Actualités :: Burkina : Les motocyclistes disposent désormais d’une large couverture (...)

La Société de conseil et d’orientation en assurance courtage SARL (SOCOA Courtage SARL) a officiellement lancé, ce mardi 5 décembre 2023 à Ouagadougou, un « produit spécial » destiné aux motocyclistes, appelé « Assurance moto », et accessible à 12 000 francs CFA par an. Ce produit offre à l’assuré de nombreuses garanties en cas d’accident (sinistre) : paiement des frais de réparation de la moto à hauteur de 300 000 FCFA ; prise en charge des frais médicaux, 100 000 FCFA ; invalidité permanente ou décès, 500 000 FCFA.

C’est convaincu qu’assurer sa moto, c’est garantir la sécurité de tous les usagers de la route, offrir une protection financière et une tranquillité d’esprit en cas d’accident, de dommage matériel ou de responsabilité civile, que les responsables de SOCOA Assurance SARL ont réfléchi et mis en place ce « produit spécial » dédié aux motocyclistes.

« Plusieurs réflexions nous ont motivés à initier cette assurance. D’abord, selon les statistiques de l’ONASER (Office national de sécurité routière), la police nationale a enregistré 23 276 accidents en 2022, en agglomération, avec 13 892 blessés et 786 décès. Les régions du Centre (capitale, ndlr), des Hauts-Bassins (Bobo, capitale économique, ndlr), du Centre-ouest, du Nord et des Cascades enregistrent les pourcentages les plus élevés avec respectivement 62%, 13%, 4%, 3%, 2% des cas des accidents constatés. Il faut aussi souligner que sur 100 accidents qui se produisent en agglomération, il y a plus de quatre décès, 69 blessés et plus de deux personnes qui décèdent par jour suite à un accident de circulation routière. Les motocyclistes sont les plus touchés, et malheureusement, ils sont aussi sans couverture assurance », a d’entrée dressé le gérant de SOCOA Courtage SARL, Boureima Ki.

Le gérant de SOCOA Courtage SARL, Boureima Ki, explique que les réflexions se poursuivent, pour non seulement améliorer l’existant, mais également trouver des solutions à d’autres préoccupations des populations.

Il note que les statistiques révèlent également qu’il y a plus de trois millions de motos au Burkina, avec pour constat que les accidents de motos sont fréquents, avec des usagers le plus souvent, laissés à eux-mêmes. D’où la pertinence de l’« assurance moto » de SOCOA, qui comporte également un volet assistance à ses clients, quelle que soit l’heure, de jour comme de nuit.

Dans ce projet, SOCOA Courtage SARL a pour partenaire de premier plan, Jackson assurances. « Les études ont permis de fixer la somme de 12 000 FCFA par an. Ce tarif a été étudié, pour tenir compte de la bourse de la majorité des citoyens. Au Burkina, il y a certes des assurances motos, mais la réalité est qu’elles ne sont pas accessibles à la majorité de ceux qui ont des motos. D’où ce pack spécial de SOCOA Courtage SARL, qui est à moindre coût. Si un usager est blessé et part en consultation, les frais médiaux peuvent être remboursés jusqu’à hauteur de 100 000 FCFA. Pour l’invalidité permanente, la société offre 500 000 FCFA. En cas de décès, 500 000 FCFA sont remboursés à la famille de l’assuré. (…).

Ce sont donc des solutions concrètes qui sont offertes aux populations. La spécificité de cette offre, c’est aussi la mise en place d’une équipe de suivi permanent en cas de sinistre. Nos assurés ne seront donc pas laissés à eux-mêmes ; tous ceux qui viendront s’inscrire pour cette assurance, lorsqu’il y aura un sinistre, seront assistés. Nous avons une équipe dynamique, jeune, pour prendre en charge ce genre de cas. Il y a aussi la mise en place d’un garage spécial SOCOA Courtage SARL ; lorsqu’il y a sinistre, le client est libre d’amener sa moto dans un garage de son choix et nous envoyer le devis de sa réparation ou d’envoyer son engin dans notre garage qui va le réparer à la hauteur des dégâts qu’il a subis », détaille Boureima Ki, principal intervenant à la conférence.

Un assuré qui n’a pas porté son casque est-il pris en compte par le dédommagement ? « Le port du casque n’est pas, pour le moment, pris en compte par notre produit (ce n’est pas une condition de prise en compte, ndlr), et nous n’avons pas besoin non plus que notre client ait raison ou pas ; si l’accident survient, il est immédiatement pris en charge. En clair, pour être pris en charge, on ne cherche pas à savoir si l’usager porte un casque ou a un permis. L’offre prend en compte tout motocycliste. La prise en charge de la moto est plafonnée à 300 000 FCFA (par an). Celui qui dépasse ce seuil, sort de la limite de ce produit, qui est un pack. Celui qui a une moto d’une valeur de 2 000 000 FCFA par exemple, et qui souhaite que la prise en charge, en cas de sinistre, aille au-delà des 300 000 FCFA, peut demander qu’on fasse un prix exceptionnel pour lui, qu’on sorte hors du cadre du pack spécial. Quelqu’un peut venir et dire qu’il n’a pas besoin de telle ou telle autre garantie, mais veut simplement souscrire pour la partie obligatoire qui est la responsabilité civile. C’est dire qu’en dehors du pack, chaque usager peut opter pour des spécificités », détaille M. Ki.

La conférence a enregistré la présence de partenaires et services de l’État intervenant dans la chaîne et le domaine de la sécurité routière, à l’image de la Police, l’ONASER

Selon les conférenciers, en cas de responsabilité pénale, l’assureur assiste le client (contribution à s’attacher un avocat, par exemple). L’assureur peut également exercer un recours pour le compte du client (des compagnies ou individus qui traînent le pas pour indemniser le client).

Pour le directeur commercial de Jackson assurances, Jean de Dieu Da, le partenariat avec SOCOA Assurance SARL justifie à souhait la pertinence du projet et son bienfait pour les motocyclistes.
SOCOA Assurance a cela de spécifique aussi que son équipe est permanemment en contact avec ses clients et prête à les assister, les aider, à tout instant. La vision de la société, c’est aussi de faire en sorte que l’usager sinistré puisse entrer promptement (72 heures au maximum) en possession de son engin, remis en état, pour lui permettre de vaquer à ses occupations.

« L’usager peut ne pas vouloir réparer sa moto, mais plutôt chercher à compléter pour prendre une autre moto. Dans ce cas, il peut demander qu’on lui remette ses 300 000 FCFA. Notre rôle, c’est d’indemniser le client sur le plan financier. Même quand vous allez chez un garagiste, une fois que le montant est arrêté, vous n’êtes pas obligé de réparer votre engin, vous pouvez prendre votre chèque », ajoute le directeur commercial de Jackson assurances.

De gauche vers la droite : Le directeur commercial de Jackson assurances, Jean de Dieu Da ; le gérant de SOCOA Courtage SARL, Boureima Ki et la productrice, Rachidatou Zango, animateurs de la conférence de presse qui a consacré le lancement officiel de "Assurance moto".

Qu’en est-il, lorsque ce n’est pas le propriétaire de l’engin qui a fait l’accident ? « Comme la moto a été assurée, ça prend en compte la personne qui circulait avec l’engin », répond pour sa part à cette préoccupation d’un journaliste, Rachidatou Zango, productrice, précisant ici que les conditions de souscription sont, en plus de la somme de 12 000 FCFA, la copie de la carte grise (si l’engin est neuf et ne possède pas encore de carte grise, fournir un certificat de conformité).

Sont prises en compte par ce pack spécial, et en principe, les motos de 0 à 8 ans. « Mais il peut arriver qu’au-delà des huit ans, une moto soit toujours en forme, donc une exception peut être faite à ce niveau. Il y a aussi des motos de deux ans qui n’ont plus de capots (parlant de l’état de l’engin, ndlr) », indiquent les conférenciers, soulignant en outre que le vol n’est pas pris en compte (pas de garantie vol).
Pour mémoire, SOCOA Courtage SARL est spécialisée dans les activités d’intermédiation entre les compagnies d’assurance et ses potentiels clients (particuliers et professionnels) à travers le Conseil (donner à ses clients toutes les informations nécessaires pour choisir des contrats d’assurances en adéquation avec leurs besoins) ; le suivi (réaliser constamment une veille réglementaire afin de connaître les lois qui régulent le secteur des assurances, pour une gestion administrative efficace des polices d’assurance des clients) ; la gestion des risques (anticipation sur les risques par l’identification, l’évaluation et la mise en place d’un système de contrôle et de gestion optimale en cas de sinistre, tel que définies par les clauses du contrat d’assurance).

Suivre les activités et contacter l’équipe de SOCOA Courtage SARL pour plus de détails sur les produits :
Téléphone fixe : (00226) 25 44 45 35
Téléphone-mobile : 62 22 03 03 ; 58 50 50 86 ; 55 56 31 31
Page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100094933517602
Par Email : info@socoa-courtage.com
Site web : https://socoa-courtage.com/

O.H.L
Lefaso.net

Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Les conseils du prévenu (...)
Bam/Sabcé : Au moins six personnes interpellées à Ronghin (...)
Les journées du maraîcher du Sahel : L’UFC-Dori promeut la (...)
Burkina / Centre-est : Les élèves de l’école de formation (...)
Mise en œuvre du projet « SMART-HIPS » : L’ISSP partage (...)
Le métier de Marketeur avec Lionnel Olivier Sankara
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : L’audience reprend ce (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina Faso : Le parquet ouvre une enquête sur la mort (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Burkina Faso : L’armée renforce les mesures de securité (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : La Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
Journées nationales de la jeunesse catholique : (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Burkina : Promopharm et Ajanta Pharma font un don de (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés