Actualités :: Transition agroécologique en Afrique de l’Ouest : Le comité scientifique du (...)

Les membres du dispositif en partenariat du système agro-sylvo pastoral (DP ASAP), ont tenu, dans la capitale burkinabè, Ouagadougou, leur réunion du comité scientifique, première du genre au Burkina Faso. Durant deux jours (27 et 28 novembre 2023), ils dresseront le bilan des activités menées courant 2023. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 27 novembre 2023.

Cette réunion du comité scientifique du DP ASAP (dispositif en partenariat du système agro-sylvo pastoral), est placée sous le thème « gouvernance du dispositif de recherche et d’enseignement en partenariat pour accompagner la transition agroécologique dans les systèmes agro-alimentaires d’Afrique de l’Ouest : Bilan des activités 2023 et défi ».

Le directeur de CEDRES, Pr Youmanli Ouoba (à droite)

Au cours de ces 48 heures, il sera question, selon le directeur du Centre d’études, de documentation et de recherche économiques et sociales (CEDRES), Dr Youmanli Ouoba, de dresser le bilan des activités menées courant 2023 et de faire des recommandations pour celles à venir. En clair, pendant deux jours, les thématiques sous-tendues au thème central qui seront traitées sont non seulement liées à l’intensification écologique, mais aussi à l’accompagnement des acteurs dans la transition agroécologique, a précisé le directeur du CEDRES, dans son allocution de bienvenu aux participants.

Dr Alassane Ba, coordonnateur du Dispositif en partenariat

Prenant la parole à son tour, le coordonnateur du DP ASAP, Dr Alassane Ba, a lui aussi précisé que c’est pourquoi ce thème a été choisi afin de voir comment améliorer ce dispositif au profit du monde rural. Tout en rappelant que ce comité de pilotage est à un tournant et cette année, c’est à Ouagadougou qu’il se tient. S’agissant du bilan des activités menées courant 2023, le coordonnateur a indiqué que c’est satisfaisant, même s’il reste encore des défis à relever.

Photo de famille des membres du DP

Ainsi, ce comité scientifique, il faut le rappeler, est organisée par le centre d’études, de documentation et de recherche économique et sociales (CEDRES) du Burkina. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 27 novembre, avec les participants venus des pays membres de ce dispositif. Lequel dispositif DP ASAP est un consortium d’institutions de recherche et d’enseignement international. Il compte à ce jour, selon Dr Youmanli Ouoba, 8 partenaires scientifiques, une cinquantaine de chercheurs et d’enseignants-chercheurs adhérents et son objectif, c’est de contribuer à concevoir des systèmes de polyculture-élevage plus productifs et durables par une approche de recherche en partenariat, en mobilisant les principes de l’intensification écologique, a-t-il expliqué.

Une vue des chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants prenant part à la réunion du comité

Tout en se donnant pour but d’explorer des voies de production agro-écologiques comme alternative à l’intensification conventionnelle basée sur un recours important aux intrants de synthèse présentant des risques accrus pour des producteurs dans un environnement incertain, et posent aussi des questions de durabilité en Afrique de l’Ouest.

Dr Christian Cornaux, représentant du Centre CIRAD

Par ailleurs, il faut souligner que le DP ASAP accueille aussi en permanence une dizaine de doctorants et la collaboration se passe autour des questions scientifiques comme les systèmes agro-sylvo pastoraux et le plus important, c’est le mélange des trois en utilisant la modélisation et les approches participatives, a souligné le correspondant ASAP, David Berre. En tant que partenaire de ce dispositif, le directeur du CIRAD, Dr Christian Cornaux a aussi souligné qu’il soutient financièrement et scientifiquement le DP ASAP et leur projet, c’est de soutenir sur le long terme la recherche au Burkina et en Afrique.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Procès Adama Siguiré vs CGT-B : L’audience reprend ce (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina Faso : Le parquet ouvre une enquête sur la mort (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Burkina Faso : L’armée renforce les mesures de securité (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : La Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
Journées nationales de la jeunesse catholique : (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Burkina : Promopharm et Ajanta Pharma font un don de (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)
Nuit de l’excellence de la SOFITEX : La première édition (...)
Burkina : Une femme tuée à coups de machette par son mari (...)
Burkina : De présumés maîtres chanteurs dans les filets de (...)
Burkina/Education : Les activités du projet FASST passés (...)
Burkina/ Rapport annuel 2022 de la Cour des comptes : (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés