Actualités :: Tenkodogo : Les Volontaires des nations unies renforcent les capacités de 40 (...)

Quarante femmes composées de personnes déplacées internes et populations hôtes ont bénéficié d’une formation en saponification le vendredi 2 juin 2023 à Tenkodogo. Cette formation, initiée par les Volontaires des nations unies (VNU), vise à promouvoir l’insertion socio-économique des femmes et la cohésion sociale.

L’autonomisation financière des femmes du Burkina Faso est une priorité pour les volontaires des nations unies. L’initiative de former des femmes de la région du Centre-est en saponification est née du constat que de nombreuses femmes ont des compétences et ont besoin de les renforcer. Pour les volontaires des nations unies, apprendre aux femmes à fabriquer leur propre savon est une opportunité pour elles de fabriquer le savon qui répond à leurs besoins.

Mme Zouré /Tiemtoré, assistante du programme des Volontaires des nations unies se réjouit de l’intérêt que les femmes ont porté à cette formation : « C’est une grande satisfaction de voir des femmes très dynamiques qui ont le désir d’apprendre. Nous pensons que cette formation entre dans le cadre de leur autonomisation et va leur permettre de subvenir au quotidien à leurs besoins. Nous disons merci à nos partenaires qui nous ont permis de tenir cette formation au profit de ces femmes ».

Pour Pascaline Compaoré, volontaire et spécialiste en genre et développement du projet Gouvernance locale et cohésion sociale (Golcos) dans la région du Centre-est, la formation pour la quarantaine de femmes vient répondre au besoin des femmes dans le volet cohésion sociale. Pour elle, rassembler des femmes déplacées internes et populations hôtes contribue au renforcement de la cohésion sociale.

Elle encourage ces femmes à capitaliser leur expérience dans le domaine des coopératives ou en association. Madame Compaoré souligne qu’après cette formation, il y aura un suivi qui va permettre aux femmes d’atteindre leur objectif, celui de leur insertion professionnelle.

Les bénéficiaires quant à elles affirment être en mesure de fabriquer du savon liquide et "kabacourou". Catherine Nana, représentante des femmes bénéficiaires, salue l’initiative des VNU. « Nous avons suivi tout le processus de fabrication du savon. Nous avons appris les outils et les techniques. Nous pouvons faire nos propres savons », affirme madame Nana.

Elle a tenu au nom de toutes les femmes de Tenkodogo à remercier les initiateurs du projet de formation et les partenaires qui ont bien voulu leur offrir cette opportunité.

Au terme de cette formation, les femmes vont bénéficier d’une sensibilisation sur le leadership féminin. Elle aura également pour effet de contribuer à une meilleure organisation des femmes et leur pleine participation au développement économique local de la région.

Gérard BEOGO
Collaborateur

Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)
Filière anacarde : Le projet USDA Food for Progress West (...)
Lycée Marien N’Gouabi : 132 élèves primés pour leurs (...)
Burkina Faso : La CASCA-BF fait des propositions pour (...)
Burkina : La tuberculose demeure un problème de santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés