Actualités :: Foire aux savoirs de Tenkodogo : Bilan et clôture de la mise en œuvre du (...)

Dans le processus de la mise en œuvre du programme de coopération bilatérale entre le gouvernement burkinabè et le royaume de Belgique pour la période 2019-2023, une cérémonie de clôture a été organisée par l’Agence belge de développement (Enabel) à Tenkodogo, le mardi 05 décembre 2023. A l’occasion, une foire aux savoirs a été organisée pour marquer la fin de cette première phase.

Le déroulement de la foire aux savoirs est consacré à l’évaluation du programme de coopération bilatérale des deux pays durant la période 2019-2023. Elle s’est axée sur la présentation des résultats atteints sur le terrain et l’exposition de quelques stands du savoir-faire des femmes à l’intérieur du Centre d’innovation (CI) de Tenkodogo.

L’objectif principal de cette foire est d’assurer une redevabilité aux parties prenantes du programme, de valoriser les résultats des interventions du portefeuille de coopération bilatérale entre le Burkina et la Belgique, et aussi, de recueillir les avis et suggestions des parties prenantes pour la consolidation des résultats engrangés.

Selon Pawalemdé Yaméogo, point focal de la mise en œuvre des interventions du projet ‘’Paas-panga’’ et représentant la directrice régionale de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Centre-est, les actions de Enabel dans la région confirment pleinement sa définition pour le développement de la région. « A travers les différentes formations et réalisations d’infrastructures, Enabel a grandement contribué au développement, à la stabilité économique et sécuritaire, à la promotion de l’égalité des droits et des chances de toutes les couches de la population dans la région », affirme-t-il.

Au regard des réalisations, le Centre-est est le plus grand bénéficiaire par rapport aux autres régions. Pour une liste non exhaustive, on peut citer le centre d’innovation technologique, les bibliothèques numériques, le centre mère-enfants, la télémédecine, la direction régionale de la police municipale, le développement des infrastructures routières, la réalisation d’œuvres culturelles, le développement d’une plateforme numérique sur la santé sexuelle et reproductive, la création d’entreprises en milieu urbain et rural pour les jeunes et les femmes. Ces résultats restent des actions visibles et tangibles qui s’inscrivent dans le cadre de la durabilité.

Pour François Dessembre, le country program manager, représentant le directeur pays de Enabel au Burkina Faso, le bilan de la mise en œuvre de ce programme 2019-2023 est jugé satisfaisant d’où le souhait de le réhabiliter à travers un nouveau portefeuille. « Il va falloir continuer dans cette dynamique avec les autorités régionales à soutenir les populations qui font face à un défi sécuritaire difficile ».

Selon le secrétaire général de la région du Centre-est, Sayouba Sawadogo, représentant le gouverneur et par ailleurs président de cette cérémonie, les résultats de ce programme sont tangibles et visibles et ne sont plus à démontrer. A l’occasion, il a présenté ses vœux de réussite à Enabel et à l’ensemble de ses partenaires pour ces énormes réalisations au niveau régional au cours de la période 2019-2023.

Des femmes, ayant bénéficiées des appuis du projet entrepreneuriat de Enabel, sont venus exposer leurs talents en matière de transformation des produits agro-alimentaires dans les espaces du Centre innovation de Tenkodogo. Dame W. Rosine Zongo, l’une des exposantes, salue l’initiative de Enabel dans l’accompagnement des jeunes et des femmes dans le développement à travers la création d’emplois.

Dans le volet innovation-technologie, des machines agricoles fabriquées localement par les artisans de la région, sont également les fruits de ce programme qui s’achève. Ces engins seront expérimentés dans les champs de production agricole à Bagré, commune de Tenkodogo.

Le programme de coopération entre le gouvernement du Burkina Faso et le royaume de Belgique, mis en œuvre depuis le 17 décembre 2019, prendra officiellement fin le 16 décembre 2023.

En rappel, un nouveau portefeuille de reconduction du projet Enabel, couvrant la période 2023-2027, sera mis en place au profit de la population du Centre-est et d’autres régions du Burkina Faso.

Bourhane DAWENDE
Lefaso.net

Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)
Burkina/ Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Vers (...)
Burkina / Éducation inclusive : Des élèves aveugles et (...)
Irrigation au Sahel : Le comité technique régional en (...)
Université Nazi Boni : Des incubés du Centre d’excellence (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés