Actualités :: Burkina : Renforcement des normes de sécurité sanitaire des aliments

L’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé depuis septembre 2022, un nouveau projet de renforcement des normes de sécurité sanitaire des aliments pour améliorer la compétitivité des PME au Sahel (SF4S). Ce projet va bénéficier à trois pays, à savoir le Burkina, le Sénégal et le Niger et va se tenir sur trois ans. La cérémonie d’ouverture des travaux du comité technique de suivi dudit projet a eu lieu le lundi 5 juin 2023 à Ouagadougou.

Le projet "Renforcement des normes de sécurité sanitaire des aliments pour améliorer la compétitivité des PME au Sahel (SF4S)", est un projet de renforcement de la compétitivité au niveau des petites et moyennes entreprises (PME) qui œuvrent dans le secteur de l’agroalimentaire.

Pour le secrétaire général du ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Fidel Ilboudo, le Burkina Faso est un heureux bénéficiaire de cette initiative régionale au même titre que le Sénégal et le Niger.

« Je voudrais au nom de monsieur le ministre, traduire notre satisfaction pour cet appui que la FAO nous apporte. Ce projet vise à renforcer le système de sécurité sanitaire des aliments pour outiller les PME afin qu’elles soient plus résilientes. Nous sommes dans le cadre de la mise en œuvre de l’échange continental et cela suscite beaucoup d’enjeux pour notre pleine participation à cette intégration africaine. De plus en plus, au-delà de la dimension de la sécurité alimentaire, il y a une préoccupation réelle pour nos pays, la problématique de la sécurité sanitaire des aliments », a exprimé le secrétaire général du ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises.

Fidel Ilboudo, secrétaire général du ministère du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises

Pour le spécialiste en sécurité sanitaire des aliments au bureau régional de la FAO à Accra, Dr Blaise Ouattara, c’est un projet qui tire sa justification des problèmes de sécurité sanitaire des aliments connus au niveau du continent africain.

« Au niveau de la mise en œuvre de ce projet, nous avons un comité technique chargé de suivre les activités de mise en œuvre. Nous développons des programmes, des termes de référence et le comité technique est là pour apporter ses suggestions, recommandations et orientations. Au niveau des objectifs, il s’agit de voir la capacité des PME à comprendre et à respecter les contrôles réglementaires des denrées alimentaires. Des systèmes de contrôle des aliments le long des chaînes de valeur des produits alimentaires prioritaires les plus commercialisés seront mis en place. Il est question aussi de voir la capacité à développer et à mettre en œuvre des normes de contrôle des aliments et de certification », a expliqué Dr Blaise Ouattara.

Dr Blaise Ouattara, spécialiste en sécurité sanitaire des aliments au bureau régional de la FAO a Accra.

Le financement du projet est assuré par la BAD (Banque africaine de développement).

Carine Daramkoum
Lefaso.net

Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)
Lutte contre la torture et autres peines : Le Burkina (...)
Utilisation de la peinture au plomb : « Environ 9 (...)
Rasmata Konfo : Vaincre le handicap pour se rendre (...)
BEPC/Résultats du 1er tour : 94 admis sur 351 candidats (...)
Fête de l’Aid-el-kebir 2024 : La journée du lundi 17 juin (...)
Burkina : Démantèlement d’un réseau illégal de production, (...)
Première édition des concours inter-communes et (...)
Burkina/ Santé : Un projet pour la préparation, la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36897


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés