ActualitésDOSSIERS :: Boucle du Mouhoun : La province de la Kossi dans les tourments de l’insécurité

La province de la Kossi, dans la région de la Boucle du Mouhoun, subit de plein fouet les affres de l’insécurité, ces dernières semaines. Une vingtaine de civils tués en l’espace de quelques jours, selon des sources locales. Face à cette situation difficile, les forces vives de la province multiplient des actions et donnent de plus en plus de la voix pour réclamer plus de protection.

Au-delà des massacres des populations civiles, la recrudescence de l’insécurité dans la province se manifeste par le contrôle quasi permanent des axes routiers par les groupes armés terroristes. En effet, la voie reliant Nouna, chef-lieu de la province, à Dédougou, capitale de la région de la Boucle du Mouhoun, est presque impraticable par ces temps qui courent.

Les terroristes y opèrent des fouilles quasi-quotidiennes. Certains des passagers sont enlevés et d’autres, malheureusement, exécutés, selon des témoignages. Des sources rapportent que sur l’axe Nouna-Djibasso, des scènes de terreur ont également lieu. Toute chose qui a entraîné l’arrêt de la circulation de certaines compagnies de transport en commun sur ces deux axes routiers. A ce tableau sombre, il faut ajouter le déguerpissement continu de villages et les exactions que les villages restés sur place subissent dans leur chair.

Pour faire entendre aux autorités nationales le martyr de la population de la province, les forces vives multiplient des actions. Déjà, le 16 mai 2023, une marche a été organisée à Nouna en guise de soutien à la transition dans sa dynamique ainsi que les efforts consentis pour la libération du territoire national de ces hordes de bandits de tous genres. A l’occasion, les manifestants ont sollicité auprès des autorités, l’accentuation des actions entreprises sur le terrain afin de « protéger les populations de la Kossi pour leur permettre de vaquer à leurs activités socio-économiques ».

Face aux tueries en série, la population réclame plus de protection

Quelques jours après cette manifestation, est intervenue la tuerie de six jeunes de Nouna, à en croire certaines sources et sept, rapportent d’autres. Elle a suscité une indignation générale et poussé les populations à redescendre dans la rue. Cette fois-ci, elles se sont rendues devant la gendarmerie de la ville de Nouna, le 18 mai, pour, disent-elles, plaider auprès des forces de défense et de sécurité (FDS) et des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) « le renforcement des actions engagées sur le terrain pour éviter le massacre des civils et favoriser le retour des personnes déplacées internes pour la saison pluvieuse » qui s’ouvre. « Le malheur ne vient jamais seul », a-t-on coutume de dire. Les larmes provoquées par ce drame n’auront pas le temps de sécher qu’un autre plus alarmiste s’est abattu sur la province.

Dans la nuit du 19 mai 2023, plus d’une dizaine d’habitants du village de Kié, dans la commune rurale de Djibasso située à une soixantaine de kilomètres de Nouna, ont été froidement abattus par des hommes armés. Et pour dénoncer cette énième barbarie et interpeller les autorités sur l’urgence de la situation sécuritaire dans la province de la Kossi, les forces vives ont organisé une conférence de presse le samedi 20 mai 2023. Selon les conférenciers, « la situation sécuritaire dans la Kossi va de mal en pis ».

Le principal animateur de la conférence, Séraphin Simboro, a invité le gouvernement de la transition à prendre « des mesures urgentes pour éviter le pire ». Ses camarades et lui ont aussi échangé, au cours de leur point de presse, sur les possibilités de contribution des populations à la lutte contre le terrorisme. « La dénonciation des complices internes et une franche collaboration avec les forces combattantes » sont entre autres propositions avancées par les organisateurs de la conférence de presse.

Yacouba SAMA

Boucle du Mouhoun : Plusieurs terroristes neutralisés (…)
Burkina/Crise humanitaire : Près de 744 000 PDI ont (…)
Projet d’appui à l’enseignement supérieur : Les (…)
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
𝐁𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚/𝐁𝐨𝐮𝐜𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐌𝐨𝐮𝐡𝐨𝐮𝐧 : 𝐃𝐞𝐬 𝐭𝐞𝐫𝐫𝐨𝐫𝐢𝐬𝐭𝐞𝐬 𝐛𝐨𝐦𝐛𝐚𝐫𝐝𝐞́𝐬 (…)
Effort de paix au Burkina : Publicitaires Associés offre (…)
Burkina : plus de 150 terroristes neutralisés dans (…)
Burkina : Le 20e BIR neutralise une centaine de (…)
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à (…)
Rumeurs sur d’éventuelles mutineries dans les casernes : (…)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières (…)
Burkina : La CNAVC désapprouve les « accusations » de (…)
Lutte contre le terrorisme : Poursuite des acquisitions (…)
Burkina/Lutte contre le terrorisme : Plus de 600 (…)
Burkina : 10 suspects terroristes interpellés et 58 (…)
Province du Nayala/Toma : Une présumée « livreuse » de (…)
Burkina/Insécurité : Des terroristes venus voler du (…)
Burkina : « Comme je l’ai dit, le terrorisme sera (…)
Région de l’Est : Une soixantaine de terroristes (…)
Burkina/ Lutte contre le terrorisme : Un terroriste tué (…)
Burkina : Une grande base terroriste détruite au (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés