Actualités :: BEPC session 2023 : A Manga, le ministre de l’éducation nationale salue la (...)

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Joseph André Ouédraogo, a donné le top départ des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) ce jeudi 1er juin 2023 à Manga, dans la région du Centre-sud. Le nombre de candidats inscrits sur le plan national connaît une baisse comparativement à l’année précédente du fait de l’insécurité. Qu’à cela ne tienne, le ministre a salué la résilience de tous les acteurs du système éducatif et des apprenants.

C’est le lycée provincial Naaba Baongo de Manga, dans la région du Centre-sud, qui a accueilli le lancement officiel des épreuves écrites du BEPC, session 2023, ce jeudi 1er juin 2023. Le ministre en charge de l’éducation nationale, Joseph André Ouédraogo, a donné le top départ au jury 2 avec le gouverneur de la région du Centre-sud et la directrice régionale de l’enseignement post-primaire et secondaire du Centre-sud. Pour cette session, ils sont 216 284 candidats dont 127 171 filles et 89 113 garçons qui sont à la conquête de ce diplôme de fin cycle. Le ton a été donné par l’épreuve de dictée dont le titre est « Une candidate confiante » extraite de l’œuvre « Aujourd’hui je m’en vais » de Jean Kaboré.

Le ministre en charge de l’éducation, Joseph André Ouédraogo, avant l’ouverture de l’enveloppe, a encouragé les candidats

Bien avant l’ouverture de l’enveloppe contenant la première épreuve, le ministre Joseph André Ouédraogo a fait le tour de quelques classes dans le même établissement pour adresser un mot d’encouragement aux candidats. « Cette année, nous enregistrons 216 284 candidats contre 250 000 à l’édition précédente. Ce qui signifie qu’il y a eu une baisse significative du nombre de candidats », a-t-il reconnu. Cette baisse, a-t-il fait savoir, est due au phénomène de l’insécurité. Par conséquent, il a salué la résilience des apprenants, de leurs enseignants et de l’ensemble des acteurs du système éducatif.

De l’engagement du gouvernement

La tenue de cette session, a informé M. Ouédraogo, est le fait de l’investissement du gouvernement et de ses partenaires. C’est pourquoi il en appelle au sens de responsabilité de tous les acteurs de l’organisation pour qu’ils fassent en sorte que la crédibilité de ce diplôme ne soit pas entachée. Il a terminé en souhaitant une bonne chance à tous les candidats et candidates du Burkina Faso.

Au Centre-sud, ils sont 8 772 candidats inscrits pour la session de 2023 au BEPC dont 5132 filles

Au Centre-sud, ils sont 8 772 candidats inscrits pour la session de 2023 au BEPC dont 5132 filles. Selon la directrice régionale de l’enseignement post-primaire et secondaire du Centre-sud, Awa Kaboré, la région a accueilli quelques élèves déplacés internes. « Nous en avons reçus quelques-uns mais ils ne sont pas très nombreux. Beaucoup sont venus un peu plus tôt. Il y a en qui sont venus l’année dernière donc, ils sont intégrés », a-t-elle expliqué.

« On peut rendre grâce parce que l’année scolaire s’est plus ou moins bien passée dans ma région. Il n’y a pas eu d’incident majeur. En ce jour qui marque le démarrage des épreuves écrites du BEPC, nous ne pouvons que souhaiter une bonne chance à tous les candidats du Burkina Faso », a déclaré la gouverneure de la région, Yvette Nacoulma Sanou.

La gouverneur de la région du Centre-sud, Yvette Nacoulma, a souhaité une bonne chance à tous les candidats

Ce 1er juin marque aussi le démarrage du Brevet d’études professionnelles (BEP) et du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). 14 055 candidats, dont 5 084 filles et 9 007 garçons, sont inscrits pour le BEP et 9 540 candidats dont 3 808 filles et 5 732 garçons, sont enregistrés pour le CAP.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

Prévention des risques et rupture des contrats : Les (...)
Burkina/Entrepreneuriat agricole : Aminata Ouattara (...)
Top 3 des meilleurs bookmakers par le site African-football.
Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (...)
Santé publique : 15 médecins africains formés en (...)
Ouagadougou : Des attestations décernées à 30 personnes (...)
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent (...)
Burkina/Media : Le CSC suspend le journal L’Evènement (...)
Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info (...)
Lutte contre les violences conjugales : l’approche (...)
Tenkodogo : Une Académie de jeunes leaders pour (...)
Journée mondiale du réfugié (JMR) 2024 : Le Burkina Faso (...)
Burkina : « La première souveraineté à rechercher, c’est la (...)
Prise en charge des troubles mentaux : Des acteurs de (...)
Burkina/ Voix et leadership des femmes : Le projet a (...)
Burkina/Humanitaire : Christian Aid et ATAD procèdent à (...)
Ouagadougou : Les points de grillades et de boucherie (...)
Incident de tir à proximité de la RTB télévision : Le Chef (...)
Burkina : La SONABEL sensibilise son personnel sur les (...)
Santé : L’alimentation à adopter lorsqu’on souffre (...)
Parkings informels à Ouagadougou : « Ce n’est pas une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36981



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés