Actualités :: Burkina/Secteur agricole : Rural-invest vient rapprocher les acteurs du (…)

Le ministère en charge de l’agriculture a officiellement lancé ce mardi 30 mai 2023 à Ouagadougou le « Projet d’appui à l’institutionnalisation de l’outil Rural-Invest pour faciliter l’accès aux services financiers et amplifier l’entreprenariat rural au Burkina Faso ». Le projet vise comme impact la pérennisation du développement des petites et moyennes entreprises du secteur agricole et agro-industriel. Il a été officiellement lancé par le ministre délégué chargé des ressources animales, Dr Amadou Dicko.

Au Burkina Faso, l’insuffisance du financement agricole apparaît comme l’un des obstacles majeurs à la modernisation du secteur. Dans le souci de moderniser le secteur agricole, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec l’accord du gouvernement a initié ce projet dans le cadre de son programme de coopération technique. Il sera mis en place par le ministère en charge de l’agriculture.

Ce projet vise, de façon spécifique, l’accès aux crédits des institutions financières publiques et privées par les entrepreneurs ruraux pour le financement de leurs plans d’affaires, selon Ibrahim Abdoul Nasser, le représentant du représentant de la FAO au Burkina Faso.

Ibrahim Abdoul Nasser, le représentant du représentant de la FAO au Burkina Faso.

« Rural-invest est une boîte à outils gratuite, développée et coordonnée par le Centre d’investissement de la FAO, destinée à accompagner les techniciens de terrain dans leur travail auprès des entrepreneurs en permettant la systématisation et l’élaboration de plans d’affaires durables et de qualité professionnelle. Cette boîte à outils comprend un logiciel, un cours en ligne, des formations sur mesure en face-à-face, des manuels d’utilisation et une communauté mondiale d’utilisateurs », a indiqué l’émissaire du représentant de la FAO au Burkina Faso.

Et d’ajouter « On va avoir un grand volet de renforcement de capacités en associant tous les acteurs pour qu’à la fin de ce projet on ait une masse critique d’ingénieurs agronomes, des techniciens de terrain et d’agents de service financier qui maîtrisent l’outil Rural-invest pour qu’ensemble on puisse parler le même langage lors de l’élaboration du plan d’affaires. C’est un projet basé essentiellement sur la formation »

Le directeur général de la promotion de l’économie rurale, Mohamed Porgo

Il a notifié qu’après la formation, la FAO va essayer de voir avec le ministère comment institutionnaliser cela au niveau du pays. Pour que désormais au Burkina Faso si un producteur veut monter une affaire que ce soit par Rural-invest. Ce qui va faciliter la confiance avec les institutions financières.

Rural-invest permet de monter des projets qui vont de 5 à 125 millions de FCFA. C’est un projet d’environ deux années, a signalé monsieur Ibrahim.

Pour le directeur général de la promotion de l’économie rurale, Mohamed Porgo, le Rural-invest est une valeur ajoutée à tous les processus qui avaient déjà été lancés dans le cadre de l’amélioration de l’inclusion financière du monde rural. Ce à travers la facilitation de l’argumentaire des plans d’affaires et le renforcement des capacités des acteurs qui interviennent directement auprès du monde rural.

D’après monsieur Porgo, ce projet permettra aux acteurs du monde rural d’avoir des plans d’affaires de qualité. Et cela permettra au système bancaire de mieux apprécier les plans d’affaires du monde rural en tenant compte de la réalité du secteur dont les risques restent différents des risques des autres secteurs.

Rama Diallo
Lefaso.net

Manifestation de soutien au Sénégal à Me Kam : Le (…)
Enlèvement de Serge Oulon : Le journal l’Evénement (…)
Lassiné Diawara, parrain de la Journée nationale de (…)
Burkina/Coutumes et tradition : Le Trésor humain vivant (…)
Burkina/ Insécurité : La Maison de l’entreprise offre un (…)
BANK OF AFRICA, sponsor officiel de la Journée nationale (…)
Burkina/Aménagement de bas-fonds du PReCA : Des (…)
Décès de Monsieur SAVADOGO Hamadé : Remerciements et (…)
Burkina/Transformation digitale : L’application « ONEA (…)
Témoignage : « Mes frères, avant d’emmener votre (…)
Burkina Faso : Annick Laurence Koussoubé milite pour le (…)
Burkina/Médias : « Actuellement, les journalistes sont à (…)
Journée internationale du yoga : Une célébration placée (…)
Dédougou : Des enfants plaident pour la protection de (…)
Fada N’Gourma : La 34e édition de la journée de l’enfant (…)
Burkina : Le journaliste d’investigation Atiana Serges (…)
Affaire journal L’Événement contre Adama Siguiré : « Le (…)
Idrissa Ouédraogo, président du CSC : « Pour que la (…)
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (…)
Burkina : « Unique & One School » forme et éduque (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés