Actualités :: Affaire COTRADIS-Fennie Brossette : La Coalition des victimes appelle au (...)

Dans la déclaration ci-dessous, la coalition des victimes dans l’affaire COTRADIS-Fennie Brossette, annonce un cinquième sit-in devant l’ambassade de Maroc au Burkina Faso, dans l’espoir d’obtenir enfin justice. Elle a lancé par la même occasion, un appel au boycott des produits marocains, mais aussi de la foire consacrée aux produits marocains qui se tient à Ouagadougou du 15 novembre au 31 Décembre 2023.

En rappel, l’histoire remonte à 2015. L’entreprise burkinabè COTRADIS avait commandé des véhicules avec l’entreprise marocaine Fennie brossette. La livraison a été faite en juin 2015. C’était 20 camions de transport de minerais de marque Iveco. Deux mois plus tard, des accidents ont été enregistrés entraînant ainsi un mort et des amputations chez certains travailleurs. COTRADIS ouvre alors une enquête. Des anomalies techniques sont détectées par les experts diligentés.

En fait, détaille l’expertise, les véhicules livrés n’étaient pas des camions tracteurs comme spécifiés mais plutôt des porteurs modifiés en camions tracteurs. Ces modifications n’auraient pas respecté la directive pour la transformation et le carrossage des véhicules prescrite par le constructeur IVECO. L’entreprise burkinabè saisit alors le tribunal de commerce d’Abidjan, en Côte d’Ivoire. Après une bataille judiciaire, l’entreprise marocaine est condamnée à indemniser l’entreprise burkinabè à hauteur de 1,7 milliard de francs CFA. Mais jusqu’à ce jour, l’entreprise marocaine refuse de s’exécuter.

Lisez plutôt !
Lefaso.net

Ce jeudi 23 Novembre 2023, la Coalition qui défend les victimes et ayants droit de COTRADIS vont une fois de plus faire le pied de grue devant l’ambassade du Royaume du Maroc. Ce sera donc la cinquième fois que M. Somdakouma et ses camarades vont se retrouver devant l’ambassade du Royaume chérifien pour donner de la voix.

En effet, la Coalition a d’ores et déjà lancé un appel à ses militants et sympathisants, pour un sit-in à l’ambassade du Maroc. Et pour cause, l’ambassade du Maroc ne fournit aucun effort en vue de la résolution du différend qui oppose Fennie Brossette, une entreprise marocaine et COTRADIS, une entreprise burkinabè. Il faut préciser que l’entreprise Fennie Brossette selon toute vraisemblance, appartient à l’Etat marocain, et que le roi lui-même serait actionnaire au sein de cette entreprise.

En rappel, cette affaire a défrayé la chronique pendant de nombreuses semaines, tant l’injustice est criarde. De nombreux médias se sont fait l’écho de cette injustice. Mais peine perdue. Le royaume du Maroc semble protéger son entreprise. Quand on sait que les sociétés marocaines présentes au Burkina (dans des domaines comme les banques, les télécommunications, la cimenterie, le transport aérien, entre autres) engragent plus de 100 milliards de FCFA par an.

A ce stade, il est important de souligner le fait que COTRADIS a esté en justice contre Fennie Brossette, et que COTRADIS a gagné en première instance, en appel et en cassation.

En dépit de la victoire en justice de COTRADIS, Fennie Brossette refuse de s’exécuter. Conséquence, les victimes et ayants droit sont désemparés et désœuvrés, et leurs familles croupissent dans la misère encore aujourd’hui.
Quant à COTRADIS, le préjudice est énorme, la centaine de camions commandés à Fennie Brossette est sur cale, depuis bientôt 5 ans. On vous laisse le soin de mesurer l’ampleur du désastre au plan humain, social et financier. Le manque à gagner est colossal et le nombre de personnes au chômage technique du fait de cette injustice contre COTRADIS se compte par centaines.

Le plus écœurant dans cette affaire, c’est l’attitude condescendant et le mépris affiché par l’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso. Il se comporte en territoire conquis. Comme s’il était certain qu’il est intouchable, que rien ne peut lui arriver. Ils ont de solides attaches au cœur de l’appareil d’Etat.
Il y a selon toute vraisemblance, une complicité de certains apatrides qui font écran pour que Fennie Brossette n’exécute pas la décision de justice.
Par conséquent, la Coalition et ses nombreux soutiens envisagent un mot d’ordre de boycott des produits marocains, mais aussi de la foire consacrée aux produits marocains qui se tient à Ouagadougou du 15 novembre au 31 Décembre.

Des actions d’éclat fortement médiatisées sont également prévues pour perturber le bon déroulement de ladite foire.
Le mépris de la partie marocaine n’a que trop duré. Il faut y mettre un terme.
Trop, c’est vraiment trop !

Justice pour les victimes et ayants droit de COTRADIS !
Justice pour COTRADIS !
A bas l’attitude condescendante de l’ambassadeur du Maroc au Burkina !
Non à l’injustice !
La patrie où la mort, nous vaincrons !

Eugène Babo
Parent de victime de l’affaire Fennie Brossette.

Soutien aux personnes vulnérables : Le Fonds catholique (...)
Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Burkina/Santé : Le Grand Ouest a désormais son Imagerie (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Le métier d’ingénieur en developpement rural avec Arsène (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés