougan (chef-lieu de la province du Sourou) qui s’était rendu célèbre au Burkina il y a quelques mois par sa résistance quand les terroristes avaient commencé à envahir les localités intérieures de la province du Sourou. Les habitants de Kassan avaient alors décidé de ne pas bouger de la terre de leurs aïeux malgré les menaces des terroristes, jusqu’à ce que les villageois qui combattaient presque mains nues et sans soutien consistant, soient débordés par la puissance de feu des terroristes.

Georges Drabo était de ce village emblématique de la résistance, ainsi que sept autres VDP qui sont tombés ce jour-là. Instituteur de son état, il servait il y a quelques mois encore à Nimina, dans la circonscription d’éducation de base de Kougny (province du Nayala). Mais n’en pouvant plus de voir les siens souffrir la férule des terroristes, il a décidé de déposer la craie et de prendre la kalach. « Il faut que la population se révolte », aimait-il répéter, en joignant lui-même l’acte à la parole.

Celui que ses condisciples du petit séminaire de Tionkuy (diocèse de Dédougou) avaient surnommé « l’homme en fer » est décrit par beaucoup comme un garçon courageux et intrépide. A un de ses amis et promotionnaire qui essayait de le dissuader de prendre la kalach et de le convaincre que le combat contre l’ignorance est tout aussi noble, Georges répondait, imperturbable : "Ça ira. Ce sont des êtres humains comme nous aussi. Ils sèment seulement la pagaille".

Depuis plusieurs mois donc, Georges a quitté les salles de classe pour la brousse en rejoignant les rangs des VDP de son village qu’il s’est promis de défendre, quoi qu’il en coûte. « Ce qui est sûr, ceux qui survivront, survivront. Ceux qui mourront aussi, mourront », affirmait-il. Dans le groupe des VDP, il fut un leader au vrai sens du mot, car il ne cessait de galvaniser et de remonter le moral de ceux qui se décourageaient, car pour lui, cette guerre sera remportée tôt ou tard par le vaillant peuple du Burkina.

Georges est mort le 18 décembre 2023, à l’âge de 35 ans, laissant derrière lui une femme et quatre enfants inconsolables, ainsi que ses deux géniteurs dans le désarroi. Il a tenu à combattre le bon combat comme il l’entendait.

Georges est tombé pour défendre la vie, celle de ses compatriotes, en se levant et en se révoltant contre la mort. Avec ses 19 autres compagnons combattants tombés, il a été inhumé à Tougan le 19 décembre 2023.

Le Directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle de la Région de la Boucle du Mouhoun a décidé de lui rendre hommage. Une minute de silence sera ainsi observée en sa mémoire dans toutes les structures scolaires de la région le vendredi 22 décembre à partir de 07 H 30 mn. Il a, en plus, demandé de célébrer la bravoure de cet enseignant à travers une leçon de civisme sur la notion de "patriotisme" dans les classes.

Lefaso.net

Crise sécuritaire au Burkina : Le gouvernement fixe les (...)
Insécurité dans le Centre-est : "Tenkodogo-Ouargaye sera (...)
Burkina / Lutte contre le terrorisme : Le ministre (...)
Sécurisation du territoire national : Les unités de (...)
Boucle du Mouhoun : Neutralisation de Hassane Idrissa (...)
Insécurité au Burkina : L’UE condamne les attaques du 25 (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Les populations (...)
Burkina/ Lutte contre le terrorisme : Gayéri dispose (...)
Burkina/Lutte antiterroriste : Plusieurs localités (...)
Burkina : Les BIR 7 et 8 détruisent plusieurs bases (...)
Koulpélogo : Des terroristes neutralisés, du matériel (...)
Lutte antiterrorisme : Le ministre Mahamadou Sana (...)
Burkina : Les vecteurs aériens bombardent des bases (...)
Burkina : Des terroristes à bord de deux pick-up tués (...)
Burkina : La gendarmerie et les VDP neutralisent (...)
Burkina/ Lutte contre le terrorisme : Plusieurs (...)
Burkina / Lutte contre le terrorisme : L’armée neutralise (...)
Burkina : Un chef terroriste et ses compagnons (...)
Bam : Des terroristes neutralisés dans la forêt de (...)
Burkina : Aucune échappatoire pour les terroristes ni (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef de l’Etat remet un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 2184



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés