Actualités :: Burkina/ Recherche : Le CEDRES présente les résultats de ses recherches

Le Centre d’études, de documentation et de recherches économiques et sociales (CEDRES) de l’université Thomas Sankara a organisé un atelier de vulgarisation de ses résultats de recherche ce 24 novembre 2023 à Ouagadougou. L’objectif de cette 2e édition de la journée de vulgarisation des résultats de recherche est de faciliter une meilleure appropriation par les décideurs et des utilisateurs, des résultats des recherches menées par les chercheurs du CEDRES.

Pour cette 2e édition, cinq travaux de recherche ont été sélectionnés par un comité scientifique et portent sur des thèmes divers. Le premier thème, « Effets de l’autonomisation des agricultrices rurales sur l’adaptation au changement climatique au Burkina Faso », sera présenté par Dr Habi Ky de l’université de Ouahigouya.

Dr Habi Ky, enseignante-chercheure à l’université de Ouahigouya

Le second thème traite de l’« Adoption de la technologie solaire photovoltaïque en milieu rural au Burkina Faso ». Il sera exposé par Dr Abdoulganiour Almame Tinta du centre universitaire de Kaya, Dr Ahmed Yves Sylla de l’université Norbert Zongo de Koudougou et Dr Edmond Lankouandé de l’IBAM/ Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou.

La troisième présentation portera sur les « Barrières à l’inclusion financière des femmes au Burkina Faso ». Elle sera commentée par les chercheurs Pr Salamata Loaba de l’université Thomas Sankara et Pr Eugénie Maïga de l’université Norbert Zongo.

La quatrième thématique est « Évidence empirique de la relation entre les transferts de fonds des migrants et l’investissement privé au Burkina Faso ». Ce thème sera abordé par Abdoul Hadirou Yado et Pr Achille Augustin Diendéré, tous les deux de l’université Thomas Sankara.

La dernière thématique est intitulée « Test de la condition nécessaire de soutenabilité économique de l’exploitation aurifère au Burkina Faso ». Elle sera commentée par Pr Youmanli Ouoba de l’université Thomas Sankara.

« Nous espérons que cette rencontre soit une occasion pour les décideurs et les utilisateurs de s’approprier de nos résultats de recherche et pour les chercheurs de connaître les problématiques de recherche qui intéressent ces utilisateurs des produits de la recherche », a souhaité le directeur du CEDRES Pr Youmanli Ouoba.

Le directeur de CEDRES Pr Youmanli Ouoba

Ayant travaillé sur le premier thème, « Effets de l’autonomisation des agricultrices rurales sur l’adaptation au changement climatique au Burkina Faso », Dr Habi Ky a informé que plus la femme est indépendante, plus elle s’adapte aux effets du changement climatique. « Les agricultrices du Nord sont très favorisées en termes de contribution de revenus. Plus de 60% des femmes contribuent au moins au quart du revenu du ménage. Cela est un aspect favorable », dit-elle. Cependant, elle indique que la femme est défavorisée sur certains aspects. Notamment, le non accès à la terre, au crédit et aux équipements agricoles.

Dr Ky a fait quelques recommandations qui sont, entre autres, accroître la capacité d’adaptation des agricultrices du Nord face au changement climatique en améliorant leur autonomie, faciliter l’accès des femmes aux ressources productives telles que la terre, l’équipement agricole et le crédit. Et renforcer la participation des agricultrices à la prise de décision au sein du ménage et leur leadership au sein de la communauté.

Dr Ahmed Yves Sylla et d’autres chercheurs ont travaillé sur l’« Adoption de la technologie solaire photovoltaïque en milieu rural au Burkina Faso ». Selon Dr Sylla, les résultats de leurs recherches montrent qu’en milieu rural, les ménages aisés utilisent les énergies renouvelables. « On tend de plus en plus à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables. On sait qu’il y a une inégalité dans l’accès à l’énergie notamment l’électricité quand on compare le milieu rural et le milieu urbain. On constate qu’en milieu rural, certains ménages utilisent l’énergie solaire pour leurs besoins domestiques notamment pour l’accès à l’électricité. Donc nous nous sommes intéressés aux raisons. Pourquoi ces ménages utilisent l’énergie solaire ? Les résultats auxquels nous sommes parvenus est qu’il y a un certain nombre de facteurs socio-économiques qui favorisent l’utilisation de l’énergie solaire. Il y a le fait que le chef de ménage soit plus jeune et le niveau d’instruction plus élevé. Mais la principale conclusion est que plus le ménage développe des activités génératrices de revenus, plus il a la facilité d’adopter l’énergie solaire », a expliqué le chercheur.

Dr Ahmed Yves Sylla enseignant-chercheur à l’université Norbert Zongo

Au terme des travaux, les enseignants chercheurs ont formulé quelques recommandations : faciliter l’accès au financement des entreprises rurales, par la mise en place de microcrédits et d’un programme de financement. Et apporter un appui technique aux ménages ruraux entrepreneurs pour le développement de leurs activités.

Rama Diallo
Lefaso.net

Burkina/Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : Un mois après, (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Le délibéré sur la (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Les conseils du prévenu (...)
Attaque d’une mosquée à Natiaboani à l’Est : La FAIB dresse (...)
Marché de Larlé : Il faut libérer l’emprise de la (...)
Burkina/ Conflits locaux : Les acteurs échangent à Kaya (...)
Le métier de logisticien avec Bouma Ferdinand (...)
Ouahigouya : La mine Riverstone Karma à l’écoute des (...)
Burkina / Mise en œuvre du projet SWEDD : Les (...)
Koudougou : La souveraineté des ressources naturelles au (...)
Procès Adama Siguiré vs CGTB : L’audience reprend ce lundi (...)
Burkina/Litige foncier : Des habitants de Yagma (...)
Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ Insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier à Yagma : Des habitants (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés