Actualités :: Burkina/Santé sexuelle et reproductive des adolescents : Fin du programme (...)

L’ONG Save The Children a organisé, ce vendredi 24 novembre 2023, une cérémonie de clôture de son programme intitulé : Adolescent Transition in West Africa (ATWA). ATWA a contribué à améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs des adolescents. Après quatre années de mise en œuvre dans trois régions du pays, c’est un bilan positif qui a été dressé par les différentes parties prenantes.

Le Programme Adolescent Transition in West Africa (ATWA) est à son terme après quatre années de mise en œuvre. ATWA a eu pour mission d’améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs des adolescents. Il a été mis en œuvre par l’ONG Save The Children, en partenariat avec trois autres organisations locales dont AMMIE (Appui moral, matériel et intellectuel à l’enfant), pour la région du Nord ; AZND (Association Zood-Nooma pour le développement), pour la région du Centre-nord ; SOS-JD (SOS Jeunes et défis), pour la Boucle du Mouhoun.

Plus de 156 000 adolescents ont été touchés par le programme dans les trois régions concernées

Du bilan, on peut retenir qu’il est satisfaisant, selon le directeur des opérations de Save The Children, Serge Andriamandimdy. Plus de 156 000 adolescents ont été touchés par le programme. Cela a contribué à influencer positivement leurs connaissances, leurs intentions et leurs comportements en matière d’égalité de genres en contribuant à la création de conditions propices de dispensation de l’enseignement à l’éducation de la vie familiale dans 808 établissements scolaires. Selon ses dires, cela est possible grâce à la capacitation de 3 398 enseignantes et enseignants pour aborder des thématiques clés relatives à la santé sexuelle et reproductive, tout en créant un environnement d’apprentissage inclusif. ATWA a formé 35 115 adolescents à la confection de serviettes hygiéniques réutilisables et rendu fonctionnel 276 latrines, 145 points d’eau.

Les adolescents ont reçu des formations en confection de serviettes hygiéniques réutilisables, selon le directeur des opérations de Save The Children

Les adolescents, partie prenante du programme

ATWA est un programme ouest-africain. Il couvre aussi le Mali et le Niger. Il est financé par le ministère des Affaires étrangères du Royaume des Pays-Bas. Le chef de la coopération à l’ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burkina Faso, Maarter Van Den Bash s’est réjoui de la présence des jeunes et adolescents dans la salle. Cela, a-t-il dit, le rassure qu’ils sont une partie prenante de ce programme. « Ma présence témoigne de notre engagement à soutenir des solutions innovantes en faveur de la promotion des droits en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes qui sont des droits reconnus dans la déclaration universelle des droits humains. L’ambassade des Pays-Bas au Burkina a créé l’univers des partenaires pour apporter leur contribution. A ce jour de nombreux investissements sont en cours », a-t-il informé.

Le chef de la coopération à l’ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burkina Faso, Maarter Van Den Bash s’est réjoui de la présence des jeunes et adolescents dans la salle.

« Nous adolescents, avons à travers ce programme, acquis des connaissances sur des thématiques telles que la gestion hygiénique des menstrues, la sexualité responsable, le mariage des enfants, la violence basée sur le genre, les mutilations génitales féminines, etc. dans nos classes et avec nos enseignants. Aujourd’hui, nous arrivons plus aisément à parler de notre santé sexuelle avec nos enseignants à l’école, et avec nos parents à la maison », a témoigné la représente des adolescents bénéficiaires du programme ATWA, Ashley Nombré, élève en classe de 1ère D au lycée Bangrin de Kaya. Elle a confirmé que leurs écoles ont été accompagnées avec des forages et des latrines.

Cela, a-t-elle fait savoir, a non seulement permis d’étancher leur soif car beaucoup d’élèves étaient obligés d’aller en ville pour chercher de l’eau lorsqu’ils avaient soif mais aussi d’augmenter leur autonomie à gérer leurs menstrues à l’école. « A travers nos enseignants et nos mères éducatrices, nous avons appris à fabriquer nous-mêmes nos serviettes hygiéniques réutilisables. Cela a changé tant de vie de nos camarades… », a soutenu l’adolescente.

Ashley Nombré est fière d’avoir bénéficié de ce programme

Cependant, de milliers d’autres enfants sont dans le besoin. C’est pourquoi, la représentante des adolescents bénéficiaires de ATWA a plaidé pour que le programme s’étende aux autres.

Obissa Juste Mien
Salimatou Tianabou (Stagiaire)
Lefaso.net

Marché de Larlé : Il faut libérer l’emprise de la (...)
Burkina/Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : Un mois après, (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Le délibéré sur la (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Les conseils du prévenu (...)
Attaque d’une mosquée à Natiaboani à l’Est : La FAIB dresse (...)
Burkina/ Conflits locaux : Les acteurs échangent à Kaya (...)
Le métier de logisticien avec Bouma Ferdinand (...)
Ouahigouya : La mine Riverstone Karma à l’écoute des (...)
Burkina / Mise en œuvre du projet SWEDD : Les (...)
Koudougou : La souveraineté des ressources naturelles au (...)
Procès Adama Siguiré vs CGTB : L’audience reprend ce lundi (...)
Burkina/Litige foncier : Des habitants de Yagma (...)
Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ Insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier à Yagma : Des habitants (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés