Actualités :: Lutte contre la corruption : La 4e campagne de sensibilisation (...)

Le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Aboubacar Nacanabo, a officiellement lancé la 4e campagne d’information et de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers, le mardi 28 novembre 2023, à Ouagadougou.

Le ministère de l’Economie, des finances et de la prospective s’investit dans la lutte contre la corruption. En effet, son premier responsable, Dr Aboubacar Nacanabo a officiellement lancé la 4e campagne d’information et de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers, le mardi 28 novembre 2023, à Ouagadougou. Cette campagne sera menée par les Comités anti-corruption du ministère en charge de l’économie, au sein des structures centrales et déconcentrées du département dans les régions au cours du mois de décembre 2023.

Selon les organisateurs, elle offrira des cadres d’échanges directs entre les Comités anti-corruption et les usagers des services publics en général et ceux de l’administration financière en particulier. Ces échanges se feront sous forme de foras autour de la problématique de la corruption. Pour Dr Aboubacar Nacanabo, la corruption est un fléau transnational qui n’épargne malheureusement aucune économie, ni pays, même ceux réputés être les plus développés.

Des acteurs de lutte contre la corruption ont été témoins du lancement de la campagne.

Ses conséquences pour un pays comme le Burkina Faso, a-t-il expliqué, sont énormes à tout point de vue. La corruption, a-t-il ajouté, sape les valeurs démocratiques, l’Etat de droit, les valeurs éthiques, aggrave les disparités économiques et sociales et favorise la criminalité organisée notamment les flux financiers illicites, le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme, etc.

« Notre ambition en matière de lutte contre la corruption au sein du département, est de créer une synergie d’action entre les Comités anti-corruption et la population afin de promouvoir la culture du refus de la corruption, encourager et faciliter la dénonciation des cas ou des faits de corruption et infractions assimilées », a indiqué le ministre en charge de l’économie.

Quant à l’inspecteur général des finances, Cheick Sidi Mohamed Koné, il a laissé entendre que la corruption n’est pas l’apanage des structures de l’Etat. Cette campagne de sensibilisation, à son avis, offre l’occasion d’informer le grand public de l’existence de dispositifs anti-corruption, d’enregistrer les préoccupations des populations et de fédérer les énergies pour anéantir ce fléau. « Pour dénoncer les cas de corruption, l’on peut se référer aux comités anti-corruption par lettre anonyme, utiliser des emails et des numéros verts », a informé Cheick Sidi Mohamed Koné.

Au cours de la cérémonie, des anciens inspecteurs généraux des finances ont été distingués.

Au cours de la cérémonie de lancement de cette 4e édition, des attestations de reconnaissance ont été décernées à des personnalités pour leur grande contribution à la promotion de la bonne gouvernance. Il s’agit de l’inspecteur général des finances de 1979 à 1981, Edmond Ki, de l’inspecteur général des finances de 1981 à 1996, Dieudonné Badini, de l’inspecteur général des finances de 1996 à 2009, Pierre Ouédraogo, de l’inspecteur général des finances de 2009 à 2011, Herbert Noumoutié Traoré, de l’inspecteur général des finances de 2011 à 2017, Moussa Dama, de l’inspectrice générale des finances de 2018 à 2021, Jacqueline Lompo et du Réseau national de lutte contre la corruption (REN-LAC). La campagne de 2022 a permis de toucher et d’échanger directement avec 4 462 usagers dont 3 331 hommes et 1 131 femmes.

Procès Adama Siguiré vs CGT-B : L’audience reprend ce (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina Faso : Le parquet ouvre une enquête sur la mort (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Burkina Faso : L’armée renforce les mesures de securité (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : La Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
Journées nationales de la jeunesse catholique : (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Burkina : Promopharm et Ajanta Pharma font un don de (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)
Nuit de l’excellence de la SOFITEX : La première édition (...)
Burkina : Une femme tuée à coups de machette par son mari (...)
Burkina : De présumés maîtres chanteurs dans les filets de (...)
Burkina/Education : Les activités du projet FASST passés (...)
Burkina/ Rapport annuel 2022 de la Cour des comptes : (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés