Actualités :: Boucle du Mouhoun : Le gouverneur sur des traces du PAPFA

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun a visité des réalisations du Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) dans le village de Ton, commune rurale de Fara dans la province des Balé, le mercredi 6 décembre 2023. La sortie a été une occasion pour le projet de présenter un bilan, avant termes, des activités déjà réalisées dans la région.

Une piste rurale d’environ une dizaine de kilomètres, un périmètre aménagé de près d’une centaine d’hectares intégrant une rizière, un site de maraîchage et des blocs de latrines et un magasin de stockage de 60 tonnes de céréales, ce sont là des infrastructures agricoles, économiques et de communication réalisées par le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) pour le bonheur des populations du village de Ton. Les sites ont reçu la visite du gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun. Il s’est agi pour Babo Pierre Bassinga et sa délégation, composée d’autorités administratives locales dont celles en charge de l’agriculture et des responsables régionaux du projet, d’aller au contact de ces quelques réalisations du PAPFA. Un projet, dit le gouverneur, « voulu par les plus hautes autorités du pays et le Fonds international du développement agricole (FIDA) ». L’autorité régionale a informé s’être rendue dans la localité pour distinguer la bravoure et la résilience des populations. Elle les a par ailleurs engagées à poursuivre le travail pour l’atteinte de l’autosuffisance et de la souveraineté alimentaires dont le Burkina Faso, ajoute le visiteur du jour, « dispose des leviers, des ressorts et des ressources nécessaires » pour y parvenir.

Avec une production de 3,5 tonnes à l’hectare, le basfond aménagé de 93 hectares cristallise la fierté des populations de Ton

De gros investissements opérés

De l’avis du coordonnateur régional du PAPFA, Théophile Hien, les sites visités constituent un échantillon en considération des « nombreuses » réalisations du projet au niveau régional. Il a ainsi révélé que de toutes les réalisations prévues dans le cadre du PAPFA à l’échelle nationale, la Boucle du Mouhoun à elle seule a enregistré plus du tiers des desdites réalisations. Ce dernier de préciser alors que depuis l’entrée en vigueur du projet en février 2019 jusqu’à la date du 6 décembre 2023, ce sont 11 milliards 200 millions FCFA qui sont investis dans plusieurs localités de la région pour stimuler les revenus et favoriser l’autonomie financière et économique des populations notamment rurales. Au titre des acquis, M. Hien a relevé entre autres, l’aménagement de 1056 ha de basfonds et de 157 ha de périmètre maraîcher, la construction de 62 magasins de stockage de céréales et de conservation d’oignon et la réalisation de 51 km de piste rurale de desserte des sites aménagés.

Le magasin de stockage de 60 tonnes de céréales réalisé par le PAPFA au profit de la coopérative des femmes de Ton

A ces acquis combien importants, se greffent l’accompagnement du PAPFA aux populations rurales de la région dans la production du niébé et du sésame sur une superficie de 3 400 ha ; les financements de 711 microentreprises rurales, des sous-projets d’accès au marché et des sous-projets développement des filières.

Le gouverneur foule la piste rurale qui mène de Fara au périmètre aménagé de Ton.

Pour les populations de Ton, l’intervention du projet a permis de les occuper utilement et d’accroître leurs sources de revenus. Balguissa Kanyili, membre de la coopérative des femmes du village, a témoigné avoir bénéficié de l’accompagnement du PAPFA dans la production et la transformation des produits agricoles tels le niébé et le sésame. Toute chose qui lui permet de disposer permanemment d’un peu de ressources financières pour subvenir à ces besoins.

Balguissa Kanyili se réjouit des retombées économiques et financières tirées du PAPFA

Pour rappel, le PAPFA ambitionne de réduire la pauvreté et de stimuler la croissance économique dans les trois régions d’intervention du projet que sont la Boucle du Mouhoun, les Cascades et les Hauts-Bassins. Son objectif de développement est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des exploitations agricoles intervenant dans la production et la valorisation de produits dans des filières comme le riz, le maraîchage, le sésame et le niébé. Débutée en 2019, avec environ une année de retard, la fin de la mise en œuvre du programme est projetée pour 2024.

Yacouba SAMA
Lefaso.net

Prise en charge de la drépanocytose : Le FACA, un (...)
Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été (...)
Boucle du Mouhoun : Plus de 8 000 candidats composent (...)
Burkina/Baccalauréat 2024 : Au jury 155 du Lycée (...)
Nayala : 810 candidats débutent les épreuves de la (...)
Burkina/Agriculture : « Pour utiliser un pesticide, il (...)
Santé/Médicaments de rhume déconseillés : « L’utilisation (...)
Gestion hygiénique des menstrues : Kiswendsida Daniel (...)
Burkina : La Commission nationale des droits humains (...)
Rumeurs sur d’éventuelles mutineries dans les casernes : (...)
Burkina : L’Agetib présente officiellement sa certification à
Journée mondiale de la drépanocytose : Dr Edith (...)
Burkina/Risques chimiques : L’ISEPC renforce les (...)
Burkina Faso : Une association dénonce l’iniquité dans le (...)
Burkina/ Tabaski 2024 : Les Burkinabè invités à cultiver (...)
Burkina/Aïd el-Kébir 2024 : Le président du Faso souhaite (...)
Tabaski à Gaoua : La sauvegarde de la nation et le (...)
Rwanda : A Ouagadougou, l’Ambassade et la communauté du (...)
Open de Sekone : « J’étais la seule à moins de 67 kg, donc (...)
Fondation Edmond-Tapsoba : Une conférence de presse et (...)
Burkina Faso : Un Américain accusé de viol sur deux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36960



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés