Actualités :: Semaine nationale du dialogue interreligieux : Un tournoi de football pour (...)

La Commission épiscopale de dialogue interreligieux a organisé, le samedi 13 mai 2023 à Ouagadougou, un tournoi de football interreligieux. Cette compétition, qui réunit toutes les confessions religieuses, a pour objectif de faire la promotion de la cohésion sociale et du vivre-ensemble.

Dans le souci de promouvoir la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso, la Commission épiscopale de dialogue interreligieux a initié, pour la première fois, la Semaine nationale du dialogue interreligieux. Les activités se sont déroulées du 8 au 14 mai.

Ainsi, le samedi 13 mai, un tournoi de football a été organisé au profit des jeunes des différentes confessions religieuses. Car pour la commission, le sport est un vecteur de paix et de cohésion sociale.

Le responsable de la Commission du dialogue interreligieux de la paroisse de Kologh-Naaba, Mathias Konkobo

« Le sport nous invite à cheminer ensemble. On tombe, mais on se relève ; on perd ou on gagne, c’est toujours le sport. Le sport, c’est le partage d’expériences technique et tactique. Le sport fait passer de la haine à l’amour avec souvent échange de maillots de vainqueur à vaincu. Le sport capte notre esprit et crée en nous l’amour du prochain. Le sport est un dialogue de corps où tous les membres sont en mouvement et interagissent vers un même but qui est de gagner. Le sport n’est pas la violence. Le sport développe la fraternité interculturelle », a développé le responsable du dialogue interreligieux de la paroisse de Kologh-Naaba, Mathias Konkobo.

Le président de la Commission épiscopale du dialogue interreligieux, évêques de Gaoua Modeste Kambou

Le président de la Commission épiscopale de dialogue interreligieux, l’évêque de Gaoua, Mgr Modeste Kambou, a rappelé que tous les Burkinabè sont des frères et sœurs. Par conséquent, ils devraient cultiver la paix et l’amour du prochain pour un Burkina Faso uni. L’évêque estime que le sport fait partie des canaux par lesquels il faut passer pour retrouver la paix et la cohésion sociale. « Nous savons que le sport est une école où il y a beaucoup de joie et d’engouement. Cette activité a été vraiment l’occasion de fraterniser. Cela montre comment nous devrions vivre dans notre pays, quelle que soit notre confession religieuse », a-t-il ajouté.

La présidente de l’association Tilgré des femmes pour le développement, Salimata Ilboudo

La présidente de l’Association Tilgré des femmes pour le développement, Salimata Ilboudo, pense que pour la paix et la cohésion sociale, tous les fils et filles du Burkina doivent se donner la main, sans distinction de confession religieuse. Pour elle, la religion ne doit pas semer la division, mais elle doit plutôt être un facteur de rassemblement et d’union entre les Burkinabè. « Nous sommes tous des Burkinabè. Il n’y a pas de division entre nous. Nous sommes tous les petits-enfants d’Adam. Nous devrons nous côtoyer et discuter pour savoir qu’il n’y pas de division entre nous. C’est dans l’union que nous allons retrouver la paix », a dit madame Ilboudo.

Rama Diallo
Lefaso.net

Lutte contre l’extrémisme violent : Les professionnels (...)
Commune de Boussouma (Centre-nord) : La délégation (...)
Bobo-Dioulasso : La Caisse populaire de Colsama se dote (...)
Burkina/Littérature : « L’Alchimiste » de Paulo Coelho sur (...)
Soutenance de mémoire : Anselme Kiemtoré explore « Le (...)
Burkina/Justice : Procès pour abus de fonction, (...)
Crise à Air Burkina : Les collèges des délégués du (...)
Burkina : Le CNOSC/BF recommande au gouvernement de (...)
Burkina/École nationale de police : La promotion « (...)
Commerce illégal de pesticides : La DPVC sévit au grand (...)
Soins dentaires : « Tout ce qui se passe dans la cavité (...)
Burkina Faso : Le collège Notre Dame de Kologh-Naba (...)
Consommation d’eau en période de chaleur : « En principe, (...)
Ouagadougou : Au lendemain du lancement d’une campagne (...)
Burkina/Campagne cotonnière 2024-2025 : Le prix du coton (...)
Agriculture : Le plan d’investissement du secteur (...)
Burkina/Paix et cohésion sociale dans la région du Nord : (...)
Gestion intégrée des ressources en eau : L’ONG Eau vive (...)
Burkina/Santé : Des médicaments de rhume déconseillés, (...)
Effondrement d’une dalle à l’aéroport de Donsin : « On (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36750


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés