Actualités :: Burkina : Des acteurs se consultent sur le processus d’élaboration de la (...)

Le PNUD organise du 22 au 24 novembre 2023 à Bobo-Dioulasso, un atelier de consultation et d’information sur le processus d’élaboration de la stratégie nationale sur le climat, la paix et la sécurité et son plan d’action au Burkina Faso.

L’objectif de cet atelier de consultation nationale est de réunir les leaders des institutions gouvernementales, ceux de la société civile, du développement, du monde politique, des chercheurs, des planificateurs…pour échanger sur les opportunités et les défis en matière de climat et de sécurité au Burkina Faso, pour aboutir à l’élaboration de la stratégie nationale et du plan d’action ainsi que la mobilisation des ressources pour l’opérationnalisation.

Il vise par ailleurs à sensibiliser avec les acteurs gouvernementaux, ONG, centre de recherche SNU, organisations sous régionales, partenaires au développement…sur la promotion et l’opérationnalisation de l’approche climat, paix et sécurité au Burkina Faso ; identifier les mécanismes de prévention et de résolution des tensions sociales ou des conflits en lien avec la gestion des ressources naturelles au Burkina Faso ; identifier les défis et enjeux majeurs en lien avec la fourniture des services hydrométéorologiques, climatologiques, environnementales en lien avec la prévention de l’érosion de la cohésion sociale et la gestion rationnelle des ressources naturelles au Burkina Faso ; convenir d’ une vision appropriée répondant à l’approche climat-paix et sécurité au Burkina Faso…

Vue des participants

La région du Liptako-Gourma s’étend sur plusieurs zones administratives du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Elle accueille aujourd’hui une population de près de 20 millions de personnes à 80 % rurale. Les principales activités sont l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’exploitation des ressources naturelles.

Le 03 décembre 1972, il a été créé l’Autorité de développement intégré de la région du Liptako-Gourma (ALG). Le 24 janvier 2017, lors de la conférence des chefs d’Etat, grâce à l’accord révisé, l’organisation s’est transformée en un espace économique intégré couvrant les trois Etats et est devenue l’Autorité de développement intégré des Etats du Liptako-Gourma.

Le changement climatique joue un rôle important dans l’avenir du sahel en général et des pays de la région du Liptako-Gourma (Burkina Faso, Mali, Niger) en particulier. Ces changements sont par ailleurs associés à d’autres défis, une croissance démographique accélérée, une productivité économique faible et une production peu diversifiée, des conflits et des crises politiques, de la violence intercommunautaire et l’extrémisme violent. La région frontalière du Mali, du Niger et du Burkina Faso connue sous le nom de Liptako-Gourma est prise dans l’engrenage d’un conflit de plus en plus violent.

Ceci est dû à une crise complexe qui comprend la variabilité climatique, une compétition féroce pour les ressources rares, la désaffection, les enjeux géopolitiques internationaux, la pression démographique, aggravée par les troubles politiques et de gouvernance. Tous ces facteurs permettent d’accroître la violence et la pauvreté dans la région.

Photo de famille

C’est ainsi, le PNUD et l’ALG cherchent à promouvoir le concept de sécurité climatique au sein du travail de l’ALG en échangeant sur le concept et en explorant les moyens de sensibiliser les parties prenantes aux questions de lien entre le climat et la sécurité en jeu dans la zone concernée. C’est dans cette optique que l’Autorité de développement intégré de la région du Liptako-Gourma avec ses partenaires, notamment le PNUD est en train de procéder à l’élaboration de la stratégie régionale de stabilisation de la région du Liptako dans le cadre de la consolidation de la paix et du développement socio-économique durable et intégré du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Abdoul Karim Dipama, représentant du secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable

La sécurité climatique faisant partie des axes clés de cette stratégie, il est donc fondamental que chaque pays puisse disposer de sa stratégie nationale et de son plan d’action ainsi que des capacités pour son opérationnalisation.

Comme le souligne Abdoul Karim Dipama représentant du secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable, dans la région du Liptako-Gourma, comme nous l’avons souligné dans notre discours, les ressources se font rares et cette situation également est exacerbée par le changement climatique de nos jours. « C’est pour ça que le ministère de l’Environnement et ses partenaires ont jugé qu’il était opportun de réunir l’ensemble des acteurs pour qu’on puisse développer une stratégie et un plan d’actions et dans ce sens nous allons pouvoir mener des actions pour apporter une réponse adéquate à cette crise que nous vivons au niveau du Sahel ».

Dr Abdoul Aziz Hainikoye chef de département du développement durable de l’Autorité de développement intégré des Etats du Liptako-Gourma

Pour Dr Abdoul Aziz Hainikoye chef de département du développement durable de l’Autorité de développement intégré des Etats du Liptako-Gourma, ce qui les intéresse au niveau du Liptako Gourma, c’est qu’à la fin il puisse y avoir une stratégie régionale, d’adaptation à la sécurité climatique, à la sécurité, paix et climat. Pour cela, Il est attendu des participants, de donner des orientations et des informations et d’apporter des solutions à cette situation que dit-il « nous vivons ici nous tous dans nos trois pays pour permettre d’avoir un document qui puisse vraiment répondre aux problèmes actuels ».

Issaka Ouédraogo du PNUD

Issaka Ouédraogo du PNUD rappelle que le Burkina Faso a une part importante de la population qui vit en milieu rural et qui dépend presqu’exclusivement des ressources naturelles pour sa subsistance. Dans ce contexte de changement climatique, cela signifie que lorsque les ressources sont impactées, c’est la population elle-même qui se retrouve être directement impactée, accroissant du coup sa vulnérabilité.

C’est donc en cela que le PNUD et l’ Autorité du Liptako-Gourma ont voulu aux côtés du gouvernement du Burkina Faso doter le pays d’une stratégie de sécurité climatique qui vient comme une conséquence des travaux de Bamako qui se sont tenues les 9 et 11 novembre 2023 en tant que premier forum sur la sécurité climatique qui a débouché sur quatre grandes recommandations dont l’une portait sur l’élaboration de stratégies non seulement au niveau régional mais aussi au niveau national qui soit inclusif pour la promotion de la paix, la sécurité et le renforcement de la résilience des populations.

Haoua Touré
Lefaso.net

Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier a Yagma : Des habitants (...)
Burkina/région de l’Est : La 6e Légion de Gendarmerie (...)
Ouagadougou : Un individu aux arrêts après le meurtre (...)
Entrepreneuriat : La télévision BF1 lance la 5e édition (...)
Burkina : "Opposants, syndicalistes, hommes de médias et (...)
Burkina : Le Japon célèbre le 64è anniversaire de Sa (...)
Burkina Elevage : Le Projet de résilience et de la (...)
Âge moyen dans le monde : La population du Niger se (...)
Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : (...)
Burkina : La Police nationale rassure qu’il n’ y a pas eu (...)
Centre-est : L’OCADES Caritas présente la phase II du (...)
Orange Burkina Faso : Une « Journée du consommateur » (...)
Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés