Actualités :: Burkina/ Sécurité nationale : Les capacités des conseillers techniques chargés (...)

Les compétences et les capacités des conseillers techniques chargés des questions sécuritaires seront renforcées du 27 novembre au 1er décembre 2023. Ce, grâce à un atelier organisé à Tenkodogo par le secrétariat général de la défense nationale et ses partenaires financiers le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) et l’ONUDC.

Le présent atelier entre dans le cadre du projet « Appui stratégique à la réforme du secteur de la sécurité, Phase II ».

Durant ces cinq jours de formation, les participants seront outillés sur les organes de pilotage de la sécurité nationale, la planification stratégique et le suivi et l’évaluation des politiques.
Le Burkina Faso s’est doté depuis le 10 mars 2023, d’une politique de sécurité nationale dont la vision est de « faire du Burkina Faso à l’horizon 2050, une nation paisible, stable, unie et prospère, qui garantit une protection optimale de ses intérêts fondamentaux, assure la sécurité de ses institutions et promeut la sécurité humaine de ses citoyens », a rappelé le secrétaire général du secrétariat général de la défense nationale, le colonel-major Ousmane Traoré.

Le secrétaire général du secrétariat général de la défense nationale, le colonel major Ousmane Traoré, formateur

Selon le colonel-major Traoré, cette politique est la formalisation de la conception du Burkina Faso sur les grandes orientations de sa sécurité nationale. Elle définit une vision stratégique en matière de sécurité nationale et fixe les objectifs à atteindre pour réaliser cette vision.

« Elle guide l’action de l’Etat et ses démembrements dans la gouvernance de la sécurité nationale. Et sert de référentiel unique, d’alignement stratégique et d’élaboration d’autres documents, tels que les stratégies sectorielles et spécifiques et les plans. L’opérationnalisation d’un tel instrument se fait non seulement à travers la poursuite de l’élaboration de stratégies et plans sectoriels, mais aussi et surtout par l’implémentation d’outils de suivi et d’évaluation efficaces pour l’ensemble de ces stratégies », a indiqué le secrétaire général. Par conséquent, il était judicieux de former les conseils techniques des différents ministères et institutions sur de nouvelles approches et méthodes pour mieux leur permettre d’être efficaces dans leurs tâches.

Le colonel major Abdoul Karimou Dramé, participant

A l’issue de cet atelier, il est attendu des participants le répertoriage des menaces et des techniques de réponses à y apporter, après une analyse pertinente de chaque menace.

Le conseiller technique en charge des questions sécuritaires auprès du ministre en charge de la communication, le colonel-major Abdoul Karimou Dramé, estime que cet atelier sera d’un apport pour eux. Car, dit-il, « nous sommes un maillon essentiel dans le dispositif de conseil interministériel de sécurité. Le fait que nous puissions apprendre de nouvelles méthodologies et approches, cela nous permettra de renforcer nos capacités afin de pouvoir mieux jouer notre rôle ».

Rama Diallo
Lefaso.net

Bam/Sabcé : Au moins six personnes interpellées à Ronghin (...)
Les journées du maraîcher du Sahel : L’UFC-Dori promeut la (...)
Burkina / Centre-est : Les élèves de l’école de formation (...)
Mise en œuvre du projet « SMART-HIPS » : L’ISSP partage (...)
Le métier de Marketeur avec Lionnel Olivier Sankara
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : L’audience reprend ce (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina Faso : Le parquet ouvre une enquête sur la mort (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Burkina Faso : L’armée renforce les mesures de securité (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : La Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
Journées nationales de la jeunesse catholique : (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Burkina : Promopharm et Ajanta Pharma font un don de (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés