Actualités :: Congrès de la Société burkinabè d’hépato-gastroentérologie et d’endoscopie (...)

L’ancien de l’université Joseph-Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur, a procédé à la clôture du 3e congrès de la Société burkinabè d’hépato-gastroentérologie et d’endoscopie digestive, vendredi 24 novembre 2023 à Ouagadougou. En marge de cette cérémonie, un vibrant hommage a été rendu au Pr Alain Bougouma, hépato-gastro-entérologue, et à son épouse.

Placé sous le thème « Troubles fonctionnels digestifs », le congrès de la Société burkinabè d’hépato-gastroentérologie et d’endoscopie digestive (SOBUHGEED), qui s’est étalé sur deux jours, a ressemblé plus de 300 professionnels de la santé, principalement des hépato-gastroentérologues venus de douze pays africains. Après 48 heures d’intenses travaux et d’échanges, qui ont vu se dérouler deux ateliers pratiques, trois conférences, 24 miniconférences et 85 communications orales et affichées, les lampions de ce 3e congrès se sont éteints le vendredi 24 novembre 2023, à Ouagadougou.

La cérémonie de clôture a été consacrée à la lecture de la synthèse des travaux du congrès. Ce rapport final comporte onze recommandations. A l’intention des autorités administratives et politiques, le comité scientifique leur demande d’assurer la formation continue des praticiens par la promotion des stages diplômants dans les domaines de l’endoscopie interventionnelle ; de doter les structures de santé en matériel d’endoscopie performant et de qualité et d’assurer leur maintenance préventive ; de créer la filière de formation à l’ENSP pouvant aboutir au grade d’attaché de santé en endoscopie (digestive, urologique et bronchique).

Le président de l’université Joseph-Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur.

Il suggère également la mise en place de mécanismes de réduction des coûts des bilans moléculaires réalisés pour la prise en charge des hépatites virales ; l’initiation avec les praticiens de cadres de concertation pour l’identification et l’approvisionnement des structures de santé en médicaments et produits d’intérêt général, notamment les drogues vasoactives, l’interféron alpha, l’entécavir.

Le comité scientifique recommande aussi la prise en compte des hépatites virales dans la gratuité pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, et la tenue à l’échelle nationale des actions de sensibilisation contre la sédentarité et les facteurs de risque de l’obésité. A l’endroit des praticiens hospitaliers en général, le comité scientifique a insisté sur la nécessité d’initier et d’assurer les rencontres de concertation pluridisciplinaires pour une meilleure prise en charge des patients.

Aux gastroentérologues, il leur demande d’assurer un screening efficace du carcinome hépatocellulaire dans les files actives de patients porteurs d’hépatopathies chroniques ; de s’impliquer davantage dans la pathologie proctologique ; d’assurer les bonnes pratiques médicales dans les domaines des biopsies endoscopiques mais aussi d’assurer les bonnes pratiques médicales dans les domaines de la désinfection du matériel d’endoscopie. Prononçant le discours de clôture, le président de l’université Joseph-Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, a félicité et remercié les congressistes pour leur participation et assiduité aux travaux. « Je demeure convaincu que les échanges enrichissants et les débats scientifiques qui ont jalonné ce congrès contribueront à l’avancée de la science en général et de l’hépato-gastroentérologie en particulier », a dit l’universitaire.

Pr Bougouma recevant un présent des mains du président de l’université Joseph-Ki-Zerbo.

En marge de cette cérémonie de clôture, les étudiants, à travers leur société savante, ont rendu un vibrant et respectueux hommage au Pr Alain Bougouma qui a consacré sa vie à la noble mission de soigner, guérir et apporter un réconfort à ceux qui en ont le plus besoin, et à transmettre le savoir. Après 28 ans de bons et loyaux services au sein de la communauté universitaire et hospitalière, il est admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Le président de la SOBUHGEED, par ailleurs premier responsable du comité d’organisation, a rappelé le travail réalisé par « ce baobab » en prenant en main les rênes du département d’hépato-gastroentérologie, et indiqué que grâce à son investissement et à son énergie, la discipline se porte mieux. « Elle compte plus de 60 hépato-gastroentérologues et peut se taguer aujourd’hui d’occuper la première place en Afrique », a souligné Appolinaire Sawadogo, puis d’ajouter : « Sachez que votre humour et surtout les gratins de pommes de terre, chaque février de Mme Bougouma, vont nous manquer ». Henry Fort disait : « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès et travailler ensemble est un succès ». « Nous sommes avec vous et vous êtes avec nous. Qu’il en soit toujours ainsi par la grâce de Dieu ».

C’est sur cette note d’espoir que le président de la Société burkinabè d’hépato-gastroentérologie et d’endoscopie digestive a clos ses propos.
Le ministre du Contrôle d’Etat, chargé de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs de la République du Congo Brazzaville, Pr Jean-Rosair Ibara, a effectué le déplacement de Ouagadougou pour répondre himself à cette grande rencontre scientifique.

Celui-ci a souligné les valeurs d’humanisme et de générosité qui caractérisent le Pr Alain Bougouma. « Vous avez toujours su cultiver avec perfection et habilité le culte de l’amitié et de la fraternité. Vous qui, en 2012, n’avez pas hésité à payer personnellement un billet d’avion, une chambre d’hôtel et des frais de séjour pour accompagner et veiller à la réussite de vos candidats au concours d’agrégation », a-t-il confié. Le ministre Ibara a dit tout haut ce que beaucoup murmurent tout bas : « Merci ». « Cher ami, vous resterez un modèle de réussite et d’humilité pour beaucoup », a-t-il déclaré.

Le président de la Société burkinabè d’hépato-gastroentérologie et d’endoscopie digestive, lors des interviews.

En cette soirée spéciale dédiée à la reconnaissance, le co-président de ce 3e congrès, Pr Mathieu Benoit Camara, a lui aussi reconnu les mérites de ce professeur émérite. D’après lui, le Pr Bougouma a dispensé son savoir et ses soins en donnant de son temps et de sa personne avec discrétion, humilité et efficacité. De ce fait, soutient-il, « vous avez mérité de faire valoir vos droits à la retraite. Prenez du bon temps en activant tout ce que vous avez mis en veilleuse, faute de temps ».

Se félicitant de la qualité de la formation reçue, Damien Ouattara a, au nom de ses camarades, formulé des vœux de santé, de longévité et une paisible et longue retraite. Après avoir écouté les témoignages, le Pr Bougouma a traduit sa reconnaissance aux congressistes et prodigué des conseils à ses cadets. « Vous rencontrerez des problèmes pour certains. Une vie sans problème n’existe pas. C’est juste que certains on fait du silence leur force. Ne soyez pas envieux de quelqu’un ; n’attendez pas de devenir quelqu’un pour faire quelque chose mais faites quelque chose pour devenir quelqu’un », a-t-il dit.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier a Yagma : Des habitants (...)
Burkina/région de l’Est : La 6e Légion de Gendarmerie (...)
Ouagadougou : Un individu aux arrêts après le meurtre (...)
Entrepreneuriat : La télévision BF1 lance la 5e édition (...)
Burkina : "Opposants, syndicalistes, hommes de médias et (...)
Burkina : Le Japon célèbre le 64è anniversaire de Sa (...)
Burkina Elevage : Le Projet de résilience et de la (...)
Âge moyen dans le monde : La population du Niger se (...)
Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : (...)
Burkina : La Police nationale rassure qu’il n’ y a pas eu (...)
Centre-est : L’OCADES Caritas présente la phase II du (...)
Orange Burkina Faso : Une « Journée du consommateur » (...)
Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés