Actualités :: Burkina/Santé : Les troubles fonctionnels digestifs au centre du 3e congrès (...)

Le 3e congrès de la Société burkinabè d’hépato-gastroentrologie et d’endoscopie digestive s’est ouvert dans la soirée du jeudi 23 novembre 2023 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été présidée par la représentante du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Nina Somda/Korsaga.

Durant deux jours (23 et 24 novembre 2023), la société savante va se pencher sur les troubles fonctionnels digestifs, afin de proposer des solutions pour une meilleure prise en charge des patients. Ce thème est très important, selon les dires du président de la Société burkinabè d’hépato-gastroentrologie et d’endoscopie digestive, Pr Appolinaire Sawadogo, car les troubles fonctionnels digestifs sont le premier motif de consultation en hépato-gastroentrologie.

Pr Appolinaire Sawadogo, le président de la Société burkinabè d’hépato-gastroentrologie et d’endoscopie digestive.

Les troubles fonctionnels digestifs que la population appelle « colopathie fonctionnelle » sont des sources de dépense pour les familles et est à la base d’errance scolaire, d’arrêt de travail, d’addiction. Pourtant, il n’y a pas de traitement curatif, enseigne le professeur, qui souligne aussi que c’est une maladie qui évolue de manière chronique et qui a tendance à récidiver. Les études ont montré que ces troubles sont causés par les violences, les abus, les traumatismes, les deuils, etc. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en matière de prise en charge, le Burkina Faso est outillé. Toutefois, il existe des problèmes de plateaux techniques dans la prise en charge des patients souffrant de troubles digestifs.

Vue partielle des participants venus de treize pays.

C’est pourquoi, en ouvrant ce 3e congrès de la Société burkinabè d’hépato-gastroentrologie et d’endoscopie digestive, Pr Nina Somda/Korsaga, la représentante du ministre en charge de la Santé, a félicité la société savante de s’être penchée sur ce thème qui est plus que d’actualité. Au programme de ce congrès, il est prévu, après cette cérémonie d’ouverture, des communications sur la question, des ateliers, des formations et un hommage à l’un des érudits du domaine, Pr Alain Bougouma.
Venus de treize pays d’Afrique, les praticiens du domaine échangeront leurs expériences en vue d’une meilleure prise en charge des patients souffrant des troubles fonctionnels digestifs.

Pr Nina Somda/Korsaga, la représentante du ministre de la Santé.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Soutien aux personnes vulnérables : Le Fonds catholique (...)
Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)
Burkina/ Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Vers (...)
Burkina / Éducation inclusive : Des élèves aveugles et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés