Actualités :: 6e édition du Prix Pierre Castel : Les candidats burkinabè auditionnés par un (...)

Les candidats à la 6e édition du Prix Pierre Castel ont été auditionnés, ce mardi 30 mai 2023, à Ouagadougou par un jury local composé de neuf membres et présidé par le directeur général de la BRAKINA, Laurent Covet. A l’issue de cette audition, le lauréat empochera 15 000 euros, soit près de 10 millions de francs CFA et le 2e, 10 000 euros, soit plus de 6,5 millions de francs CFA.

Ils sont six candidats, soit cinq filles et un garçon, en course pour la 6e édition du Prix Pierre Castel 2023. Tour à tour, les candidats ont présenté leurs projets entrepreneurials devant un jury de neuf personnalités issues du tissu économique local et présidé par le directeur général de la BRAKINA, himself.

Le jury était composé de personnalités du tissu économique du Burkina Faso

Il s’agit de Aminata Kabré dont le projet entrepreneurial est l’infusion de thé bio aromatisé qu’elle compte développer si elle est gagnante ; de Oumou Ouédraogo qui veut mettre en exergue son unité industrielle de fumage et de séchage de volaille locale ; de Sandrine Ghislaine Ouoba qui évolue dans la production de purées des fruits et légumes sans additifs, sans conservateurs et sans sucre ; de Mireille Maryse Kini qui fabrique des bonbons de fruits enrichis en fibres. Il y a aussi Wilfried Miguel Diendéré qui est dans l’élevage de mouches noires riches en protéines pour l’élevage ; de Rihanatou Kaboré qui porte un projet d’infusion de plantes locales pour le traitement de certaines pathologies.

Le stress se lisait sur le visage des candidats

Le directeur général de BRAKINA, Laurent Covet, a indiqué que le Prix Pierre Castel est une opportunité de visibilité pour les jeunes entrepreneurs de pouvoir faire la promotion de leurs activités et de les rendre visibles parmi les entrepreneurs du Burkina Faso. « On a pour objectif au sein du groupe Castel de promouvoir la valeur à long terme, de créer de la valeur au bénéfice des communautés où nous coopérons, plus particulièrement de développer l’agro-business au Burkina Faso », a-t-il informé. Car pour lui, c’est important de développer les partenaires locaux afin qu’ils aient une empreinte positive sur leur l’environnement local. « Bien entendu, comme pour chaque concours, tous ne seront pas primés. La seule participation, pour une entreprise, est importante. Cela peut aider à prendre du recul et à perfectionner son domaine d’activité. Ceux qui seront dans cette posture devront comprendre que c’est une étape importante dans la vie d’une entreprise », a-t-il expliqué. Les noms des lauréats à la 6e édition du Prix Pierre Castel seront dévoilés dans les jours et semaines à venir.

Le président du jury a informé que les lauréats seront connus dans les prochains jours

Il faut rappeler que le Prix Pierre Castel a été initié en 2018 pour soutenir la croissance de la jeunesse entrepreneuriale africaine. Pour cette édition, 156 candidatures ont été reçues. Parmi ces candidatures, seulement 60 étaient éligibles. Une première présélection a permis d’en retenir six pour la phase finale de sélection.

Avant de se retirer, les membres du jury ont fait une photo de famille avec les candidats

Ce prix est aussi organisé dans six pays d’Afrique. Ce sont le Burkina Faso, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar et la République démocratique du Congo. C’est donc en tout, 36 entrepreneurs qui sont encouragés chaque année et qui intègrent le réseau des « Bâtisseurs africains ».

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (...)
Santé publique : 15 médecins africains formés en (...)
Ouagadougou : Des attestations décernées à 30 personnes (...)
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent (...)
Burkina/Media : Le CSC suspend le journal L’Evènement (...)
Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info (...)
Lutte contre les violences conjugales : l’approche (...)
Tenkodogo : Une Académie de jeunes leaders pour (...)
Journée mondiale du réfugié (JMR) 2024 : Le Burkina Faso (...)
Burkina : « La première souveraineté à rechercher, c’est la (...)
Prise en charge des troubles mentaux : Des acteurs de (...)
Burkina/ Voix et leadership des femmes : Le projet a (...)
Burkina/Humanitaire : Christian Aid et ATAD procèdent à (...)
Ouagadougou : Les points de grillades et de boucherie (...)
Incident de tir à proximité de la RTB télévision : Le Chef (...)
Burkina : La SONABEL sensibilise son personnel sur les (...)
Santé : L’alimentation à adopter lorsqu’on souffre (...)
Parkings informels à Ouagadougou : « Ce n’est pas une (...)
Burkina : Le casse-tête de l’insalubrité et ses maladies, (...)
Burkina : La Fédération des associations de donneurs de (...)
Transports en commun à Ouagadougou : La surcharge des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36981



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés