Actualités :: Conférence annuelle 2023 des équipes de direction des Établissements publics (...)

Le ministère de la Santé organise du 20 au 23 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso, la conférence annuelle des équipes de direction des Établissements publics de santé (EPS) sous le thème : « le renforcement de la gouvernance des EPS dans un contexte de défis sécuritaire et humanitaire ».

Débutée le lundi 20 novembre, cette rencontre a pour objectif de renforcer les capacités des membres des équipes de direction des EPE du ministère de la Santé et de l’hygiène publique en vue d’un fonctionnement optimal des structures.
Elle permettra par ailleurs de présenter et de rappeler les grandes orientations et attentes du ministère de la Santé et de l’hygiène publique vis-à-vis des EPS et de la SOGEMAB (Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale) dans le contexte de défis sécuritaire et humanitaire ; faire l’état des lieux du financement public des EPS et de la SOGEMAB ; présenter et discuter les aspects théoriques et pratiques de la mise en œuvre de la fonction publique hospitalière notamment la garde et la vacation des agents publics dans le privé ; proposer des pistes de solutions pour améliorer la relation des EPS et de la SOGEMAB avec leur tutelle technique…

Vue des participants

L’amélioration continue de la santé des populations est une préoccupation des différents intervenants du système de santé du Burkina Faso. Cependant, ces dernières années, malgré des acquis considérables engrangés, les EPS du secteur de la santé sont confrontés à de multiples crises tant sociale, financière que technique impactant négativement les indicateurs de performance.

Par ailleurs, l’évaluation annuelle des EPS conduite en 2022 a montré que les plus grandes difficultés à résoudre dans les EPS concernaient les questions générales de gouvernance, de gestion des ressources humaines et de financement.

Dans le but d’améliorer le service dispensé aux usagers, le gouvernement a décidé d’une nouvelle règlementation relative aux conditions d’intervention des agents publics de santé dans les formations sanitaires privées. Une telle réforme appelle nécessairement à la fois à un renforcement organisationnel des EPS et à un changement de comportement pour ce qui est de leur personnel.

Pour répondre à ces défis et à ces difficultés, des échanges directs avec les équipes de direction des EPS ainsi que le renforcement des capacités sont d’une importance capitale. C’est pourquoi, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, à travers la Direction des formations sanitaires publiques en charge de l’animation de la tutelle technique des EPS organise cette conférence des membres des équipes de direction de ces établissements sur diverses thématiques d’intérêt managérial. La conférence mettra ainsi l’accent sur le partage d’expériences de bonnes pratiques managériales ou de projets innovants dans divers domaines de la gestion des EPS.

Cette activité permettra ainsi aux acteurs de disposer de capacités à même de conduire leurs structures vers l’atteinte des objectifs assignés pour le bien-être de nos populations.

Photo de famille

Selon le ministre un accent particulier sera mis sur la gestion de l’épidémie de dengue : « Le message va être déjà de faire en sorte que les directives qui ont été édictées par le ministère de la Santé dans le cadre de la riposte face à cette épidémie soient mises en œuvre. Je voudrais citer entre autres la disponibilité et la gratuité des tests de dépistages rapides, l’amélioration de la qualité de la prise en charge des cas graves qui se présentent au niveau des hôpitaux et les messages liés à la sensibilisation pour que nous puissions assainir notre cadre de vie pour que nous puissions détruire tout ce que nous avons comme gites larvaires. Et si nous arrivons à faire cela, nous avons bon espoir que nous allons mieux contrôler cette épidémie et que nous allons l’éteindre ».

Le ministre a formulé comme attentes aux participants, une participation assidue, des partages d’expériences entre les différentes structures, des échanges fructueux, afin que les objectifs assignés à cette conférence annuelle des équipes de directions des établissements publics de santé soient atteints.

Constant Dahourou, directeur des formations sanitaires publiques au ministère de la santé

Constant Dahourou, directeur des formations sanitaires publiques au ministère de la Santé souligne pour sa part que l’une des plus grandes contraintes est financière. « Quand vous venez dans un hôpital et qu’il y a certaines choses qui ne marchent pas, ce n’est pas parce que le directeur n’est pas de bonne foi ou ne veut pas travailler ou ne sait pas travailler. Souvent ce sont les questions de moyens qui font que ce n’est pas si évident. C’est vrai l’Etat fait des efforts, il y a des planifications qui sont faites, il y a des choses qu’on ne peut pas réussir tout de suite mais qu’on va réussir après. Au ministère, nous avons une cohérence d’actions aussi qui fait qu’on partage les difficultés et on arrive à les lever. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Soutien aux personnes vulnérables : Le Fonds catholique (...)
Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Burkina/Santé : Le Grand Ouest a désormais son Imagerie (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Le métier d’ingénieur en developpement rural avec Arsène (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés