Actualités :: Lutte contre les violences faites aux femmes : Diakonia outille des jeunes (...)

A l’initiative du Fonds commun genre (FCG), une journée de communication sur les violences faites aux femmes (VBG) s’est tenue ce jeudi 7 décembre 2023, à Ouagadougou. La cérémonie a été présidée par Jean-Pierre Salambéré du bureau de la coopération suisse assurant le chef de file du FCG. La présente activité s’inscrit dans le cadre de la campagne « 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes (VBG) ».

Chaque année du 25 novembre au 10 décembre est célébrée à travers le monde, la campagne « 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles ». Pour cette année 2023, le Fonds commun genre a choisi de contribuer à cette campagne à travers la tenue d’une journée de communication sur les violences faites aux femmes (VBG). L’événement s’est tenu ce jeudi 7 décembre 2023, à Ouagadougou. Les bénéficiaires sont soit des jeunes filles de la relève, formées par le cadre de concertation des organisations, soit des acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso soit des bénéficiaires des universités. L’objectif de cette journée de communication était de susciter chez les jeunes un éveil de conscience sur la problématique des violences basées sur le genre (VBG).

Photo de famille

Diakonia est financé par cinq partenaires techniques et financiers à savoir l’UNICEF, l’UNFPA, l’ambassade royale du Danemark, de Suède et la coopération suisse. Jean-Pierre Salambéré a, au nom du bureau de la coopération suisse, présidé la cérémonie d’ouverture. « Aujourd’hui, nous avons voulu faire une halte pour pouvoir donner des informations qui permettent aux jeunes de comprendre les mécanismes qui sont à l’origine des VBG et de voir également comment on peut les accompagner à travers leur engagement pour les déconstruire et construire un futur plus équitable et juste. A long terme, l’objectif est de pouvoir déconstruire les préjugés, les stéréotypes qui sont liés aux VBG », s’est-il exprimé. Après avoir invité les participants à suivre attentivement les communications, M. Salambéré a réaffirmé l’engagement du FCG et de ses PTF à poursuivre leurs efforts pour contribuer à l’élimination des VBG.

Le représentant du chef de file du Fonds commun genre, Jean-Pierre Salambéré

La présente journée de communication sur les VBG a été animée par des experts mobilisés pour la circonstance dont le directeur de la promotion du genre, Moussa Sawadogo. Celui-ci a construit sa présentation autour des points suivants : les différents types de VBG, les causes, et les conséquences. Au titre des typologies des VBG, il a relevé les violences morale, psychologique, physique mais aussi les violences patrimoniale, culturelle et sexuelle. Les conséquences sont dévastatrices pour celles qui les subissent. Elles influent sur la santé et le bien-être des victimes. Elles peuvent entraîner également la mort. En plus de la victime directe, les VBG ont des conséquences dévastatrices sur les familles : mésententes et séparations des couples. C’est le constat fait par M. Sawadogo. La lutte contre les VBG constitue également un poids pour la société. « Les fonds injectés par l’Etat et ses partenaires dans la lutte contre les VBG auraient pu être investis dans d’autres projets comme la construction des routes, des centres de santé et des écoles », a déploré le communicateur d’un matin. A travers cette journée de communication Diakonia veut former une génération sans violences.

Le communicateur du jour, le directeur de la promotion du genre, Moussa Sawadogo

Pour sa part, la directrice pays de Diakonia-Burkina, Nadine Bonkoungou/Koné, est revenue sur les activités prévues dans le cadre de cette campagne. « Au-delà du panel, nous avons une série de communication que nous faisons à travers nos réseaux sociaux toujours dans le but de sensibiliser et d’éveiller les consciences. Cet après-midi, nous allons au centre Delwendé de Sakoula pour manifester notre solidarité à une population qui est victime de violences physique, morale et émotionnelle », a-t-elle indiqué.

« Cette année, nous avons un focus particulier pour la jeunesse, parce que nous pensons que c’est la relève que nous devons préparer afin de poursuivre le combat », a déclaré la directrice pays de Diakonia, Nadine Bonkoungou/Koné

Cette visite permettra aux jeunes de toucher du doigt la réalité sur le terrain et d’être des relais auprès de leurs familles, leur environnement, pour pouvoir continuer l’œuvre de lutte contre les inégalités de genre au Burkina Faso, a renchéri M. Sawadogo. Pour rappel, au plan national, eu égard au contexte de fragilité sécuritaire et humanitaire, le thème retenu pour la célébration de la campagne 16 jours d’activisme contre les VBG est « Violence sexuelle liée au terrorisme dans un contexte de crise humanitaire et sécuritaire au Burkina Faso : défis et perspectives ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Marché de Larlé : Il faut libérer l’emprise de la (...)
Burkina/Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : Un mois après, (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Le délibéré sur la (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Les conseils du prévenu (...)
Attaque d’une mosquée à Natiaboani à l’Est : La FAIB dresse (...)
Burkina/ Conflits locaux : Les acteurs échangent à Kaya (...)
Le métier de logisticien avec Bouma Ferdinand (...)
Ouahigouya : La mine Riverstone Karma à l’écoute des (...)
Burkina / Mise en œuvre du projet SWEDD : Les (...)
Koudougou : La souveraineté des ressources naturelles au (...)
Procès Adama Siguiré vs CGTB : L’audience reprend ce lundi (...)
Burkina/Litige foncier : Des habitants de Yagma (...)
Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ Insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier à Yagma : Des habitants (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés