Actualités :: Burkina/ Relance économique : Un forum de haut niveau mène la réflexion sur (...)

L’Agence burkinabè des investissements (ABI), tient les 4 et 5 décembre 2023, un forum de réflexion sur les investissements. Il se tient sous le thème "Burkina Faso, investissements et souveraineté et vise à promouvoir un dialogue ouvert et constructif entre les acteurs nationaux et étrangers, afin d’aborder les questions essentielles liées à l’investissement pour le renforcement de la souveraineté du pays. 48h durant, les participants vont donc mener la réflexion, afin d’identifier les actions majeures qui permettront de faire de l’investissement un véritable instrument de développement du Burkina, en phase avec l’ambition affichée du pays de prendre son destin en main.

La crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso depuis 2015, a impacté négativement la dynamique de développement économique, entraînant du même coup une baisse du flux des investissements. Le pays regorge pourtant de potentialités dans divers secteurs, potentialités qui nécessitent des investissements significatifs pour leur mise en valeur. C’est en vue de poser la réflexion sur les mécanismes à adopter pour favoriser les investissements endogènes et créer les conditions nécessaires pour attirer les investissements étrangers, que se tient le présent forum, qui réunit investisseurs nationaux, de la diaspora et internationaux.

Vue des participants

"Le pays a fait le choix politique de renforcer sa souveraineté et donc de se baser sur les capacités endogènes tout en créant les conditions pour les investissements étrangers. Ce forum vise à réunir différents experts, pour réfléchir sur les meilleures stratégies à mettre en œuvre pour soutenir cette dynamique de besoin d’investissements nationaux et étrangers et le renforcement de sa souveraineté", a fait savoir le ministre du commerce Serge Poda. Il attend donc à l’issue des travaux, que des stratégies soient proposées, afin d’éclairer les prises de décision pour un renforcement des investissements endogènes et des conditions attractives pour les investissements étrangers, afin de soutenir la dynamique de développement basée sur le renforcement de la souveraineté.

Serge Poda, ministre du commerce

Plusieurs panels portant sur les investissements responsables et le renforcement de la souveraineté, la diversification économique comme mécanisme de renforcement de la souveraineté économique, la contribution des acteurs nationaux au renforcement de la souveraineté économique, vont meubler ces deux jours de travaux. C’est donc une réflexion, basée sur la co-relation entre investissements et souveraineté, qui sera menée.

"Nous allons ensemble décliner les axes stratégiques sur lesquels nous pouvons agir pour consolider notre souveraineté avec des investissements clés et aussi réfléchir sur les investissements responsables qui soient en droite ligne avec les priorités du moment. Et aussi essayer de diversifier notre politique d’investissement, pour aller au-delà des investissements d’exportation des matières premières", a fait savoir Mombila Bansé, directeur général de l’Agence burkinabè des investissements.

Malbila Bansé, directeur général de l’Agence burkinabè d’investissement

Il a par ailleurs ajouté, que le Burkina Faso disposait de plusieurs secteurs d’opportunités comme l’agriculture, les mines, le tourisme et l’hôtellerie, etc. Et c’est sur ces secteurs que les participants au forum vont s’appesantir, afin d’identifier les investissements qui peuvent permettre à notre pays, de renforcer sa souveraineté.
Le secteur privé constitue un maillon important de la quête de souveraineté du Burkina. Conscient de cette place importante qu’ils occupent, les acteurs du secteur privé, espèrent ressortir de ce forum, avec une meilleure connaissance des investissements stratégiques à réaliser, afin d’accroître leur contribution au développement.

Tout en saluant les réformes mises en œuvre pour améliorer le climat des affaires et promouvoir les investissements, la représentante du président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Aissata Kanazoé, n’a pas manqué de relever les obstacles auxquels doivent faire face les investisseurs, obstacles qui poussent souvent certains à abandonner tout simplement leurs projets.

Aissata Kanazoé, représentante du président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina

Il s’agit des coûts élevés des terrains d’investissement, des lourdeurs des procédures administratives pour l’acquisition et l’exploitation du terrain d’investissement, des coûts élevés des études pour l’implantation des projets, ainsi que des coûts élevés des facteurs de production notamment l’énergie. A titre illustratif, selon le rapport sur l’investissement 2022, sur 135 autorisations d’implantation sollicitées par les investisseurs, avec une prévision d’investissement de 1012 milliards de FCFA, seules 31 sont effectivement allées jusqu’au bout de leurs projets. Les investisseurs fondent l’espoir, que des pistes de solutions soient aussi trouvées au cours du présent forum.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Bam/Sabcé : Au moins six personnes interpellées à Ronghin (...)
Les journées du maraîcher du Sahel : L’UFC-Dori promeut la (...)
Burkina / Centre-est : Les élèves de l’école de formation (...)
Mise en œuvre du projet « SMART-HIPS » : L’ISSP partage (...)
Le métier de Marketeur avec Lionnel Olivier Sankara
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : L’audience reprend ce (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina Faso : Le parquet ouvre une enquête sur la mort (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Burkina Faso : L’armée renforce les mesures de securité (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : La Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
Journées nationales de la jeunesse catholique : (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Burkina : Promopharm et Ajanta Pharma font un don de (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés