Actualités :: Santé à portée de main : Découvrez l’application « Pharmacie Burkina » pour (...)

Dans le quotidien des Burkinabè, l’accès rapide et fiable aux services de santé est essentiel. En un instant, l’Application « Pharmacie Burkina », disponible en téléchargement libre sur Google Play Store, se révèle comme un allié incontournable pour chaque citoyen. Cette application innovante permet de retrouver le prix approximatif des médicaments sur la base de la nomenclature nationale, des produits pharmaceutiques et médicaments génériques, apportant ainsi la quiétude nécessaire en périodes d’urgences médicales.

« Pharmacie Burkina » répertorie les produits pharmaceutiques avec leurs prix et descriptions pour permettre une prise de décision éclairée concernant la santé de l’utilisateur et de celle de ses proches. Par exemple, imaginez-vous pouvoir vérifier le coût d’un médicament vital en un clin d’œil.

En outre, Pharmacie Burkina offre une fonctionnalité essentielle : la localisation instantanée des pharmacies de garde dans les 13 chefs-lieux des régions du Burkina Faso. Grâce à cette application, trouver la pharmacie de garde la plus proche est un jeu d’enfant, qu’il fasse jour ou nuit. De plus, l’application propose un service d’assurance santé affiliée aux pharmacies, offrant ainsi une tranquillité financière à tous les utilisateurs disposant d’une assurance maladie.

Mais ce qui rend l’application « pharmacie Burkina » encore plus exceptionnelle, c’est qu’elle fonctionne sans connexion internet, facilitant ainsi son utilisation et la rendant économique dans un pays où la connectivité peut être un défi. Plus besoin d’accès à internet, cette application est conçue pour être accessible en toute circonstance, rendant l’accès aux soins plus simple et plus efficace.

De Ouagadougou à Bobo-Dioulasso et dans d’autres villes du pays, « l’Application Pharmacie Burkina » apparaît comme un levier d’égalité d’accès à la santé pour tous. Il vous suffit juste de télécharger l’application sur Google Play Store via le lien : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.eintech.pharmacieburkina

Une fois téléchargée, pas besoin de s’inscrire, il suffit simplement d’ouvrir l’application et de bénéficier automatiquement et gratuitement d’une liste réduite de pharmacies de garde à proximité. Moyennant une somme, il est possible de souscrire à des formules d’abonnements pour activer plus de résultats de pharmacies de garde à proximité, activer les assurances santés affiliées à vos pharmacies, découvrir les différents produits pharmaceutiques avec prix, détails et description à l’appui. Pour permettre à chaque citoyen d’avoir accès à toutes ces fonctionnalités, la plus petite formule d’abonnement intitulé « découverte » commence à partir d’un prix social de cent cinquante franc CFA (150 FCFA) seulement pour une durée d’une semaine. La formule supérieure actuelle « Optimal » coûte 3000 FCFA pour une année complète. Pour faciliter son utilisation, vous trouverez également une présentation utile sur YouTube via le lien https://www.youtube.com/watch?v=bAqpz5y5Cgc

Depuis sa création le 21 Avril 2022, l’application Pharmacie Burkina totalise plus de 12.500 téléchargements sur Play store, preuve que les Burkinabè l’ont adoptée avec enthousiasme.

En utilisant cette technologie moderne, les Burkinabè peuvent prendre leur santé en main, avec l’assurance de trouver l’aide nécessaire au moment où ils en ont le plus besoin.

Actuellement disponible uniquement pour les appareils Android, la startup « EINTECH » Entreprise Informatique de la Nouvelle Technologie qui en est l’initiatrice, assure que la version iOS pour les utilisateurs d’iPhone est en cour de développement et sera en ligne très prochainement.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter EINTECH par mail à support@eintech-sarl.com ou en appelant le (+226) 55649727 ou le (+226) 61870534 ou en vous rendant sur notre page Facebook https://www.facebook.com/PharmacieBurkina

Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)
Burkina / Infrastructures : Le ministre Adama Luc (...)
Lutte contre le grand banditisme en milieu urbain : Fin (...)
Burkina : L’autorisation d’exportation de l’or et des (...)
Burkina : Le format de l’acte de naissance est toujours (...)
Burkina/ Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Vers (...)
Burkina / Éducation inclusive : Des élèves aveugles et (...)
Irrigation au Sahel : Le comité technique régional en (...)
Université Nazi Boni : Des incubés du Centre d’excellence (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35826


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés