Actualités :: Fada N’Gourma : Le ministre de l’Éducation nationale visite le lycée (...)

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Joseph André Ouédraogo, a séjourné à Fada N’Gourma, les 7 et 8 décembre 2023, où il a visité le lycée scientifique régional. La première promotion de cet établissement ouvert il y a deux ans prend ses cours sur un site d’emprunt.

L’objet de cette visite du premier responsable du département est de constater de visu l’état d’avancement des travaux de construction du lycée scientifique régional de Fada, dont la première promotion composera le baccalauréat session 2024.

« J’ai constaté que le lycée scientifique régional fait partie des lycées en souffrance, puisque l’entrepreneur accuse un retard de plus d’une année et les élèves sont dans des bâtiments d’emprunt. Des insuffisances ont été constatés et le tir sera rectifié », affirme le ministre, tout en interpelant l’entrepreneur à tout faire pour qu’en début 2024, les élèves soient dans leurs classes avec leurs professeurs. Joseph André Ouédraogo a échangé avec le personnel. Il s’est agi d’encourager les acteurs.

Échange du ministre avec le personnel du lycée

À en croire Gaston Gnimien, secrétaire technique de développement des établissements publiques d’excellence, la mobilisation du corps enseignant pour accueillir leur ministre est l’expression d’un engagement à l’accompagner pour le combat qui se mène pour les lycées scientifiques. « Ce sont des établissements d’excellence qui accueillent les meilleurs élèves de la région. Pour la première promotion, j’espère que Fada va relever les défis au bac », dit-il.

Gnimien Gaston

Pour le corps enseignant, cette visite du premier responsable réconforte et annonce la fin d’un calvaire dans les bâtiments d’emprunt et inadaptés. François Lompo, proviseur du lycée scientifique régional de Fada, estime que, « par cette visite, nous avons une oreille qui est plus proche pour nous écouter. Les locaux d’emprunt, par moments, sont à adapter pour en faire une salle de classe. Nous osons croire que les instructions données par monsieur le ministre nous permettront de rejoindre vite nos salles de classes. »

Lompo François , proviseur du lycée

Le lycée scientifique régional de Fada N’gourma compte 90 élèves pour le moment, et un bloc pédagogique de trois salles de classe pouvant recevoir 35 élèves par salle.
Avant de quitter le Nungu, le ministre a échangé avec les directeurs régionaux en charge de l’éducation, dans la matinée de vendredi 8 décembre.

G. ABOUBACAR
Lefaso.net

Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)
Burkina/ Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Vers (...)
Burkina / Éducation inclusive : Des élèves aveugles et (...)
Irrigation au Sahel : Le comité technique régional en (...)
Université Nazi Boni : Des incubés du Centre d’excellence (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés